Arrêtez de creuser les inégalités dans l’enseignement supérieur !

Solidaires étudiant-e-s Guyane
dimanche 19 avril 2020
par  Sud Éducation Guyane

Du fait de la crise sanitaire en cours, l’Université de Guyane est fermée depuis le 16 mars et jusqu’en septembre. Par conséquent, les cours ne peuvent plus s’y tenir et les modalités de validation en présentiel sont remises en cause. Notre syndicat voudrait alerter la communauté universitaire de l’UG dans son ensemble, des conséquences que cela peut avoir sur les étudiant-e-s.

En effet, les conditions actuelles de confinement, au-delà de la question sanitaire, ont pour effet principal d’accentuer des inégalités déjà présentes en temps normal. La précarité est toujours plus visible, et elle s’illustre d’autant plus dans une université comme la nôtre, située sur un territoire connaissant un taux de pauvreté important et dont nombre d’étudiant-e-s sont elles et eux aussi personnellement confronté-es à ces conditions de vie.

De nombreux-euses étudiant-e-s ne disposent pas d’un accès à internet chez elles et eux ou encore d’un matériel numérique convenable pour continuer à étudier de manière dématérialisée. Nombre d’étudiant-e-s n’ont pas accès au calme et à la sérénité nécessaires à leur travail universitaire.

Dans les conditions actuelles, la validation du semestre, bien que nécessaire, n’est pas la priorité pour un nombre important d’étudiant-e-s. Pour celles et ceux qui télétravaillent, qui ont perdu leur emploi suite aux mesures de confinement, qui continuent à travailler dans des métiers précaires, fortement exposés aux risques sanitaires. Privé-e-s d’emploi, cloîtré-e-s, les étudiant-e-s les plus démuni-e-s sont donc tenaillé-e-s par la faim et l’angoisse…

Solidaires étudiant-e-s Guyane revendique :

- Que le second semestre soit validé automatiquement aux vues des conditions exceptionnelles, avec possibilité de rendre des travaux pour améliorer les notes ;
- Qu’aucun examen ne soit réalisé en ligne ;
- Que les mémoires de L3 et M1 soient facultatifs et que ceux de M2 soient lus avec « bienveillance » et qu’il y ait un allongement des délais de rendus ;
- Que les délais des dossiers de bourses et de logements au CROUS soient rallongés ;
- Que les aides alimentaires et financières soient urgemment facilitées ;
- Que les personnels stagiaires de l’INSPE soient toutes et tous titularisé-e-s sans conditions ;
- Que les modalités d’admission, de stagiairisation et de titularisation soient les mêmes pour les candidat-e-s qui passent les concours externes et internes au nom de l’équité : CRPE, Agrégation, CAPLP, CAPES, CAPET, CAPEPS, etc. ;
- Que le baccalauréat soit délivré aux lycéen-ne-s et le BTS aux étudiant-e-s.

E-mail : solidairesetudiants973@laposte.net
Facebook : Solidaires étudiant-e-s Guyane

Solidaires étudiant-e-s Guyane,
le 18 avril 2020



Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

LUNDI 17 MAI 2021

jeudi 29 avril

Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie

Expressions Solidaires n° 99 (février 2021)

mercredi 24 février

- Edito : Après l’hiver du couvre-feu, le printemps de la colère !
- Dossier central : Les élection TPE / TPA / Salarié.e.s de particuliers employeurs - On a des droits
- Double page affichage : Premières de corvée, 8 mars en grève
- Pour la vie. les zapatistes visiteront les 5 continents
- Infos Solidaires

Sur le Web : En téléchargement

Expressions Solidaires n° 99 (février 2021)

mercredi 24 février

- Edito : Après l’hiver du couvre-feu, le printemps de la colère !
- Dossier central : Les élection TPE / TPA / Salarié.e.s de particuliers employeurs - On a des droits
- Double page affichage : Premières de corvée, 8 mars en grève
- Pour la vie. les zapatistes visiteront les 5 continents
- Infos Solidaires

Avortement : Un combat de femmes toujours d’actualité !

jeudi 19 novembre 2020

Union syndicale SOLIDAIRES