Après leur rencontre avec M. Dussopt, les organisations jugent indispensable un 22 mars d’ampleur !

CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FA-FP, FSU et Solidaires
lundi 19 mars 2018
par  Sud Éducation Guyane

Les organisations CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FA-FP, FSU et Solidaires ont rencontré à leur demande aujourd’hui Monsieur Olivier Dussopt.

Dans un courrier daté du 7 mars, elles avaient en effet rappelé au Ministre que tout dépôt de préavis de grève nécessitait l’ouverture de négociations sur les points mis en avant dans un préavis.

Dans les discussions de ce jour, les organisations ont tout d’abord réaffirmé l’urgence à améliorer le pouvoir d’achat des plus de 5 millions d’agent-es de la Fonction publique (fin du gel de la valeur du point d’indice, rattrapage des pertes subies mais aussi abrogation du jour de carence).

Elles ont dit également leur inquiétude et leurs désaccords après la présentation du document d’orientation pour l’ouverture de 4 nouveaux chantiers dans la Fonction publique pour « refonder le contrat social avec les agents ». Les organisations ont insisté sur la nécessité de préserver le statut général des fonctionnaires et les statuts particuliers, qui permettent de répondre aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire et qui garantissent l’égalité entre les usagers. Elles ont dit leur
désaccord au recours au contrat comme modalité de recrutement et la nécessité de créer des emplois statutaires dans les nombreux services qui en ont besoin. Elles continuent d’exiger de pouvoir discuter d’un nouveau plan de titularisation des contractuel-les et de nouvelles mesures pour combattre la précarité ce qui s’oppose à la volonté du gouvernement de supprimer 120 000 postes sur le quinquennat.

Si Monsieur Dussopt s’est dit ouvert au dialogue et à l’écoute des préoccupations des organisations syndicales, il n’a apporté aucune réponse satisfaisante.

Les organisations appellent toutes et tous les agent-es de la Fonction publique à être massivement en grève ce jeudi 22 mars et à participer aux manifestations afin de faire entendre leurs exigences et leurs propositions pour conforter la Fonction publique et le rôle des agent-es.

Les organisations ont prévu de se revoir le 27 mars pour faire une analyse de la journée du 22, des réponses gouvernementales et des perspectives à envisager.

Les Lilas le 19 mars 2018


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky