Communiqué de l’union syndicale SOLIDAIRES

Sarkozy, toujours le président des riches

mercredi 13 avril 2011
par  Sud Éducation Guyane

Une nouvelle fois, Nicolas Sarkozy préserve les intérêts des plus riches.
Si le seuil d’entrée dans l’ISF passe de 790 000 à 1,3 millions d’euros de patrimoine,exonérant ainsi 300 000 contribuables, la progressivité en cinq tranches disparaît aubénéfice des grandes fortunes. Il n’existera plus désormais que deux tranches, 0,25 %pour les patrimoines de 1,3 à 3 millions d’euros et 0,55 % pour les fortunes au-delà de3 millions d’euros.

Si la suppression du bouclier fiscal permet une économie de 800 millions d’euros, l’aménagement de l’ISF ne rapportera plus que 2,3 milliards d’euros au lieu de 4 milliards précédemment.

Pour compenser ce différentiel, de nouvelles impositions toucheront, entre autres, les exilés fiscaux et les non-résidents, les bénéficiaires de gros héritages. En revanche, l’instauration d’une nouvelle tranche d’impôt sur le revenu, au-delà de 45 %, est exclue.

Piètre relooking fiscal !

Seul un véritable « big bang fiscal » permettrait une nouvelle répartition des richesses, exprimée dans toutes les mobilisations sociales.

Une véritable justice fiscale devrait avoir comme principes fondamentaux,
l’élargissement des assiettes, une meilleure progressivité de l’impôt sur le revenu avec une augmentation du nombre de tranches, une réintégration au barème progressif des revenus financiers, une refonte de la fiscalité du patrimoine prenant en compte les biens professionnels, une modification de la fiscalité locale, et enfin la prise en compte de la dimension écologique dans les choix fiscaux.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Avortement : Un combat de femmes toujours d’actualité !

jeudi 19 novembre

Union syndicale SOLIDAIRES

Congrès extraordinaire Solidaires d’octobre 2020 - Motions adoptées par le congrès

samedi 7 novembre

Au miroir de la crise sanitaire // En défense des emplois, contrôlons les aides publiques // Répression anti syndicale, un outil patronal pour casser toute contestation // Appel à la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes ! // Nous refusons la précarité étudiante ! // Le 15 octobre 2020, journée de grève contre la casse du système de Santé ! // Soutien à Aline, déléguée SUD Route menacée de licenciement pour avoir dénoncé des violences sexuelles et sexistes à H&M GBC Logistics // Soutien aux intermitent.es du spectacle, salarié.es et sociétaires des coopératives d’activités mutualisées Smart // Soutien aux grévistes d’IBIS // Soutien aux salarié-es en lutte de BIOCOOP

Sur le Web : Les 10 motions

Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle

lundi 2 novembre

Le terrible assassinat de notre collègue a bouleversé l’ensemble de la profession et bien au-delà. SUD éducation appelle à se joindre aux rassemblements organisés en hommage à Samuel Paty. Vous trouverez ci-dessous plusieurs expressions.

Sur le Web : Expressions

En Guyane : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre

LUNDI 19 OCTOBRE - 18H00

PREFECTURE DE CAYENNE
SOUS-PREFECTURE DE SAINT-LAURENT
MAIRIE DE KOUROU

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)