Appel intersyndical

LA VIOLENCE GANGRENE L’ECOLE DE GUYANE CE N’EST PLUS POSSIBLE !

mercredi 9 avril 2014
par  Sud Éducation Guyane

Mardi 1er avril, un professeur était touché par une balle dans sa salle de classe au collège Paul Kapel à Cayenne. Ce drame n’est pas isolé, il aurait pu arriver à n’importe lequel d’entre nous car les violences scolaires sont de plus en plus nombreuses. Rackets, bagarres, insultes, harcèlement, vols, échec scolaire... Les élèves sont les premières victimes de cette violence.

En Guyane nous n’avons que 89 salariés de l’éducation pour 1 000 jeunes, alors que ce taux d’encadrement s’élève à 133 pour 1 000 en France métropolitaine ! Ce n’est plus possible !

Les 3/4 des élèves de CM2 arrivent au collège sans avoir acquis les compétences de base en français et en mathématiques. Comment peuvent-ils réussir ? Ce n’est plus possible !

Certains collèges, comme Paul Kapel, accueillent près de 1 000 élèves, voire plus. Comment peuvent-ils être encadrés correctement ? Ce n’est plus possible !

Près de la moitié des élèves sortent de l’enseignement secondaire sans diplôme. Rien n’est proposé pour ces « décrocheurs » ! Ce n’est plus possible !

Les professeurs et personnels du collège Kapel ont demandé des moyens supplémentaires. Réponse du Rectorat : « On n’a pas d’argent, ce qu’on vous donnera on le retirera à un autre collège de Cayenne. » Ce n’est plus possible !

Tract intersyndical violences

Collègues, parents, élus... l’heure est à la mobilisation générale, pour notre jeunesse !

Jeudi 10 avril

7h - Rassemblement au Rectorat

9h30 - Rassemblement devant le collège Kapel

Mardi 15 avril

JOURNÉE DE GRÈVE DANS LE 1ER ET LE 2ND DEGRÉ

7h30 Rond-Point du Petit Monaco (campus St-Denis) vers la Préfecture

Nous exigeons : un PLAN MASSIF D’INVESTISSEMENT de l’État pour que l’École de Guyane puisse former notre jeunesse

L’ensemble de L’ACADÉMIE DOIT ETRE PLACÉE EN REP +,
c’est à dire en Réseau d’éducation prioritaire avec des moyens adaptés

Nous exigeons un PLAN DE CONSTRUCTIONS SCOLAIRES.
Face aux besoins, il faut construire dans les 10 ans : 10 collèges, 5 lycées, 500 classes

ANNOU LEVÉ POU NOU JENÈS !


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

VENDREDI 15 mars - GREVE dans L’EDUCATION

jeudi 28 février

Appel à la grève
SNES-FSU - SNEP-FSU - SNUEP-FSU - SGEN-CFDT - STEG-UTG - SUD éducation - SNETAA-FO - SNETAP-FSU

Combattons le projet d’école Blanquer

samedi 23 février

Revendications de SUD éducation :

- L’abrogation de la réforme du lycée et du bac
- L’abrogation de la réforme de la voie professionnelle
- Le maintien du cadre national du baccalauréat, qui doit rester le premier grade universitaire et maintien d’un véritable anonymat lors des épreuves
- Une réduction des effectifs par classe en lycée (maximum 25 élèves) et la mise en place d’un dédoublement systématique par un cadrage national
- Le changement des EPLE en établissements polytechniques avec un enseignement qui garantisse à tou-te-s les élèves l’appropriation de tous les types de savoirs – qu’ils soient manuels, techniques,artistiques ou théoriques – reposant sur des pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices
- L’abandon du SNU et du service civique
- L’abandon du projet d’imposer une deuxième HSA dans le second degré
- L’abandon de la réforme des directions d’école
- Dans les écoles, un travail en équipe renforcé avec des moyens et du temps attribués aux écoles et non à des individu-e-s directeurs ou directrices. Une gestion collective des charges permettrait une prise en charge collégiale et/ou avec partage des tâches.
- Le respect de la liberté pédagogique des enseignant-e-s.
- La prise en main par les personnels eux-mêmes de leur formation pédagogique.

Jeudi 21 février - Journée d’action dans l’éducation

dimanche 17 février

SNES-FSU
SNEP-FSU
SNUEP-FSU
SUD éducation
SNETAA-FO
STEG-UTG
SGEN-CFDT
SNETAP-FSU

MARDI 12 FEVRIER - GREVE EDUCATION

jeudi 7 février

RENDEZ-VOUS
Cayenne - 9h00 - devant le Rectorat
Saint-Laurent - 9h00 - devant la Sous-préfecture

GREVE INTEPROFESSIONNELLE - PUBLIC-PRIVE - GUYANE - 5 FEVRIER

samedi 2 février

RENDEZ-VOUS
9h00 - Préfecture - Cayenne
9h00 - Sous-préfecture - Saint-Laurent