Élections professionnelles d’octobre 2011 :

Et le pluralisme Syndical ?

Edito
mercredi 22 juin 2011
par  Sud Éducation Guyane

La prochaine année scolaire sera marquée par de nouvelles élections professionnelles, imposées par la « rénovation du dialogue social dans la fonction publique ». Les modalités du vote changent par rapport à 2008.

Avant, les élections avaient lieu tous les 3 ans en décembre. Pour chaque corps il y avait une élection de représentants à la Commission Administrative Paritaire Nationale (CAPN) et une à la CAP locale. La représentativité des syndicats et les moyens alloués dépendaient de ces élections.

L’année prochaine les élections aux CAP nationales et locales (CAPA, CAPD) ne changeront pas. Les CCP des agents non-titulaires non plus. La durée du mandat passera de 3 à 4 ans. La nouveauté, ce seront les élections aux nouveaux Comités Techniques national et local.

Si au moment où nous écrivons ce journal nous avons beaucoup de difficultés à trouver des informations fiables puisque les négociations ont lieu en ce moment, et que des textes réglementaires sont encore en cours de publication, nous pouvons simplement vous dire ce que nous voyons se dessiner.

La représentativité et les moyens attribués aux syndicats dépendront uniquement d’une seule élection : le Comité Technique Ministériel. Ce scrutin concernera tous les corps, titulaires, stagiaires et précaires confondus.
La tentation est grande pour le gouvernement de profiter de ces négociations pour mettre fin à la pluralité syndicale au profit des syndicats majoritaires. Pour le dire clairement, la hiérarchie préfère le ronron des instances sans SUD Éducation. Pour arriver à cette fin, elle compte bien nous casser les reins en nous enlevant des moyens qui sont pourtant garants du droit et des libertés syndicales.
C’est pour dénoncer les coups bas du gouvernement que, depuis des mois, avec d’autres syndicats, nous menons la campagne "Qui veut la peau des libertés syndicales ?"
Pour nous, les libertés syndicales ne doivent pas être limitées par un quelconque score électoral. Tous les syndicats doivent y avoir accès !

Enfin, sachez que le scrutin se déroulera du 13 au 20 octobre. Et malgré le taux de participation exécrable qu’a connu le test de vote électronique le ministère a décidé de nous l’imposer.

Nous présenter aux élections et avoir des élus nous permettra d’avoir des moyens de fonctionner pour préparer les luttes à venir et défendre tous les personnels.



Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Coup de gueule… bis

dimanche 14 septembre 2014

Au collège, on accueille de plus en plus d’élèves hétérogènes : non lecteurs, lecteurs débutants, déchiffreurs, en difficultés personnelles, sociales, primo arrivants, etc. Le collège doit donc devenir un lieu où tous ces élèves ont leur place mais aussi le lieu de toutes les expérimentations. Génial !
On va pouvoir enfin inventer, créer, innover. Oui, mais... Quels outils, quel matériel, quelle formation pour le professeur qui veut s’investir dans les projets ? Il va falloir tâtonner, trier la masse d’informations sur internet, faire des proformas, écouter le discours des uns, des autres, trouver une salle, demander une armoire, des livres, un ordinateur ? J’en passe ! Monter des projets, c’est bien joli, mais quel parcours du combattant ! Tout ceci est-il bien logique à l’heure où on supprime les enseignants spécialisés ? Est-ce au professeur lambda de remplacer ces spécialistes ? Comme d’habitude, on marche sur la tête !

Coup de gueule

dimanche 14 septembre 2014

80% d’une classe d’âge au bac ! C’était une révolution. L’égalité des chances... etc. Oui, on y arrive.
On trafique les notes, on fait passer les élèves au bénéfice de l’âge, on les maintient dans le système sans leur donner les moyens de réussir.... j’en passe ! On arrive maintenant à avoir des élèves qui vont au bac en sachant tout juste lire. Oui, tout le monde peut avoir son bac, un bac bradé pour faire du chiffre !
De quel intérêt parle-t-on alors ? Celui de l’élève ou celui de la sacro-sainte statistique d’une société dans laquelle seul le rendement compte ?

Enquête par questionnaire

jeudi 13 décembre 2012

Dès janvier SUD Éducation Guyane lancera une enquête par questionnaire sur les conditions matérielles de travail dans les écoles de Guyane.

L’objectif est pour nous de recueillir des données chiffrées histoire de dresser une liste assez exhaustive de problèmes rencontrés au niveau de nos extraordinaires conditions de travail...

Pour mener à bien cette enquête nous avons reçu un coup de main des camarades du département de sociologie de l’université Brest.

Double vacation

jeudi 13 décembre 2012

Le recteur est revenu sur sa position : il n’y aura pas d’expérimentation de la double vacation en Guyane. Reste que des enfants sont toujours non scolarisés et les constructions scolaires manquent cruellement.

La fédération SUD Éducation va intervenir auprès du ministère pour réaffirmer la nécessité d’un plan d’urgence pour l’éducation en Guyane.

Inspection : et si on arrêtait les bidouillages ?

jeudi 13 décembre 2012

SUD Éducation vient d’écrire au recteur pour lui demander de rappeler à ses Inspecteurs qu’ils ne peuvent pas faire n’importe quoi en matière d’inspection.

Les inspections surprises ne sont pas réglementaires. Les rapports d’inspection doivent être adressés aux intéressés dans un délai d’un mois et la note pédagogique doit être communiquée dans le trimestre qui suit l’inspection.