Appel du SNUIPP et de SUD Education Guyane.

C’EST À L’IEN DE CONDUIRE LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS !

lundi 11 avril 2011
par  Sud Éducation Guyane

Un décret paru à l’été 2010 prévoit la fin du système actuel de notation des fonctionnaires d’ici au 1er janvier 2012 et son remplacement par un nouveau dispositif fondé sur le principe de l’entretien annuel avec le supérieur hiérarchique. Depuis cette année ce futur dispositif est en phase de test sur les collègues qui sont dans leur 2ème ou leur 20ème année de carrière (T2 et T20).

Tract entretiens professionnels

Luc Châtel avait annoncé la mise en place de ces entretiens de carrière dans son " pacte de carrière " dès le mois d’octobre 2010 : " les personnels de l’Éducation Nationale ne sont pas suffisamment accompagnés […] j’ai décidé d’impulser une nouvelle politique de ressources humaines ". Pourquoi alors ne pas accompagner correctement les stagiaires en leur redonnant accès à une formation digne de ce nom ? Et tout au long de la carrière, pourquoi supprimer la formation continue ?

Cette " nouvelle politique de ressources humaines " préfigure-t-elle un nouveau mode d’évaluation des personnels ? Quelles en sont les modalités précises et pour quelle finalité ? Le document ministériel précise que ces deux entretiens de carrière s’intégreront à terme dans un nouveau système d’évaluation concernant toute la fonction publique et prévoyant le principe d’un entretien d’appréciation annuel.

Dans un courrier daté du 27 janvier le recteur explique aux chefs d’établissements et aux IEN la mise en œuvre de ces entretiens.

Dans le second degré ce seront les chefs d’établissements ou leur adjoint qui en auront la responsabilité.

Dans le premier degré le courrier précise : " L’IEN de la circonscription, ou par délégation, un conseiller pédagogique ou le directeur de d’école (sous la réserve expresse de leur volontariat) sont chargés d’assurer ces entretiens ".

Le SNUIPP et SUD Éducation sont fermement opposés à ce que ces entretiens soient menés par une autre personne que le supérieur hiérarchique. Nos organisations appellent les conseillers pédagogiques et les directeurs à refuser de se substituer aux IEN.

En février, dans une audience avec le SNUIPP le ministère s’est engagé à ce que seuls les IEN conduisent ces entretiens. Dans ces conditions Le SNUIPP et SUD Éducation soutiendront dans leur démarche tous les collègues qui refuseront de participer à un entretien mené par un conseiller pédagogique ou le directeur de l’école.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky