Explication

Mobilisation du 31 mai sur le maintien du pouvoir d’achat des agents du public

mercredi 25 mai 2011
par  Sud Éducation Guyane

Depuis plus de 10 ans les salaires des fonctionnaires baissent faute d’un rattrapage suffisant de l’inflation.

Les organisations syndicales appelant à la mobilisation du 31 mai formulent leur revendication en terme d’augmentation du point d’indice (en pourcentage). Sud éducation Guyane ne partage pas cette conception de la revalorisation car nous considérons que ces revendications creusent les écarts salariaux. Elles produisent une augmentation infime pour les bas salaires et une grosse pour les autres.

La solidarité ouvrière nécessite à notre sens de militer pour la réduction de l’éventail hiérarchique des salaires et contre tous les processus de distinction salariale « au mérite ». Pour ces raisons, Sud Éducation revendique le déroulement de carrière à la plus grande vitesse pour tous. Dans le même esprit, Sud Éducation se prononce pour la suppression de toutes les « Hors classe ».

Sud éducation est pour l’idée d’une augmentation uniforme :

300 euros mensuels pour tous ! Tous pour 300 euros !

Cette divergence de vue nous paraît suffisante pour ne pas participer à une énième journée mobilisation sans lendemain.

Cependant, la grève appartient à ceux qui la mènent et nous n’entendons pas démobiliser les personnes motivées sur cette question (la fédération SUD Éducation dépose des préavis toutes les semaines pour couvrir celles et ceux qui veulent se mettre en grève).


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky