Bulletin 973 - N°10

bimensuel de SUD éducation Guyane
vendredi 24 mars 2017
par  Sud Éducation Guyane

1 - SUD éducation Guyane et les fournitures scolaires

SUD éducation Guyane exhorte les collègues du premier et du second degré à remettre la gratuité de l’école au cœur des établissements et de permettre à chaque enfant d’accéder gratuitement à l’école et de supprimer purement et simplement la charge financière qui incombe aux parents notamment en abandonnant ces fumeuses « listes de fournitures scolaires » !


2 - SUD éducation Guyane et le syndicalisme

Tous les personnels de l’Éducation nationale de Guyane peuvent se syndiquer chez nous. Nous sommes un syndicat à part entière et non pas une section d’un syndicat national. Nous avons donc la maîtrise de nos positions et de nos actions. Celles-ci s’élaborent en Assemblées Générales, ouvertes à tous les adhérents et se déroulent tous les deux mois. Ainsi, à SUD, nous sommes toutes et tous acteur-rice-s de notre organisation.


3 - SUD éducation Guyane et le journal de sa fédération

Journal de la Fédé SUD éduc’ - n°71 - mars/avril 2017
Téléchargement

4 - SUD éducation Guyane et la lettre d’info de la sa Fédération

Téléchargement

5 - SUD éducation Guyane et le son panneau syndical

Sélection condensée de l’actualité syndicale, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à l’affichage en format A3 ou à l’impression sous forme de tract en A4.
#037 • Mi-Mars 2017
Téléchargement


6 - Co
mmuniqué de presse de l’Union syndicale SOLIDAIRES

En France, environ 1200 travailleuses et travailleurs meurent tous les ans à cause d’un accident du travail, d’une maladie professionnelle ou d’un accident de trajet lié au travail. Ainsi, plus de 20 000 travailleuses et travailleurs ont trouvé la mort du fait du travail depuis l’an 2000. Ce nombré élevé de décès dus au travail est une conséquence directe de la défaillance dans la prévention des risques professionnels par les employeurs.
(la suite en téléchargement)

7 - Pour contacter SUD éducation Guyane.

Tél/Fax : 0594.38.86.08
E-mail : sudeducguyane@laposte.net
Adresse postale : 3, cité des Castors sous le vent - 97300 Cayenne

8 - La liste d’information et le Bulletin 973 de Sud éduc’ Guyane.

https://listes.sudeducationguyane.org/sympa/subscribe/infos


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Notre détermination est douce mais inébranlable

vendredi 8 juin

DEUX RDV CONTRE LA MONTAGNE D’OR :
CAYENNE - SAMEDI 16 JUIN – RDV PLACE DES PALMISTES – 16H00
SAINT-LAURENT - LUNDI 18 JUIN – RDV ROND-POINT DU STADE - 14H00

Halte à la gouvernance imbécile de la Guyane Contre la hiérarchie, pas de hiérarchie !

vendredi 18 mai

SUD éducation Guyane, à l’instar de son attachement et de la promotion des pédagogies alternatives, défend les principes de gouvernance alternative décidée collectivement par les usagers de l’éducation nationale.
SUD éducation Guyane attaché à ces principes anti-hiérarchiques ne souhaite [...] aucun recteur quel qu’il soit.
SUD éducation Guyane appelle tous les usagers de l’éducation nationale en Guyane à se réunir en assemblée générale et à convoquer des états généraux de la gouvernance de l’académie pour jeter les nouvelles bases de gestion et de gouvernance de notre académie, émancipée d’une hiérarchie inutile et incompétente.

GREVE - 22 MAI - FONCTION PUBLIQUE - GUYANE

samedi 12 mai

SAINT-LAURENT-DU-MARONI
CAYENNE
KOUROU

GREVE à l’appel de l’UTG, de la FSU, de la CDTG-CFDT, de l’UNSA, du SNETAA-FO et de Solidaires

1er mai - manifestation - Saint-Laurent - 9h30 - Château d’eau

vendredi 27 avril

Un 1er mai de lutte, social et internationaliste
Journée internationale de lutte des travailleurs/euses

SUD éducation Guyane appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à rejoindre l’initiative de l’UTG et à se retrouver à 9h30 devant le Château d’eau. (prises de parole à 11h00 sur la place Flore Lithaw)

Les 9, 10 et 14 avril, sans attendre, amplifions les luttes !

jeudi 5 avril

Sur le terrain, dans les entreprises, les services, les départements et communes nous appelons nos équipes à poursuivre et amplifier leurs actions pour tisser des liens, fédérer les luttes et organiser l’offensive. La responsabilité du mouvement social est immense et nous devons être à la hauteur sans attendre. Il nous faut multiplier localement les initiatives de convergences devant des services publics (gares, hôpitaux, centres des finances, bureaux de postes, pôles emplois, écoles, EHPAD…) et les formes d’actions : rassemblements, actions, assemblées générales, grèves, diffusion de tracts, manifestations.