Adhérez à SUD éducation !

lundi 24 août 2020
par  Sud Éducation Guyane

C’est la rentrée, on se syndique ! Plus encore que d’habitude, du fait de la crise sanitaire, l’adhésion à un syndicat est le geste incontournable de la rentrée. Pour vos droits, contre les attaques du gouvernement, adhérez à SUD éducation, membre de l’Union syndicale Solidaires..

La crise sanitaire que nous traversons se poursuit. Les ministres Blanquer et Vidal ont démontré ces derniers mois leur incapacité à garantir la santé et la sécurité des personnels. Leur obsession pour le numérique et l’enseignement à distance, sans cadre réglementaire ni moyens matériels ou indemnisation, dégrade les conditions de travail et d’étude. Tout au long de la crise, SUD a agi sans relâche pour protéger les personnels et continuera à le faire.

Les réformes s’accumulent. Blanquer et Vidal continuent d’imposer leurs réformes délétères à coup d’autoritarisme, de répression et d’infantilisation des personnels. À craindre cette année, une loi sur la direction d’école visant à instituer une hiérarchie qui ne dit pas son nom, le démantèlement de l’éducation prioritaire, loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR), ou encore des suppressions de postes : le service public d’éducation et les statuts des personnels sont en cette rentrée particulièrement menacés. La précarisation, prévue dans la loi de transformation de la fonction publique, se poursuit. Il est urgent d’organiser la riposte.

SUD éducation est un outil au service des luttes qui a fait ses preuves au cours des années précédentes. Les équipes SUD éducation ont été en première ligne des mobilisations contre la loi Blanquer, contre la réforme du bac et du lycée, contre le projet de réforme des retraites, contre la LPPR. Certaines luttes ont été en partie victorieuses, d’autres restent à mener, notamment contre le projet de réforme des retraites, relancé par le gouvernement.

Malgré les mobilisations récentes, le nouveau gouvernement est clairement antiféministe, refuse d’entendre parler de racisme dans les institutions. Un certain nombre de ministres, dont la nouvelle secrétaire d’État à l’Éducation prioritaire, se sont positionnés contre le mariage pour tou-te-s. Son greenwashing ne trompe personne, et est au service d’un capitalisme destructeur pour la planète. Le ministre Blanquer, réactionnaire et islamophobe, a été maintenu. À rebours de ces valeurs rétrogrades, SUD éducation participe à toutes les luttes contre le sexisme, le racisme, les LGBTIphobies et pour l’écologie.



Documents joints

PDF - 1005.1 ko

Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Elections TPE/TPA : votons Solidaires

lundi 22 mars

Du 22 mars au 6 avril auront lieu les élections TPE/TPA. Nous connaissons toutes et tous des salarié-e-s qui travaillent dans une association ou une entreprise de moins de 11 salarié-e-s ou qui sont salarié-e-s de particuliers. Du 22 mars au 6 avril, faisons voter pour les listes Solidaires.

Sur le Web : Article en ligne

Non à la loi liberticide « sécurité globale »

mercredi 16 décembre 2020

Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, un collectif d’organisations syndicales (notamment SUD-Solidaires) et de journalistes demande le retrait des articles 21, 22 et 24 au nom du respect des libertés fondamentales.

Numéro Vert d’appui syndical de Solidaires !

lundi 30 novembre 2020

Le Numéro Vert d’appui syndical de Solidaires qui avait été lancé lors du premier confinement est remis en fonctionnement à partir du 30 novembre.

Il doit permettre d’aider les salarié-es, les chômeurs/ses, les étudiant-es à faire valoir leurs droits dans une période difficile et d’attaques contre les droits de tous-tes.

Le Numéro Vert 0 805 37 21 34 fonctionne désormais du lundi au vendredi entre 11h et 14h (Hexagone)

Face au Covid et au gouvernement

samedi 7 novembre 2020

Le covid se répand à nouveau d’une façon exponentielle. La crise sanitaire est grave. La première des priorités doit être la lutte pour limiter la contagion. Il faut également lutter contre la crise économique, sociale et écologique ! Il y a des mesures immédiates à prendre.

Sur le Web : Voir la vidéo