Bulletin 973 - n°23 - 30 mars 2018

vendredi 30 mars 2018
par  Sud Éducation Guyane

Bulletin 973 - n°23 - 30 mars 2018

MARDI 3 AVRIL - DÉBUT D’UNE LUTTE PROLONGÉE ???

1 - Préavis de grève Fonction publique à partir du 3 avril

Pour la fonction publique, l’union syndicale Solidaires revendique :
- Le renforcement des missions de services publics pour répondre aux nouveaux besoins
et améliorer la cohésion sociale
- Le renforcement du statut général des fonctionnaires
- Le rattrapage par abondement indiciaire uniforme des pertes subies en matière de
pouvoir d’achat et la hausse de la valeur du point d’indice dans les trois versants de la
fonction publique
- Des créations d’emplois statutaires et des plans de titularisation du personnel contractuel
- Des mesures fortes pour réduire les inégalités entre versants, entre catégories, F/H

2 - Le 3 avril inversons la vapeur ! Construisons les convergences

Solidaires Fonction Publique a déposé un préavis de grève illimitée pour l’ensemble de la Fonction publique à partir du 3 avril pour couvrir toutes les initiatives de convergences et de grèves. [...] Tou-te-s ensemble, à partir du 3 avril, construisons les conditions d’un vaste mouvement en faisant converger nos gréves, nos manifestations. Ensemble gagnons sur les revendications spécifiques de chaque secteur, pour nos biens communs.

3 - Halte aux intimidations, amplifions la mobilisation !

Les organisations syndicales suivantes : FERC-CGT, FNEC-FP FO, FSU, SUD éducation, SUNDEP, Solidaires étudiant-e-s, Unef, UNL, SGL, FIDL, ASES, SLU
- appell[ent] les personnels, les étudiants à se réunir pour en débattre et pour exiger le retrait de la loi ORE et pour un service public de l’enseignement supérieur ouvert à toutes et tous les bacheliers, gratuit, formateur et émancipateur et nous soutiendrons toutes les initiatives.
- informent que le 3 avril débute le mouvement des cheminots dont les AG vont discuter des modalités de reconduction de la grève. Cette discussion nous concerne [toutes et tous]. L’interfédérale se réunira le 3 avril en fin de journée pour faire le point sur les mobilisations et débattre des suites.

4 - SUD Rail

- C’est l’heure de la riposte ! Tous en grève reconductible jusqu’à la victoire !
- Restriction du droit syndical et du droit de grève... la direction de la SNCF fait le choix d l’illégalité !

5 - SUD Énergie

La casse du service public de l’électricité

6 - Solidaires Douanes

CAP2022 : des attaques contre le statut général des fonctionnaires

7 - SUD PTT

Mobiliser à La Poste pour défendre nos emplois et le service public postal

8 - SUD Collectivités Territoriales

Préavis de grève national reconductible de la Fédération SUDCT à partir du 3 avril

9 - Solidaires Finances publiques

22 mars 2018 : et après ?

10 - SUD Santé sociaux

Faire face ensemble

11 - Solidaires Étudiant-e-s

ParcourSup : les personnes en situation de handicap exclu·es de l’université !

12 - SNUPFEN Solidaires

Nous ne sommes pas des usines à bois !

13 - Pour contacter SUD éducation Guyane

Tél/Fax : 0594.38.86.08
E-mail : sudeducguyane@laposte.net
Adresse postale : 3, cité des Castors sous le vent - 97300 Cayenne

14 - La liste d’information et le Bulletin 973 de Sud éducation Guyane

https://listes.sudeducationguyane.org/sympa/subscribe/infos


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Tou.te.s en grève le 4 avril 2019 !

vendredi 29 mars

Rassemblons-nous massivement
FSU - SGEN-CFDT - STEG-UTG - SUD éducation - FNEC FP-FO - SE-UNSA
- Cayenne 9h devant le rectorat de Guyane
- St Laurent 9h devant l’inspection « académique »

VENDREDI 15 mars - GREVE dans L’EDUCATION

jeudi 28 février

Appel à la grève
SNES-FSU - SNEP-FSU - SNUEP-FSU - SGEN-CFDT - STEG-UTG - SUD éducation - SNETAA-FO - SNETAP-FSU

Combattons le projet d’école Blanquer

samedi 23 février

Revendications de SUD éducation :

- L’abrogation de la réforme du lycée et du bac
- L’abrogation de la réforme de la voie professionnelle
- Le maintien du cadre national du baccalauréat, qui doit rester le premier grade universitaire et maintien d’un véritable anonymat lors des épreuves
- Une réduction des effectifs par classe en lycée (maximum 25 élèves) et la mise en place d’un dédoublement systématique par un cadrage national
- Le changement des EPLE en établissements polytechniques avec un enseignement qui garantisse à tou-te-s les élèves l’appropriation de tous les types de savoirs – qu’ils soient manuels, techniques,artistiques ou théoriques – reposant sur des pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices
- L’abandon du SNU et du service civique
- L’abandon du projet d’imposer une deuxième HSA dans le second degré
- L’abandon de la réforme des directions d’école
- Dans les écoles, un travail en équipe renforcé avec des moyens et du temps attribués aux écoles et non à des individu-e-s directeurs ou directrices. Une gestion collective des charges permettrait une prise en charge collégiale et/ou avec partage des tâches.
- Le respect de la liberté pédagogique des enseignant-e-s.
- La prise en main par les personnels eux-mêmes de leur formation pédagogique.

Jeudi 21 février - Journée d’action dans l’éducation

dimanche 17 février

SNES-FSU
SNEP-FSU
SNUEP-FSU
SUD éducation
SNETAA-FO
STEG-UTG
SGEN-CFDT
SNETAP-FSU