Bulletin 973 - n°24 - 6 mai 2018

dimanche 6 mai 2018
par  Sud Éducation Guyane

Bulletin 973 - n°24 - 6 mai 2018

1 - Grève le 22 mai dans Fonction publique

Comme pour le 22 mars, Solidaires Fonction publique Guyane sera dans la rue le 22 mai aux côtés des autres syndicats de travailleur-euse-s.

2 - Mai… Des grèves et des manifestations multiples que nous préparons pour lutter tous et toutes ensemble

Un mois de grève des cheminot-es, la détermination toujours est là. Ils et elles le prouveront encore dans les jours qui viennent : le 7 avec SUD Rail pour dire à Edouard Philippe que nous ne sommes pas dupes des manoeuvres pour tenter de diviser l’intersyndicale et le 14 dans une journée « sans cheminot-es ». (la suite)

3 - Université : appel de l’interfédérale de l’éducation du 3 mai 2018

Les organisations syndicales suivantes : FERC-CGT, FNEC-FP FO, FSU, SUD éducation, SUNDEP, Solidaires étudiant-e-s, Unef, UNL, SGL, FIDL, ASES, SLU appellent les personnels, étudiant.es et lycéen.nes à rejoindre, étendre et renforcer le mouvement de contestation de la loi ORE, des réformes du Bac et du lycée ainsi que de toutes les contre-réformes du gouvernement. L’enjeu est le suivant : obtenir le retrait de ces réformes et mettre un coup d’arrêt à l’entreprise de casse des services publics de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

4 - 1er mai 2018 à Paris : quand on parle de violence, autant en parler vraiment

Quand on casse le code du travail, que l’on compte le nombre de décès liés au travail (amiante, suicides...), que l’on envoie régulièrement la police contre la jeunesse, devant les lycées, dans les facs ou dans les banlieues, et plus généralement contre toute contestation sociale ou écologique, que l’on monte des opérations militaires, comme à Notre-Dame-des-Landes, pour briser tout espoir d’alternatives à la société capitaliste… où est la violence ? (la suite)

5 - Sud éducation - le journal n°77 - mai / juin 2018

p.2 Régionalisation de l’éducation - Avancement de l’obligation scolaire à trois ans
p.3 édito
p.4 Mobilisation inter-degré à Nanterre : de la maternelle à l’université
p.5 L’Université de Toulouse Jean Jaurès mobilisée contre la fusion et la loi ORE
p.6 Lutte contre la loi Vidal : analyse de la mobilisation à partir du cas montpelliérain
p.8 Le scandale silencieux des dossiers demandés aux élèves sur Parcoursup
p.9 Exemple de construction de la convergence des luttes dans l’éducation : le collectif éducation Val-de-Marne
p.10 Libéralisation et destruction de la fonction publique : transport ferroviaire, école, hôpital...
p.11 Licenciement de Gaël Quirante : une attaque politique contre un syndicalisme de lutte
p.12 Uni-es contre l’extrême droite ! Motion d’actualité du 8ème congrès de la fédération des syndicats Sud éducation
p.13 Ni à Bure, ni ailleurs ! Motion d’actualité du 8ème congrès de la fédération des syndicats Sud éducation
p.14 École de production : la région Normandie finance des écoles du patronat !
p.15 Happy end dans le Far west : champagne ! Suite et (presque) fin d’une épopée kafkaïenne de deux ans…
p.16 Élections professionnelles 2018 : des enjeux importants pour Sud éducation et Solidaires

6 - Pour contacter SUD éducation Guyane

Tél/Fax : 0594.38.86.08
E-mail : sudeducguyane@laposte.net
Adresse postale : 3, cité des Castors sous le vent - 97300 Cayenne

7 - La liste d’information et le Bulletin 973 de Sud éducation Guyane

https://listes.sudeducationguyane.org/sympa/subscribe/infos


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

VENDREDI 15 mars - GREVE dans L’EDUCATION

jeudi 28 février

Appel à la grève
SNES-FSU - SNEP-FSU - SNUEP-FSU - SGEN-CFDT - STEG-UTG - SUD éducation - SNETAA-FO - SNETAP-FSU

Combattons le projet d’école Blanquer

samedi 23 février

Revendications de SUD éducation :

- L’abrogation de la réforme du lycée et du bac
- L’abrogation de la réforme de la voie professionnelle
- Le maintien du cadre national du baccalauréat, qui doit rester le premier grade universitaire et maintien d’un véritable anonymat lors des épreuves
- Une réduction des effectifs par classe en lycée (maximum 25 élèves) et la mise en place d’un dédoublement systématique par un cadrage national
- Le changement des EPLE en établissements polytechniques avec un enseignement qui garantisse à tou-te-s les élèves l’appropriation de tous les types de savoirs – qu’ils soient manuels, techniques,artistiques ou théoriques – reposant sur des pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices
- L’abandon du SNU et du service civique
- L’abandon du projet d’imposer une deuxième HSA dans le second degré
- L’abandon de la réforme des directions d’école
- Dans les écoles, un travail en équipe renforcé avec des moyens et du temps attribués aux écoles et non à des individu-e-s directeurs ou directrices. Une gestion collective des charges permettrait une prise en charge collégiale et/ou avec partage des tâches.
- Le respect de la liberté pédagogique des enseignant-e-s.
- La prise en main par les personnels eux-mêmes de leur formation pédagogique.

Jeudi 21 février - Journée d’action dans l’éducation

dimanche 17 février

SNES-FSU
SNEP-FSU
SNUEP-FSU
SUD éducation
SNETAA-FO
STEG-UTG
SGEN-CFDT
SNETAP-FSU

MARDI 12 FEVRIER - GREVE EDUCATION

jeudi 7 février

RENDEZ-VOUS
Cayenne - 9h00 - devant le Rectorat
Saint-Laurent - 9h00 - devant la Sous-préfecture

GREVE INTEPROFESSIONNELLE - PUBLIC-PRIVE - GUYANE - 5 FEVRIER

samedi 2 février

RENDEZ-VOUS
9h00 - Préfecture - Cayenne
9h00 - Sous-préfecture - Saint-Laurent