Communiqué de presse

Refus de scellement des urnes

vendredi 14 octobre 2011
par  Sud Éducation Guyane

Saint-Denis, le 12 octobre 2011
Communiqué de presse :

SUD éducation contre le déni de démocratie lors des élections professionnelles dans l’Education Nationale

SUD éducation a dénoncé la mise en place du vote électronique lors des
élections
professionnelles d’octobre 2011 et continue de le faire. Les faits lui
donnent raison :
failles de sécurité, nombre significatifs d’électeurs non inscrits par
l’administration
ou qui ne peuvent pas voter n’ayant pas reçu leur identifiant de vote, manque
d’information, refus d’inscription sur les listes électorales....

L’administration n’assume pas les difficultés qu’elle rencontre à
maîtriser un système
de vote électronique qui n’est pas au point. Le ministère l’a imposé. Nous
le subissons
et nos droits de travailleurs et d’électeurs en pâtissent, notamment pour
les personnels
précaires ou détachés qui n’ont pas été recensés ou prévenus à temps.
Les difficultés de mise en place sont encore accrues par la diminution
constante des
effectifs administratifs du ministère, des rectorats et des établissements.

Ces problèmes ont été soulevés une nouvelle fois lors d’une réunion ce
matin pour sceller
les urnes, au ministère de l’Education Nationale.

Lors d’une suspension de séance demandée par les syndicats, les responsables
administratifs ont empêché les délégués de liste de se réunir, en
prétendant exercer une
autorité sur les organisations syndicales pour faire se réunir à huis clos
les seuls
membres du bureau de vote électronique. La directrice adjointe à la
gestion des
ressources humaines est plus tard allée jusqu’à menacer de faire évacuer
la salle alors
que … la séance était publique de par la loi elle même.

D’autres failles, ou incidents du même type se sont également produits
dans plusieurs
académies : Orléans-Tours, Clermont-Ferrand, Nice, Besançon , Nancy-Metz,
Aix-Marseille,
Amiens, Paris, Caen...
C’est pourquoi SUDéducation a refusé en ce début d’après midi de
participer au
scellement des urnes électroniques au ministère.

Refusons le déni des, droits de travailleurs et d’électeurs, et les
intimidations
antisyndicales.
Défendons le service public de l’éducation.

Nous appelons d’autant plus largement tous les électeurs à voter SUD éducation.

Pour la défense de tous les personnels,
Pour une école publique, laïque, égalitaire et émancipatrice.
Pour le pluralisme syndical avec un pluralisme de lutte.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky