Fermé pour cause de travaux

mardi 27 janvier 2009
par  Sud Éducation Guyane

Max Joséphine est l’annexe du Lycée Melkior-Garré depuis que l’aile Garré est fermée pour travaux, c’est-à-dire depuis 4 ans !

Depuis, aucune réparation n’a commencé. L’appel d’offre vient juste d’être lancé.
Depuis, les bungalows « provisoires » s’enlisent dans le définitif et meurent effondrés sous le coup de 4 années d’utilisation intensive.
Depuis, aucune réhabilitation n’a même été envisagée sur Max Jo.
Depuis, la Région répare par-ci par-là, l’aile Melkior occupée par les cours, histoire de boucher des trous de plus en plus béants, dans le toit, les murs, les sols, etc.
Depuis, une fenêtre est tombée sur une élève lui occasionnant 13 points de suture.
Depuis, la Région a prévu de construire 10 salles de classes neuves… pour 1800 élèves.

Alors, le Recteur pour être efficace, rapide et constructif a validé le fait de supprimer les cours des secondes et de quelques matières des premières des élèves de Max Jo pour les 10 prochains jours, afin de faire quelques mises aux normes ! Merci, Monsieur le Recteur, de votre aide. Vous fermez un bâtiment qu’une commission a jugé dangereux ; vous renvoyez, sans autre solution, des élèves chez eux !

Sud Éducation rappelle que les enseignants sont là pour travailler, les élèves sont là pour apprendre, et la Région et le Rectorat pour leur fournir les moyens de le faire ! Le choix de renvoyer des élèves sans cours pendant encore 10 jours est un non-sens dont la responsabilité incombe à la Région et au Rectorat !
L’inauguration du nouveau bâtiment du Rectorat, mercredi 28 janvier, contrastera encore malheureusement avec la déchéance de nos établissements…


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

VENDREDI 15 mars - GREVE dans L’EDUCATION

jeudi 28 février

Appel à la grève
SNES-FSU - SNEP-FSU - SNUEP-FSU - SGEN-CFDT - STEG-UTG - SUD éducation - SNETAA-FO - SNETAP-FSU

Combattons le projet d’école Blanquer

samedi 23 février

Revendications de SUD éducation :

- L’abrogation de la réforme du lycée et du bac
- L’abrogation de la réforme de la voie professionnelle
- Le maintien du cadre national du baccalauréat, qui doit rester le premier grade universitaire et maintien d’un véritable anonymat lors des épreuves
- Une réduction des effectifs par classe en lycée (maximum 25 élèves) et la mise en place d’un dédoublement systématique par un cadrage national
- Le changement des EPLE en établissements polytechniques avec un enseignement qui garantisse à tou-te-s les élèves l’appropriation de tous les types de savoirs – qu’ils soient manuels, techniques,artistiques ou théoriques – reposant sur des pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices
- L’abandon du SNU et du service civique
- L’abandon du projet d’imposer une deuxième HSA dans le second degré
- L’abandon de la réforme des directions d’école
- Dans les écoles, un travail en équipe renforcé avec des moyens et du temps attribués aux écoles et non à des individu-e-s directeurs ou directrices. Une gestion collective des charges permettrait une prise en charge collégiale et/ou avec partage des tâches.
- Le respect de la liberté pédagogique des enseignant-e-s.
- La prise en main par les personnels eux-mêmes de leur formation pédagogique.

Jeudi 21 février - Journée d’action dans l’éducation

dimanche 17 février

SNES-FSU
SNEP-FSU
SNUEP-FSU
SUD éducation
SNETAA-FO
STEG-UTG
SGEN-CFDT
SNETAP-FSU

MARDI 12 FEVRIER - GREVE EDUCATION

jeudi 7 février

RENDEZ-VOUS
Cayenne - 9h00 - devant le Rectorat
Saint-Laurent - 9h00 - devant la Sous-préfecture

GREVE INTEPROFESSIONNELLE - PUBLIC-PRIVE - GUYANE - 5 FEVRIER

samedi 2 février

RENDEZ-VOUS
9h00 - Préfecture - Cayenne
9h00 - Sous-préfecture - Saint-Laurent