MAYOURI KONT LEKSPLWATASYON

Sud Education et le MKL

mercredi 29 avril 2009
par  Sud Éducation Guyane

Pourquoi Sud Éducation participe au Mayouri Kont Leksplwatasyon ?

Les revendications du MKL sont en accord avec nos idéaux de solidarité, de justice sociale et de démocratie. Que ce soit pour l’augmentation immédiate des salaires, la « régularisation des travailleurs en situation irrégulière et des jeunes étrangers majeurs » ou lorsqu’il s’agit d’un « Plan Global Guyane dans l’éducation » permettant la scolarisation de tous les enfants et la construction des équipements scolaires indispensables.

Ce Mayouri fonctionnant sur la base du consensus, il rejoint notre démarche d’unité pour des luttes victorieuses.

Pourquoi ce Mayouri ? Et pourquoi pas l’autre !

Nous sommes des travailleurs avant d’être des consommateurs. Nous voulons certes une baisse des prix, mais ce que nous voulons avant tout c’est une hausse des bas salaires.

La composition de notre Mayouri nous convient mieux, il est plus représentatif de la population, indépendant des élus et des partis politiques qui sont nos nécessaires interlocuteurs dans cette lutte.

Nos revendications s’adressent à tous les employeurs : État, patrons mais aussi collectivités territoriales. Pour l’éducation, notre interlocuteur est au moins autant le rectorat que les collectivités territoriales.

Pourquoi se mobiliser avec le MKL ?

En Guyane, l’éducation est toujours dans un état lamentable et la carte scolaire qui nous est proposé pour l’année prochaine ne va pas arranger les choses. Nous ne pouvons plus accepter que l’avenir de nos enfants et élèves soit sacrifié ! Tout comme celui des personnels précaires qu’il faut titulariser.

Une forme de discrimination positive doit être mise en place en Guyane pour développer toutes les formes d’emploi local. Cela implique la mise en place d’un plan d’urgence de formation, pour augmenter le niveau de qualification en Guyane. Cette discrimination positive est là pour répondre à la nécessité de réduire le chômage dans notre région, en particulier chez les jeunes, en leur offrant sur place la possibilité d’intégrer des formations variées. Il ne s’agit pas d’exclure les autres mais de permettre à tous ceux qui vivent ici d’avoir accès à une qualification et à un emploi.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Avortement : Un combat de femmes toujours d’actualité !

jeudi 19 novembre

Union syndicale SOLIDAIRES

Congrès extraordinaire Solidaires d’octobre 2020 - Motions adoptées par le congrès

samedi 7 novembre

Au miroir de la crise sanitaire // En défense des emplois, contrôlons les aides publiques // Répression anti syndicale, un outil patronal pour casser toute contestation // Appel à la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes ! // Nous refusons la précarité étudiante ! // Le 15 octobre 2020, journée de grève contre la casse du système de Santé ! // Soutien à Aline, déléguée SUD Route menacée de licenciement pour avoir dénoncé des violences sexuelles et sexistes à H&M GBC Logistics // Soutien aux intermitent.es du spectacle, salarié.es et sociétaires des coopératives d’activités mutualisées Smart // Soutien aux grévistes d’IBIS // Soutien aux salarié-es en lutte de BIOCOOP

Sur le Web : Les 10 motions

Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle

lundi 2 novembre

Le terrible assassinat de notre collègue a bouleversé l’ensemble de la profession et bien au-delà. SUD éducation appelle à se joindre aux rassemblements organisés en hommage à Samuel Paty. Vous trouverez ci-dessous plusieurs expressions.

Sur le Web : Expressions

En Guyane : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre

LUNDI 19 OCTOBRE - 18H00

PREFECTURE DE CAYENNE
SOUS-PREFECTURE DE SAINT-LAURENT
MAIRIE DE KOUROU

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)