Fermé pour cause de travaux

mardi 27 janvier 2009
par  Sud Éducation Guyane

Max Joséphine est l’annexe du Lycée Melkior-Garré depuis que l’aile Garré est fermée pour travaux, c’est-à-dire depuis 4 ans !

Depuis, aucune réparation n’a commencé. L’appel d’offre vient juste d’être lancé.
Depuis, les bungalows « provisoires » s’enlisent dans le définitif et meurent effondrés sous le coup de 4 années d’utilisation intensive.
Depuis, aucune réhabilitation n’a même été envisagée sur Max Jo.
Depuis, la Région répare par-ci par-là, l’aile Melkior occupée par les cours, histoire de boucher des trous de plus en plus béants, dans le toit, les murs, les sols, etc.
Depuis, une fenêtre est tombée sur une élève lui occasionnant 13 points de suture.
Depuis, la Région a prévu de construire 10 salles de classes neuves… pour 1800 élèves.

Alors, le Recteur pour être efficace, rapide et constructif a validé le fait de supprimer les cours des secondes et de quelques matières des premières des élèves de Max Jo pour les 10 prochains jours, afin de faire quelques mises aux normes ! Merci, Monsieur le Recteur, de votre aide. Vous fermez un bâtiment qu’une commission a jugé dangereux ; vous renvoyez, sans autre solution, des élèves chez eux !

Sud Éducation rappelle que les enseignants sont là pour travailler, les élèves sont là pour apprendre, et la Région et le Rectorat pour leur fournir les moyens de le faire ! Le choix de renvoyer des élèves sans cours pendant encore 10 jours est un non-sens dont la responsabilité incombe à la Région et au Rectorat !
L’inauguration du nouveau bâtiment du Rectorat, mercredi 28 janvier, contrastera encore malheureusement avec la déchéance de nos établissements…


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Avortement : Un combat de femmes toujours d’actualité !

jeudi 19 novembre

Union syndicale SOLIDAIRES

Congrès extraordinaire Solidaires d’octobre 2020 - Motions adoptées par le congrès

samedi 7 novembre

Au miroir de la crise sanitaire // En défense des emplois, contrôlons les aides publiques // Répression anti syndicale, un outil patronal pour casser toute contestation // Appel à la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes ! // Nous refusons la précarité étudiante ! // Le 15 octobre 2020, journée de grève contre la casse du système de Santé ! // Soutien à Aline, déléguée SUD Route menacée de licenciement pour avoir dénoncé des violences sexuelles et sexistes à H&M GBC Logistics // Soutien aux intermitent.es du spectacle, salarié.es et sociétaires des coopératives d’activités mutualisées Smart // Soutien aux grévistes d’IBIS // Soutien aux salarié-es en lutte de BIOCOOP

Sur le Web : Les 10 motions

Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle

lundi 2 novembre

Le terrible assassinat de notre collègue a bouleversé l’ensemble de la profession et bien au-delà. SUD éducation appelle à se joindre aux rassemblements organisés en hommage à Samuel Paty. Vous trouverez ci-dessous plusieurs expressions.

Sur le Web : Expressions

En Guyane : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre

LUNDI 19 OCTOBRE - 18H00

PREFECTURE DE CAYENNE
SOUS-PREFECTURE DE SAINT-LAURENT
MAIRIE DE KOUROU

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)