SUD éducation soutient les mobilisations en cours et appelle à les étendre

jeudi 12 septembre 2019
par  Sud Éducation Guyane

La rentrée scolaire est chaotique. Dans le premier degré, la mise en œuvre de la scolarisation dès 3 ans suscite de nombreuses difficultés d’organisation, notamment en ce qui concerne la propreté. En collège, les suppressions de postes, ainsi que l’ensemble des postes non pourvus, font que de nombreuses classes se retrouvent sans enseignant-e-s. En lycée, la mise en œuvre des réformes des lycées suscitent d’innombrables dysfonctionnements : emplois du temps dégradés, multiplication du nombre de professeur-e-s par classe, augmentation des effectifs par classe particulièrement aux lycées.

Face à cette situation, de nombreux établissements ont décidé de se mettre en grève dès les premiers jours de la rentrée. Certains temps forts se dégagent, notamment à l’initiative de l’Université d’été des enseignant-e-s et de l’éducation, mais aussi d’AG locales. En particulier, la date du 10 septembre peut fournir localement un point d’appui intéressant pour amplifier la mobilisation. Il s’agit de construire une montée en puissance des mobilisations, en s’appuyant sur des dates comme les 20 et 21 septembre pour le climat, puis le 24 contre la réforme des retraites, dates auxquelles la fédération SUD éducation appelle à la grève.
SUD éducation soutient l’ensemble des grèves et mobilisations décidées par les personnels.

SUD éducation revendique l’abrogation de la loi Blanquer, des réformes des lycées et du bac et de Parcoursup.

SUD éducation appelle l’ensemble des personnels à construire et amplifier la mobilisation, à mettre en débat dans les Assemblées générales la grève et sa reconduction pour amplifier le rapport de force avec le gouvernement.

Paris,
le 9 septembre 2019


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Brèves

En Guyane : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre

LUNDI 19 OCTOBRE - 18H00

PREFECTURE DE CAYENNE
SOUS-PREFECTURE DE SAINT-LAURENT
MAIRIE DE KOUROU

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky