Retards de salaire !

Comment faire une réclamation au rectorat

jeudi 10 novembre 2011
par  Sud Éducation Guyane

Conformément à l’article L3242-1 du code du travail (cf. fichier joint), tout salaire doit être versé à date fixe une fois par mois.
Les retards de paiement de salaire peuvent donner lieu au versement d’intérêts moratoires sur la base du taux d’intérêts légal, en vertu notamment de la circulaire B-2B-140 du 24 octobre 1980.

Article L3242-1 du code du travail

Le calcul des intérêts ne se fait pas à partir du retard réel de l’administration mais à partir de la date de votre demande d’intérêts. Une des conditions sine qua non du versement des intérêts est que la demande de ceux-ci intervienne avant le versement par l’administration des sommes qui vous sont dues (arrêt du conseil d’Etat du 9 juillet 1986, ministère Economie et finances contre Sieur Belot). Même après cela ; l’administration se réserve le droit de juger du bien fondé de votre demande ! (Source : http://sudeduc5962.lautre.net/spip.php?article486)

Procédure à suivre :

  • effectuer une demande de régularisation adressé au recteur
  • une demande de versement d’intérêts moratoires : cette demande d’intérêts moratoires doit comporter les caractéristiques de la demande principale de régularisation. Il faut l’envoyer avec accusé de réception.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de courrier à adresser au recteur de l’académie pour réclamer votre dû (intérêts moratoires).

Courrier retards de salaires

Si vous n’obtenez pas satisfaction, il vous reste encore la possibilité d’attaquer le rectorat au tribunal administratif ( Infos pratiques, démarches et procédures expliquées sur le site du tribunal administratif de Cayenne : http://cayenne.tribunal-administratif.fr/ta-caa/).


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Conditions de rentrée : résultats de l’enquête en ligne de SUD éducation

mercredi 7 octobre

- Confinement et télétravail : de nombreuses entorses au statut sans contreparties
- Rentrée 2020 : grand flou et impréparation
- Rentrée 2020 : pas de moyens supplémentaires
- Réformes : une dégradation des conditions de travail et des nouveaux programmes contestés
- Informatique : un parc informatique parfois vétuste
- Des conditions de travail qui se dégradent

Rentrée scolaire : l’impréparation se poursuit pour une rentrée explosive et anxiogène

lundi 31 août

Le ministère a publié dans la soirée du vendredi 28 août des fiches thématiques sur la restauration, l’EPS, l’éducation musicale,l’internat et les récréations. Ces fiches thématiques, sont publiées trop tardivement sans que les équipes puissent s’en servir en amont de la rentrée scolaire

Sur le Web : (la suite)

Stagiaires premier et second degré : toutes informations utiles

lundi 24 août

Bienvenue dans le métier ! Nous vous souhaitons tout d’abord de prendre du plaisir, de vous épanouir, de participer à l’émancipation des élèves, de donner un sens à un métier qui est aussi socialement utile, au service de l’égalité et de la justice sociale.

L’année de stage est un moment particulier de la carrière des enseignant-e-s. Comment débute mon année de stage ? Quel est le calendrier ? Quelle sera ma rémunération ? Comment se déroule la phase d’affectation, à laquelle je participerai ?

Dossier Coronavirus - Solidaires

mardi 17 mars

Le coronavirus est une menace et un danger et chacun-e en prend la mesure au fur et à mesure de la propagation du virus de par le monde. Mais il est légitime d’interroger la réaction d’Emmanuel Macron et ses annonces lors de son intervention télévisuelle du jeudi 12 mars. Nous entrons dans une nouvelle période. Lutte contre le coronavirus ou régressions sociales, ce n’est pas une alternative. Nous continuerons à combattre les politiques régressives : réforme de l’assurance chômage, réforme des retraites...et à refuser la répression et les violences policières.

Sur le Web : Dossier Solidaires

Dossier Coronavirus - SUD éducation

mardi 17 mars

La crise sanitaire ne doit pas induire la suspension de l’état de droit. Nous serons vigilant-e-s quant au respect des libertés publiques et des droits fondamentaux. Nous serons également vigilant-e-s quant aux restrictions concernant les droits et garanties des fonctionnaires.

Sur le Web : Dossier SUD