Communiqué de l’union syndicale SOLIDAIRES

Sarkozy, toujours le président des riches

mercredi 13 avril 2011
par  Sud Éducation Guyane

Une nouvelle fois, Nicolas Sarkozy préserve les intérêts des plus riches.
Si le seuil d’entrée dans l’ISF passe de 790 000 à 1,3 millions d’euros de patrimoine,exonérant ainsi 300 000 contribuables, la progressivité en cinq tranches disparaît aubénéfice des grandes fortunes. Il n’existera plus désormais que deux tranches, 0,25 %pour les patrimoines de 1,3 à 3 millions d’euros et 0,55 % pour les fortunes au-delà de3 millions d’euros.

Si la suppression du bouclier fiscal permet une économie de 800 millions d’euros, l’aménagement de l’ISF ne rapportera plus que 2,3 milliards d’euros au lieu de 4 milliards précédemment.

Pour compenser ce différentiel, de nouvelles impositions toucheront, entre autres, les exilés fiscaux et les non-résidents, les bénéficiaires de gros héritages. En revanche, l’instauration d’une nouvelle tranche d’impôt sur le revenu, au-delà de 45 %, est exclue.

Piètre relooking fiscal !

Seul un véritable « big bang fiscal » permettrait une nouvelle répartition des richesses, exprimée dans toutes les mobilisations sociales.

Une véritable justice fiscale devrait avoir comme principes fondamentaux,
l’élargissement des assiettes, une meilleure progressivité de l’impôt sur le revenu avec une augmentation du nombre de tranches, une réintégration au barème progressif des revenus financiers, une refonte de la fiscalité du patrimoine prenant en compte les biens professionnels, une modification de la fiscalité locale, et enfin la prise en compte de la dimension écologique dans les choix fiscaux.


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Brèves

Notre détermination est douce mais inébranlable

vendredi 8 juin

DEUX RDV CONTRE LA MONTAGNE D’OR :
CAYENNE - SAMEDI 16 JUIN – RDV PLACE DES PALMISTES – 16H00
SAINT-LAURENT - LUNDI 18 JUIN – RDV ROND-POINT DU STADE - 14H00

Halte à la gouvernance imbécile de la Guyane Contre la hiérarchie, pas de hiérarchie !

vendredi 18 mai

SUD éducation Guyane, à l’instar de son attachement et de la promotion des pédagogies alternatives, défend les principes de gouvernance alternative décidée collectivement par les usagers de l’éducation nationale.
SUD éducation Guyane attaché à ces principes anti-hiérarchiques ne souhaite [...] aucun recteur quel qu’il soit.
SUD éducation Guyane appelle tous les usagers de l’éducation nationale en Guyane à se réunir en assemblée générale et à convoquer des états généraux de la gouvernance de l’académie pour jeter les nouvelles bases de gestion et de gouvernance de notre académie, émancipée d’une hiérarchie inutile et incompétente.

GREVE - 22 MAI - FONCTION PUBLIQUE - GUYANE

samedi 12 mai

SAINT-LAURENT-DU-MARONI
CAYENNE
KOUROU

GREVE à l’appel de l’UTG, de la FSU, de la CDTG-CFDT, de l’UNSA, du SNETAA-FO et de Solidaires

1er mai - manifestation - Saint-Laurent - 9h30 - Château d’eau

vendredi 27 avril

Un 1er mai de lutte, social et internationaliste
Journée internationale de lutte des travailleurs/euses

SUD éducation Guyane appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à rejoindre l’initiative de l’UTG et à se retrouver à 9h30 devant le Château d’eau. (prises de parole à 11h00 sur la place Flore Lithaw)

Les 9, 10 et 14 avril, sans attendre, amplifions les luttes !

jeudi 5 avril

Sur le terrain, dans les entreprises, les services, les départements et communes nous appelons nos équipes à poursuivre et amplifier leurs actions pour tisser des liens, fédérer les luttes et organiser l’offensive. La responsabilité du mouvement social est immense et nous devons être à la hauteur sans attendre. Il nous faut multiplier localement les initiatives de convergences devant des services publics (gares, hôpitaux, centres des finances, bureaux de postes, pôles emplois, écoles, EHPAD…) et les formes d’actions : rassemblements, actions, assemblées générales, grèves, diffusion de tracts, manifestations.