Malaises à Max Joséphine

Du silence au mépris…

mardi 17 février 2009
par  Sud Éducation Guyane

Plusieurs incidents et accidents ont eu lieu au lycée Melkior-Garré : la sécurité n’est pas assurée et le malaise est plus que palpable.

Depuis des années, aucune solution n’est apportée pour qu’élèves et enseignants travaillent dans des conditions « normales ».

Hier, lundi 16 Février 2009, la Région et un représentant du Ministère de l’Éducation Nationale se sont une fois de plus compromis en donnant des explications loufoques quant à la cause des malaises survenus, jeudi, et ayant touché une vingtaine d’élèves sur le site de Max Joséphine.

Nous soutenons les élèves, parents d’élèves et enseignants dans leurs actions pour que la vérité soit faite et pour que des solutions concrètes et rapides soient apportées pour nous permettre à tous, de travailler dans de bonnes conditions.

Sud Éducation Guyane.


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Expressions Solidaires n° 99 (février 2021)

mercredi 24 février

- Edito : Après l’hiver du couvre-feu, le printemps de la colère !
- Dossier central : Les élection TPE / TPA / Salarié.e.s de particuliers employeurs - On a des droits
- Double page affichage : Premières de corvée, 8 mars en grève
- Pour la vie. les zapatistes visiteront les 5 continents
- Infos Solidaires

Sur le Web : En téléchargement

Expressions Solidaires n° 99 (février 2021)

mercredi 24 février

- Edito : Après l’hiver du couvre-feu, le printemps de la colère !
- Dossier central : Les élection TPE / TPA / Salarié.e.s de particuliers employeurs - On a des droits
- Double page affichage : Premières de corvée, 8 mars en grève
- Pour la vie. les zapatistes visiteront les 5 continents
- Infos Solidaires

Avortement : Un combat de femmes toujours d’actualité !

jeudi 19 novembre 2020

Union syndicale SOLIDAIRES

Congrès extraordinaire Solidaires d’octobre 2020 - Motions adoptées par le congrès

samedi 7 novembre 2020

Au miroir de la crise sanitaire // En défense des emplois, contrôlons les aides publiques // Répression anti syndicale, un outil patronal pour casser toute contestation // Appel à la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes ! // Nous refusons la précarité étudiante ! // Le 15 octobre 2020, journée de grève contre la casse du système de Santé ! // Soutien à Aline, déléguée SUD Route menacée de licenciement pour avoir dénoncé des violences sexuelles et sexistes à H&M GBC Logistics // Soutien aux intermitent.es du spectacle, salarié.es et sociétaires des coopératives d’activités mutualisées Smart // Soutien aux grévistes d’IBIS // Soutien aux salarié-es en lutte de BIOCOOP

Sur le Web : Les 10 motions