Rentrée 2019 - Reprenons la mobilisation !

SUD éducation
mardi 27 août 2019
par  Sud Éducation Guyane

L’année passée a été marquée par des mobilisations d’ampleur : contre la réforme du lycée professionnel, contre la réforme du lycée générale et technologique et du baccalauréat, contre Parcoursup, et bien sûr contre la loi Blanquer. Cette mobilisation a connu des victoires, avec notamment l’abandon, du moins à ce stade, des Écoles publiques des savoirs fondamentaux. Cela dit, les revendications des personnels sont toujours d’actualité, et notamment l’abrogation des contre-réformes ! Les mauvais coups continuent de pleuvoir, avec en particulier la réforme des retraites qui arrive. L’heure est donc à la reprise de la mobilisation : mettons en débat dès les journées de pré-rentrée la construction de la grève dans tous les secteurs de l’éducation !

Une rentrée catastrophique

Les conditions de rentrée sont chaque année déplorables. Cette année, elles le sont particulièrement, notamment pour les raisons suivantes :

- les suppressions de postes : la suppression de 3550 postes se fera largement ressentir dans l’organisation des services, qu’il s’agisse des enseignant-e-s ou des administratifs-ves ;
- l’imposition de la deuxième HSA obligatoire, qui alourdira encore la charge de travail ;
- la mise en oeuvre des réformes des lycées : les emplois du temps, que ce soit en lycée professionnel ou en lycée général et technologique, sont dans de nombreux endroits catastrophiques ; ils pèsent sur nos conditions de travail et la vie personnelle et familiale ;
- les postes non pourvus : le ministère est directement responsable du manque d’attractivité du métier d’enseignant-e (bas salaires, autoritarisme, conditions de travail dégradées), et 1400 postes sont aujourd’hui non pourvus par la session 2019 des concours (en plus des 3550 suppressions) : ce seront autant de stagiaires de moins et de précaires en plus.

La loi Blanquer mise en oeuvre

La loi Blanquer a été promulguée le 28 juillet. Différentes dispositions vont entrer en œuvre dès la rentrée, et notamment :

- la mise en oeuvre des PIAL, les pôles inclusifs d’accompagnement localisés, qui en mutualisant les affectations d’AESH (accompagnant-e-s d’élèves en situation de handicap), précariseront encore davantage les personnels et dégraderont leurs missions ;
- le financement des écoles maternelles privées via l’obligation de scolarité dès 3 ans, alors même que 400 écoles rurales vont fermer ;
- la surenchère réactionnaire et nationaliste à l’œuvre avec l’obligation d’afficher les drapeaux et les paroles de l’hymne national en classe.

Cette rentrée s’annonce chaotique : dégradation des conditions de travail de toutes et tous, niveau de vie qui baisse, multiplication des tentatives de reprise en main autoritaire…

La mise en oeuvre progressive des autres dispositions de la loi va suivre, ne laissons pas faire ! Reprenons dès la rentrée le rapport de force avec le ministère, par la grève, dans l’unité, dans la durée !


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

KOUROU - Assemblée Générale le lundi 9 mars à 17h00 devant le parvis de la médiathèque

samedi 7 mars

AG de KOUROU,
Réunie prévue le lundi 9 mars à 17h00 devant le parvis de la Médiathèque pour proposer et choisir les modes d’actions qui nous conviendrons, avec la volonté de choisir des actions fortes qui s’inscriront dans la durée.
Le 49.3 ne doit pas et ne nous vaincra pas.
C’est en nous battant tous ensemble et jusqu’au bout que nous serons en mesure de gagner !

Comparateur de retraites entre le système actuel et le projet du gouvernement

vendredi 28 février

Le simulateur est prévu pour des carrières entamées relativement jeune et poursuivies à leur terme. C’est pourquoi l’âge de début de carrière est limité à 28 ans. Si vous avez été par exemple assistant-e d’éducation avant d’être enseignant-e, le simulateur sera bien plus proche de la réalité en faisant commencer votre carrière au début de votre période de travail comme AED.

Solidaires en action sur Facebook

vendredi 28 février

L’Union syndicale Solidaires est composée de fédérations et syndicats nationaux, et d’Unions locales et régionales. Elle existe depuis 2003 mais a des racines bien plus anciennes dans le syndicalisme. Elle défend les travailleurs et les travailleuses en France, quelle que soit leur origine et leur culture, et travaille avec les organisations de jeunes, de chômeur et chômeuses, de paysans, d’habitants. Elle entretient des relations fraternelles avec de nombreuses organisations syndicales et d’associations à l’étranger pour faire vivre la solidarité internationale.

Grève des Femmes !

vendredi 28 février

Grève des Femmes !

Parce que les femmes partout dans le monde se lèvent et luttent pour l’égalité et leur émancipation, soyons les grandes gagnantes ce 8 mars ! Reprenons le mot d’ordre international de la grève féministe ! Le 8 mars, on arrête toutes !

L’évènement FB : https://www.facebook.com/events/1566297166855663/

Retraites : le gouvernement nous ment !

mercredi 12 février

[SAISON 1, ÉPISODE 8] VRAI/FAUX sur la valeur du point