NON-TITULAIRES : LES NEGOCIATIONS SONT EN ROUTE !

Signé par l’intersyndicale : SE-UNSA, Sncl-Faen, Snetaa-EIL, SUD Education, STE-UTG
jeudi 6 décembre 2007
par  Sud Éducation Guyane

Depuis un an et demi un collectif d’enseignants non titulaires (CENT) lutte pour des
revendications légitimes de résorption de la précarité et d’amélioration des conditions d’exercice.
Depuis deux mois une intersyndicale représentative, composée de 5 syndicats (SE-UNSA,
SNCL-FAEN, SNETAA-EIL, STEG-UTG, SUD Education Guyane) appuie officiellement les
revendications du CENT et lutte au coté des contractuels
Depuis le 26 novembre 2007 l’intersyndicale et le CENT ont signé un protocole de
négociations avec le Recteur. Au bout d’un an et demi de lutte il s’agit d’une avancée significative !

Le protocole de négociations comporte les volets suivants :

• Volet n°1 « Préambule : rôle et reconnaissance » : Reconnaître le rôle et la valeur du travail des
contractuels enseignants et le respect qui leur est dû comme à tout travailleur.

• Volet n°2 « TITULARISATION » : Titulariser des personnels non titulaires déjà en poste en Guyane, par
l’ouverture de concours ou autres, permettra non seulement de répondre au besoin des enseignants mais
aussi de répondre à un objectif de stabilisation de ce corps. Ce dernier point s’inscrit dans la droite ligne de
l’actuel projet académique (Ecole de l’équité).

• Volet n°3 « FORMATION » : Augmenter l’offre de formation de ces personnels de manière quantitative,
qualitative mais aussi diminuer le coût des formations pour les contractuels, envisager de réduire les
distances entre les centres de formation et l’usager compte tenu de la taille de l’Académie.

• Volet n°4 « REMUNERATION » : Etablir l’égalité dans la rémunération des personnels enseignants exerçant
dans le 1er degré et ceux exerçant dans le 2nd degré et mettre en place une grille d’évolution des salaires qui
tienne compte de l’ancienneté, de la qualification, de la valeur professionnelle, et du fait qu’un personnel non
titulaire ne bénéficie pas de la garantie d’emploi liée au statut de fonctionnaire.

• Volet n°5 « REPRESENTATION » : Les Commissions Consultatives Administratives Paritaires des
Enseignants Non Titulaires devront être mises en place dans le cadre des dispositifs réglementaires en cours
d’élaboration, et ce dans les meilleurs délais.

Le 30 novembre dernier a eu lieu la première réunion de négociations sur le volet N°2
« titularisation ». Nous avons convaincu le Recteur de la nécessité de mettre en place des
procédures nationales de titularisation par : la liste d’aptitude, l’examen professionnel, le concours
réservé, le concours spécifique.
Ces procédures permettront de titulariser 1000 non titulaires en 5 ans.
La prochaine rencontre de négociations avec le Recteur se tiendra le mardi 11 décembre.

Collègues rien n’est acquis, restons vigilants et attentifs !!!

Représentativité de l’intersyndicale :
chiffres à l’appui, les organisations syndicales qui constituent l’intersyndicale ont obtenu plus de 50% des
voix des personnels enseignants et d’éducations titulaires à l’issue des élections professionnelles de
décembre 2005. Si on y ajoute le poids du CENT, fort de centaines de pétitions, notre force est donc
incontestable.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Plus jamais ça ! : "Nous les avons applaudis, maintenant il nous faut les soutenir !"

lundi 8 juin

Ce ne sont pas des médailles que les personnels réclament mais des actes. Pour les obtenir, ils multiplient les mobilisations devant leurs établissements toutes les semaines et appellent à une grande journée de mobilisation le 16 juin partout en France. Nos organisations appellent l’ensemble de la population à manifester leur soutien et partager leurs exigences en se rendant à ces initiatives, tout en respectant les mesures de protection.

350.org, Action Aid, Aequitaz, ANV Cop 21, Alternatiba, Attac, CGT, Communauté de l’Arche non violence, Confédération paysanne, Convergences services publics, Copernic, Droit au logement, Emmaüs France, FSU, Greenpeace, Les Amis de la Terre, Notre Affaire à Tous, Oxfam, Solidaires, UNL

Sur le Web : Plus jamais ça !

Pétition : #PlusJamaisCa, signons #PourLeJourDapres

samedi 30 mai

- L’arrêt immédiat des activités non indispensables pour faire face à l’épidémie.
- Les réquisitions des établissements médicaux privés et des entreprises afin de produire dans l’urgence masques, respirateurs et tout le matériel nécessaire pour sauver des vies.
- La suspension immédiate du versement par les entreprises de dividendes, rachats d’actions et bonus aux PDG.
- La décision de ne pas utiliser les 750 milliards d’euros de la BCE pour alimenter les marchés financiers mais uniquement pour financer les besoins sociaux et écologiques des populations.

Y’a bon Banania, version 2020 : une production de l’Etat français

mercredi 27 mai

Communiqué Union syndicale Solidaires - Centrale Démocratique Martiniquaise des Travailleurs (CDMT)

(le tract)

KOUROU - Assemblée Générale le lundi 9 mars à 17h00 devant le parvis de la médiathèque

samedi 7 mars

AG de KOUROU,
Réunie prévue le lundi 9 mars à 17h00 devant le parvis de la Médiathèque pour proposer et choisir les modes d’actions qui nous conviendrons, avec la volonté de choisir des actions fortes qui s’inscriront dans la durée.
Le 49.3 ne doit pas et ne nous vaincra pas.
C’est en nous battant tous ensemble et jusqu’au bout que nous serons en mesure de gagner !

Comparateur de retraites entre le système actuel et le projet du gouvernement

vendredi 28 février

Le simulateur est prévu pour des carrières entamées relativement jeune et poursuivies à leur terme. C’est pourquoi l’âge de début de carrière est limité à 28 ans. Si vous avez été par exemple assistant-e d’éducation avant d’être enseignant-e, le simulateur sera bien plus proche de la réalité en faisant commencer votre carrière au début de votre période de travail comme AED.