Halte à la répression anti-syndicale !

CGT - FSU - Solidaires - FO (Fonction publique)
jeudi 19 novembre 2020
par  Sud Éducation Guyane

4 enseignant-es du lycée Desfontaines de Melle (79) font l’objet de procédures disciplinaires suite à leur participation à des rassemblements contre la mise en place de la réforme du bac Blanquer dite des E3C au début de l’année 2020.

Les commissions disciplinaires se sont réunies du 12 au 16 octobre dernier. La rectrice de l’académie de Poitiers a prononcé des sanctions particulièrement lourdes allant du blâme au déplacement d’office.

Elle persiste donc dans sa volonté de réprimer des enseignant-es pour des faits de grève lors d’un mouvement national appelé par les organisations syndicales.

C’est bien aujourd’hui une nouvelle fois le droit de revendiquer, de se réunir, de manifester qui sont attaqués. Pour nos organisations, ces droits ne sont pas négociables.

Pourtant dans l’Education nationale comme dans de trop nombreux secteurs de la fonction publique, les attaques notamment anti-syndicales s’accentuent.

La répression doit cesser.

Une large mobilisation qui s’est traduite par une manifestation nationale à Poitiers, le 12 octobre, et de nombreux rassemblements, dont le 14 octobre, témoignent du fait
que les personnels de l’Éducation nationale soutiennent massivement les 4 de Melle.

Nos organisations syndicales CGT, FO, FSU et SOLIDAIRES exigent le retrait immédiat des sanctions prononcées à l’encontre de enseignant-es de Melle.

Elles exigent plus généralement l’arrêt total de la répression anti-syndicale et des mesures et procédures engagées contre tous les personnels ayant participé à des actions syndicales à Melle, dans l’Education nationale comme dans l’ensemble de la fonction publique.

Paris, le 18 novembre 2020


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Non à la loi liberticide « sécurité globale »

mercredi 16 décembre 2020

Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, un collectif d’organisations syndicales (notamment SUD-Solidaires) et de journalistes demande le retrait des articles 21, 22 et 24 au nom du respect des libertés fondamentales.

Numéro Vert d’appui syndical de Solidaires !

lundi 30 novembre 2020

Le Numéro Vert d’appui syndical de Solidaires qui avait été lancé lors du premier confinement est remis en fonctionnement à partir du 30 novembre.

Il doit permettre d’aider les salarié-es, les chômeurs/ses, les étudiant-es à faire valoir leurs droits dans une période difficile et d’attaques contre les droits de tous-tes.

Le Numéro Vert 0 805 37 21 34 fonctionne désormais du lundi au vendredi entre 11h et 14h (Hexagone)

Face au Covid et au gouvernement

samedi 7 novembre 2020

Le covid se répand à nouveau d’une façon exponentielle. La crise sanitaire est grave. La première des priorités doit être la lutte pour limiter la contagion. Il faut également lutter contre la crise économique, sociale et écologique ! Il y a des mesures immédiates à prendre.

Sur le Web : Voir la vidéo

Samuel Paty : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre 2020

Les enseignant-e-s doivent pouvoir aborder les différents sujets du programme en classe en utilisant les supports pédagogiques qui leur paraissent pertinents sans avoir à craindre des représailles, sans même parler des menaces sur leurs vie...

Sur le Web : SUD Education