Communiqué du STEG-UTG et de Sud Education

Organiser des élections sans bureaux de vote avec le rectorat de la Guyane c’est possible !

lundi 1er décembre 2008
par  Sud Éducation Guyane

Mardi 2 décembre doivent se tenir les élections professionnelles dans l’éducation nationale. Ces élections professionnelles désignent pour trois ans les représentants des personnels qui siègent face à l’administration - représentant l’État employeur - dans les instances départementales (CAPD) académiques (CAPA) et nationales (CAPN).

A notre grande surprise, le rectorat vient de nous apprendre que les élections aux CAPN seront maintenues. Les CAPA et CAPD seront reportées au 16 décembre.

Tout le monde le sait, les établissements sont fermés aujourd’hui et il est plus que probable qu’ils le soient aussi demain. Où les personnels vont-ils voter ?
Et quand bien même ils seraient ouverts peu de collègues auront accès à leur bureau de vote car malgré les tentatives de division de Yves Jego, les barrages tiennent bon. Et les électeurs ? Qui en Guyane peut se douter que les élections auront lieu demain ?

Des bureaux de votes fermés, peu ou pas d’électeurs. Comment le ministère peut-il accepter que cette élection nationale ne soit pas reportée au moins en Guyane. Ce ne sont pas les 4500 électeurs de l’académie qui vont peser sur le quorum. Cela n’aurait aucune incidence puisque l’annonce définitive des résultats aura lieu les 5 et 6 janvier.

Encore une fois nous constatons que le gouvernement se moque éperdument de la représentation syndicale des salariés et de la Guyane.
Dans ces conditions nous appelons les collègues à ne pas participer à cette mascarade électorale.

STEG UTG – SUD Education Guyane.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Avortement : Un combat de femmes toujours d’actualité !

jeudi 19 novembre

Union syndicale SOLIDAIRES

Congrès extraordinaire Solidaires d’octobre 2020 - Motions adoptées par le congrès

samedi 7 novembre

Au miroir de la crise sanitaire // En défense des emplois, contrôlons les aides publiques // Répression anti syndicale, un outil patronal pour casser toute contestation // Appel à la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes ! // Nous refusons la précarité étudiante ! // Le 15 octobre 2020, journée de grève contre la casse du système de Santé ! // Soutien à Aline, déléguée SUD Route menacée de licenciement pour avoir dénoncé des violences sexuelles et sexistes à H&M GBC Logistics // Soutien aux intermitent.es du spectacle, salarié.es et sociétaires des coopératives d’activités mutualisées Smart // Soutien aux grévistes d’IBIS // Soutien aux salarié-es en lutte de BIOCOOP

Sur le Web : Les 10 motions

Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle

lundi 2 novembre

Le terrible assassinat de notre collègue a bouleversé l’ensemble de la profession et bien au-delà. SUD éducation appelle à se joindre aux rassemblements organisés en hommage à Samuel Paty. Vous trouverez ci-dessous plusieurs expressions.

Sur le Web : Expressions

En Guyane : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre

LUNDI 19 OCTOBRE - 18H00

PREFECTURE DE CAYENNE
SOUS-PREFECTURE DE SAINT-LAURENT
MAIRIE DE KOUROU

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)