Communiqué de presse des syndicats STEG-UTG et SUD Éducation

Vote électronique ou comment discréditer les élections professionnelles.

jeudi 7 avril 2011
par  Sud Éducation Guyane

Les prochaines élections professionnelles dans l’Éducation nationale auront lieu en octobre 2011, élections qui détermineront la survie même de certains syndicats. Le ministère veut imposer que ce scrutin se déroule sous la forme d’un vote électronique. Entre le 31 mars et le 5 avril une partie des personnels de l’académie de la Guyane a été invité à tester ce vote électronique.

Si ce mode de scrutin fait appel à des moyens modernes il constitue un véritable recul d’un point de vue démocratique notamment parce que le contrôle des opérations électorales ne se fait plus par les électeurs et qu’il n’y a aucune garantie du secret du vote laissant champ libre à d’éventuelles manipulations.

Pour ces raisons le STEG-UTG et SUD Education ont appelé les personnels à boycotter ce test afin de faire comprendre au ministère que nous refusons de confier notre vote à une machine dont on ne sait absolument rien et dont personne ne peut vérifier le fonctionnement.

Mercredi 6 avril, nous avons pris connaissance des résultats de ce test et c’est un véritable fiasco puisque le taux de participation est inférieur à 5%. De plus les solutions techniques proposées par le rectorat de la Guyane n’ont pas du tout fonctionné : absence de "kiosques" pour voter dans les établissements, connexion Internet trop lente dans les communes isolées, manque d’information des collègues concernés. Il est à noter que les électeurs du test ont reçu leur matériel de vote 48h après le début du scrutin.

Au-delà des nombreux problèmes techniques rencontrés pendant ce test, de la complexité de la procédure qui décourage les électeurs les plus motivés, il apparaît clairement que les personnels ne veulent pas voter par un moyen électronique.

Pour le STEG-UTG et SUD Éducation, il est évident que l’expérimentation doit s’arrêter là. Dès lors, soit le ministère prend acte de ce revers et revient au vote papier, soit il choisit délibérément de jeter le discrédit sur ces élections professionnelles en sachant d’avance que le taux de participation sera extrêmement faible alors qu’il n’a jamais été inférieur à 60% lors des scrutins précédents.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Avortement : Un combat de femmes toujours d’actualité !

jeudi 19 novembre

Union syndicale SOLIDAIRES

Congrès extraordinaire Solidaires d’octobre 2020 - Motions adoptées par le congrès

samedi 7 novembre

Au miroir de la crise sanitaire // En défense des emplois, contrôlons les aides publiques // Répression anti syndicale, un outil patronal pour casser toute contestation // Appel à la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes ! // Nous refusons la précarité étudiante ! // Le 15 octobre 2020, journée de grève contre la casse du système de Santé ! // Soutien à Aline, déléguée SUD Route menacée de licenciement pour avoir dénoncé des violences sexuelles et sexistes à H&M GBC Logistics // Soutien aux intermitent.es du spectacle, salarié.es et sociétaires des coopératives d’activités mutualisées Smart // Soutien aux grévistes d’IBIS // Soutien aux salarié-es en lutte de BIOCOOP

Sur le Web : Les 10 motions

Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle

lundi 2 novembre

Le terrible assassinat de notre collègue a bouleversé l’ensemble de la profession et bien au-delà. SUD éducation appelle à se joindre aux rassemblements organisés en hommage à Samuel Paty. Vous trouverez ci-dessous plusieurs expressions.

Sur le Web : Expressions

En Guyane : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre

LUNDI 19 OCTOBRE - 18H00

PREFECTURE DE CAYENNE
SOUS-PREFECTURE DE SAINT-LAURENT
MAIRIE DE KOUROU

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)