Grève des examens : SUD éducation appelle à la reconduction

mardi 18 juin 2019
par  Sud Éducation Guyane

La grève appelée ce lundi 17 juin par une intersyndicale large à laquelle participait SUD éducation, ainsi que par des collectifs de personnels mobilisés (stylos rouges et la chaîne des bahuts), a été une réussite importante. D’une part parce que dans de nombreux centres d’examens, la grève a été bien suivie. D’autre part parce que les personnels se sont réunis en Assemblée générale d’établissement, de ville ou départementales, et ont très souvent voté la grève pour le lendemain.

La communication du ministre, alternant entre minimisation de l’impact qu’aurait la grève et culpabilisation des grévistes, a été rendue caduque par un mouvement fort. L’institution a bel et bien été mise en difficulté, la passation de l’épreuve se faisant souvent dans des conditions très compliquées. Les droits des personnels, en particulier des précaires, ont bien souvent été bafoués par des convocations abusives.

Cette mobilisation le premier jour du baccalauréat, par sa nature exceptionnelle, montre une volonté d’en découdre de la part des personnels qui est à la hauteur des attaques subies par le service public d’éducation. La capacité d’organisation des personnels mobilisés (piquets de grève, rassemblements, distribution de tracts, AG) est le signe d’une dynamique de fond. Dans la suite des mobilisations contre les réformes des lycées cet hiver, de la mobilisation contre la loi Blanquer au printemps, c’est un nouveau signal très fort de la volonté des personnels de l’éducation de construire et de gagner le rapport de force contre l’ensemble de la politique éducative de Blanquer.

C’est pourquoi, dès à présent :

- SUD éducation appelle les personnels à reconduire la grève dès demain
- SUD éducation appelle l’ensemble des personnels à rejoindre et à étendre la mobilisation, en organisant des Assemblées générales et en votant la grève et sa reconduction
- SUD éducation appelle les personnels à poursuivre dans le cadre le plus collectif possible la grève des examens pour toutes les surveillances, des baccalauréats et du DNB, des corrections sur site, des oraux et des convocations de jury

Le communiqué intersyndical de ce jour, que SUD éducation a signé, doit être à ce titre un point d’appui pour la reconduction et l’extension de la grève.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Brèves

En Guyane : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre

LUNDI 19 OCTOBRE - 18H00

PREFECTURE DE CAYENNE
SOUS-PREFECTURE DE SAINT-LAURENT
MAIRIE DE KOUROU

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky