SUD éducation dénonce une surenchère nationaliste, raciste et réactionnaire au Sénat

Communiqué de SUD éducation
dimanche 19 mai 2019
par  Sud Éducation Guyane

Un amendement réactionnaire qui vise les classes populaires.

Un amendement au projet de loi vise à permettre la suspension du versement des allocations familiales aux familles d’enfants décrocheurs et décrocheuses.

Il s’agit d’une réponse apportée initialement par le gouvernement à la séquence de protestation #pasdevague. Le ministre Blanquer avait lui-même suggéré cette piste en fin d’année 2018 en confiant une mission sur ce thème à une rectrice et une députée, mais a dû renoncer face à la pression des organisations syndicales et de parents d’élèves. Il est en effet évident que supprimer toute forme d’aide à des parents démuni-e-s ne peut que conduire à l’aggravation de la situation familiale, et va engendrer des relations conflictuelles entre les enseignant-e-s et les familles concernées.

SUD éducation dénonce une mesure réactionnaire de stigmatisation des classes populaires, qui ne vise qu’à donner des gages aux franges les plus réactionnaires de la société, et revendique au contraire un plan d’investissement massif dans l’éducation.

Un amendement raciste

Le Sénat a adopté un amendement qui vise à prohiber le port de tout signe religieux ostensible pour les accompagnant-e-s bénévoles lors des sorties scolaires. Une tentative d’un précédent gouvernement avait été annulée en justice.

Alors que le gouvernement s’apprête à subventionner à hauteur de dizaines de millions d’euros l’enseignement privé très majoritairement confessionnel et le mettre en concurrence avec le service public laïc d’éducation, il détourne le principe de laïcité pour exclure une catégorie de la population des rapports qu’elle peut construire avec l’école.

SUD éducation dénonce une instrumentalisation odieuse du principe de laïcité, qui vise directement les femmes musulmanes voilées.

SUD éducation refuse catégoriquement et combattra ce projet de mesures rétrogrades et racistes. Plutôt que de se préoccuper des revendications des enseignant-e-s, le Sénat se vautre allègrement dans la surenchère réactionnaire. À l’opposé de ces conceptions rétrogrades et dangereuses, SUD éducation continue à revendiquer une école émancipatrice, gratuite, publique et laïque. SUD éducation revendique l’abandon immédiat de ce projet de loi libéral, autoritaire, raciste et réactionnaire.

SUD éducation,
le 17 mai 2019


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky

CAYENNE - Assemblée générale interprofessionnelle le lundi 9 mars à 16h00 au Skatepark proche du lycée Melkior

vendredi 6 mars

Bonjour,
L’Assemblée des Grévistes de Cayenne réunie ce matin [jeudi 5 mars] a décidé d’organiser une assemblée générale interprofessionnelle
le lundi 9 mars à 16h00
au Skatepark proche du lycée Melkior (Montabo)
.
Vous êtes toutes et tous invité-e-s à nous rejoindre pour prolonger la discussion de ce matin et envisager de futures actions.
Faite passer le message autour de vous...

SAINT-LAURENT - 24 JANVIER

jeudi 23 janvier

RDV 9H00 devant la SOUS-PREFECTURE