Premier degré - SUD éducation

vendredi 13 septembre 2019
par  Sud Éducation Guyane

Les enseignant-e-s se sont mobilisé-e-s massivement contre les évaluations nationales de CP-CE1 imposées par le ministère l’année dernière. Ces personnels ont fait l’objet de nombreuses tentatives d’intimidation et de répression. Le ministre s’obstine dans son autoritarisme. Il donne cette année un caractère formel aux évaluations nationales en les inscrivant dans sa circulaire de rentrée. Une fois de plus, il oppose son mépris aux inquiétudes légitimes des enseignant-e-s. Ces évaluations sont pourtant été largement critiquables, tant du point de vu de leur contenu, que de leur passation ou de leur traitement sur les serveurs d’Amazon.

Évaluations nationales : c’est toujours non ! - Tract de la fédération des syndicats SUD éducation

Evaluations nationales : courrier type à l’adresse des parents - Proposition de la fédération des syndicats SUD éducation

- SUD éducation revendique, contre cette vision managériale de l’école, des moyens pour une école égalitaire et émancipatrice.
- SUD éducation continuera de s’opposer frontalement aux tentatives de mise au pas des personnels, et revendique la suppression des évaluations nationales imposées aux élèves, et aux personnels.
- SUD éducation revendique, pour le respect de la liberté pédagogique, une formation continue, sur le temps de service, répondant aux besoins des personnels.
- SUD éducation rappelle que les évaluations nationales » sont un non-sens pédagogiques et biaisées : elles sont le produit de l’idéologie libérale et réactionnaire du ministre, et appelle depuis le début à les refuser.

- SUD éducation appelle les équipes à débattre ensemble du refus :
• de faire passer les évaluations telles quelles,
• de faire remonter les résultats.

Ne restez pas isolé·e·s, contactez votre syndicat SUD éducation



Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Brèves

Conditions de rentrée : résultats de l’enquête en ligne de SUD éducation

mercredi 7 octobre

- Confinement et télétravail : de nombreuses entorses au statut sans contreparties
- Rentrée 2020 : grand flou et impréparation
- Rentrée 2020 : pas de moyens supplémentaires
- Réformes : une dégradation des conditions de travail et des nouveaux programmes contestés
- Informatique : un parc informatique parfois vétuste
- Des conditions de travail qui se dégradent

Rentrée scolaire : l’impréparation se poursuit pour une rentrée explosive et anxiogène

lundi 31 août

Le ministère a publié dans la soirée du vendredi 28 août des fiches thématiques sur la restauration, l’EPS, l’éducation musicale,l’internat et les récréations. Ces fiches thématiques, sont publiées trop tardivement sans que les équipes puissent s’en servir en amont de la rentrée scolaire

Sur le Web : (la suite)

Stagiaires premier et second degré : toutes informations utiles

lundi 24 août

Bienvenue dans le métier ! Nous vous souhaitons tout d’abord de prendre du plaisir, de vous épanouir, de participer à l’émancipation des élèves, de donner un sens à un métier qui est aussi socialement utile, au service de l’égalité et de la justice sociale.

L’année de stage est un moment particulier de la carrière des enseignant-e-s. Comment débute mon année de stage ? Quel est le calendrier ? Quelle sera ma rémunération ? Comment se déroule la phase d’affectation, à laquelle je participerai ?

Dossier Coronavirus - Solidaires

mardi 17 mars

Le coronavirus est une menace et un danger et chacun-e en prend la mesure au fur et à mesure de la propagation du virus de par le monde. Mais il est légitime d’interroger la réaction d’Emmanuel Macron et ses annonces lors de son intervention télévisuelle du jeudi 12 mars. Nous entrons dans une nouvelle période. Lutte contre le coronavirus ou régressions sociales, ce n’est pas une alternative. Nous continuerons à combattre les politiques régressives : réforme de l’assurance chômage, réforme des retraites...et à refuser la répression et les violences policières.

Sur le Web : Dossier Solidaires

Dossier Coronavirus - SUD éducation

mardi 17 mars

La crise sanitaire ne doit pas induire la suspension de l’état de droit. Nous serons vigilant-e-s quant au respect des libertés publiques et des droits fondamentaux. Nous serons également vigilant-e-s quant aux restrictions concernant les droits et garanties des fonctionnaires.

Sur le Web : Dossier SUD