Après leur rencontre avec M. Dussopt, les organisations jugent indispensable un 22 mars d’ampleur !

CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FA-FP, FSU et Solidaires
lundi 19 mars 2018
par  Sud Éducation Guyane

Les organisations CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FA-FP, FSU et Solidaires ont rencontré à leur demande aujourd’hui Monsieur Olivier Dussopt.

Dans un courrier daté du 7 mars, elles avaient en effet rappelé au Ministre que tout dépôt de préavis de grève nécessitait l’ouverture de négociations sur les points mis en avant dans un préavis.

Dans les discussions de ce jour, les organisations ont tout d’abord réaffirmé l’urgence à améliorer le pouvoir d’achat des plus de 5 millions d’agent-es de la Fonction publique (fin du gel de la valeur du point d’indice, rattrapage des pertes subies mais aussi abrogation du jour de carence).

Elles ont dit également leur inquiétude et leurs désaccords après la présentation du document d’orientation pour l’ouverture de 4 nouveaux chantiers dans la Fonction publique pour « refonder le contrat social avec les agents ». Les organisations ont insisté sur la nécessité de préserver le statut général des fonctionnaires et les statuts particuliers, qui permettent de répondre aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire et qui garantissent l’égalité entre les usagers. Elles ont dit leur
désaccord au recours au contrat comme modalité de recrutement et la nécessité de créer des emplois statutaires dans les nombreux services qui en ont besoin. Elles continuent d’exiger de pouvoir discuter d’un nouveau plan de titularisation des contractuel-les et de nouvelles mesures pour combattre la précarité ce qui s’oppose à la volonté du gouvernement de supprimer 120 000 postes sur le quinquennat.

Si Monsieur Dussopt s’est dit ouvert au dialogue et à l’écoute des préoccupations des organisations syndicales, il n’a apporté aucune réponse satisfaisante.

Les organisations appellent toutes et tous les agent-es de la Fonction publique à être massivement en grève ce jeudi 22 mars et à participer aux manifestations afin de faire entendre leurs exigences et leurs propositions pour conforter la Fonction publique et le rôle des agent-es.

Les organisations ont prévu de se revoir le 27 mars pour faire une analyse de la journée du 22, des réponses gouvernementales et des perspectives à envisager.

Les Lilas le 19 mars 2018


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Brèves

Notre détermination est douce mais inébranlable

vendredi 8 juin

DEUX RDV CONTRE LA MONTAGNE D’OR :
CAYENNE - SAMEDI 16 JUIN – RDV PLACE DES PALMISTES – 16H00
SAINT-LAURENT - LUNDI 18 JUIN – RDV ROND-POINT DU STADE - 14H00

Halte à la gouvernance imbécile de la Guyane Contre la hiérarchie, pas de hiérarchie !

vendredi 18 mai

SUD éducation Guyane, à l’instar de son attachement et de la promotion des pédagogies alternatives, défend les principes de gouvernance alternative décidée collectivement par les usagers de l’éducation nationale.
SUD éducation Guyane attaché à ces principes anti-hiérarchiques ne souhaite [...] aucun recteur quel qu’il soit.
SUD éducation Guyane appelle tous les usagers de l’éducation nationale en Guyane à se réunir en assemblée générale et à convoquer des états généraux de la gouvernance de l’académie pour jeter les nouvelles bases de gestion et de gouvernance de notre académie, émancipée d’une hiérarchie inutile et incompétente.

GREVE - 22 MAI - FONCTION PUBLIQUE - GUYANE

samedi 12 mai

SAINT-LAURENT-DU-MARONI
CAYENNE
KOUROU

GREVE à l’appel de l’UTG, de la FSU, de la CDTG-CFDT, de l’UNSA, du SNETAA-FO et de Solidaires

1er mai - manifestation - Saint-Laurent - 9h30 - Château d’eau

vendredi 27 avril

Un 1er mai de lutte, social et internationaliste
Journée internationale de lutte des travailleurs/euses

SUD éducation Guyane appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à rejoindre l’initiative de l’UTG et à se retrouver à 9h30 devant le Château d’eau. (prises de parole à 11h00 sur la place Flore Lithaw)

Les 9, 10 et 14 avril, sans attendre, amplifions les luttes !

jeudi 5 avril

Sur le terrain, dans les entreprises, les services, les départements et communes nous appelons nos équipes à poursuivre et amplifier leurs actions pour tisser des liens, fédérer les luttes et organiser l’offensive. La responsabilité du mouvement social est immense et nous devons être à la hauteur sans attendre. Il nous faut multiplier localement les initiatives de convergences devant des services publics (gares, hôpitaux, centres des finances, bureaux de postes, pôles emplois, écoles, EHPAD…) et les formes d’actions : rassemblements, actions, assemblées générales, grèves, diffusion de tracts, manifestations.