Explication

Mobilisation du 31 mai sur le maintien du pouvoir d’achat des agents du public

mercredi 25 mai 2011
par  Sud Éducation Guyane

Depuis plus de 10 ans les salaires des fonctionnaires baissent faute d’un rattrapage suffisant de l’inflation.

Les organisations syndicales appelant à la mobilisation du 31 mai formulent leur revendication en terme d’augmentation du point d’indice (en pourcentage). Sud éducation Guyane ne partage pas cette conception de la revalorisation car nous considérons que ces revendications creusent les écarts salariaux. Elles produisent une augmentation infime pour les bas salaires et une grosse pour les autres.

La solidarité ouvrière nécessite à notre sens de militer pour la réduction de l’éventail hiérarchique des salaires et contre tous les processus de distinction salariale « au mérite ». Pour ces raisons, Sud Éducation revendique le déroulement de carrière à la plus grande vitesse pour tous. Dans le même esprit, Sud Éducation se prononce pour la suppression de toutes les « Hors classe ».

Sud éducation est pour l’idée d’une augmentation uniforme :

300 euros mensuels pour tous ! Tous pour 300 euros !

Cette divergence de vue nous paraît suffisante pour ne pas participer à une énième journée mobilisation sans lendemain.

Cependant, la grève appartient à ceux qui la mènent et nous n’entendons pas démobiliser les personnes motivées sur cette question (la fédération SUD Éducation dépose des préavis toutes les semaines pour couvrir celles et ceux qui veulent se mettre en grève).


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Notre détermination est douce mais inébranlable

vendredi 8 juin

DEUX RDV CONTRE LA MONTAGNE D’OR :
CAYENNE - SAMEDI 16 JUIN – RDV PLACE DES PALMISTES – 16H00
SAINT-LAURENT - LUNDI 18 JUIN – RDV ROND-POINT DU STADE - 14H00

Halte à la gouvernance imbécile de la Guyane Contre la hiérarchie, pas de hiérarchie !

vendredi 18 mai

SUD éducation Guyane, à l’instar de son attachement et de la promotion des pédagogies alternatives, défend les principes de gouvernance alternative décidée collectivement par les usagers de l’éducation nationale.
SUD éducation Guyane attaché à ces principes anti-hiérarchiques ne souhaite [...] aucun recteur quel qu’il soit.
SUD éducation Guyane appelle tous les usagers de l’éducation nationale en Guyane à se réunir en assemblée générale et à convoquer des états généraux de la gouvernance de l’académie pour jeter les nouvelles bases de gestion et de gouvernance de notre académie, émancipée d’une hiérarchie inutile et incompétente.

GREVE - 22 MAI - FONCTION PUBLIQUE - GUYANE

samedi 12 mai

SAINT-LAURENT-DU-MARONI
CAYENNE
KOUROU

GREVE à l’appel de l’UTG, de la FSU, de la CDTG-CFDT, de l’UNSA, du SNETAA-FO et de Solidaires

1er mai - manifestation - Saint-Laurent - 9h30 - Château d’eau

vendredi 27 avril

Un 1er mai de lutte, social et internationaliste
Journée internationale de lutte des travailleurs/euses

SUD éducation Guyane appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à rejoindre l’initiative de l’UTG et à se retrouver à 9h30 devant le Château d’eau. (prises de parole à 11h00 sur la place Flore Lithaw)

Les 9, 10 et 14 avril, sans attendre, amplifions les luttes !

jeudi 5 avril

Sur le terrain, dans les entreprises, les services, les départements et communes nous appelons nos équipes à poursuivre et amplifier leurs actions pour tisser des liens, fédérer les luttes et organiser l’offensive. La responsabilité du mouvement social est immense et nous devons être à la hauteur sans attendre. Il nous faut multiplier localement les initiatives de convergences devant des services publics (gares, hôpitaux, centres des finances, bureaux de postes, pôles emplois, écoles, EHPAD…) et les formes d’actions : rassemblements, actions, assemblées générales, grèves, diffusion de tracts, manifestations.