Préparons la rentrée : SUD éducation appelle à reprendre la mobilisation

lundi 26 août 2019
par  Sud Éducation Guyane

L’année scolaire 2018-2019 s’est achevée sur une mobilisation d’une ampleur inédite dans l’éducation, autour de la grève des examens et de la rétention de notes. Elle a été le point d’orgue d’une mobilisation tout au long de l’année scolaire : contre la réforme du lycée professionnel en septembre, contre les réformes des lycées et Parcoursup en hiver, et bien sûr la mobilisation massive, en particulier dans le premier degré, contre la loi Blanquer au printemps.

Ces mobilisations n’ont certes pas obtenu satisfaction sur toutes les revendications portées par les personnels, loin de là. Cependant, elles ont permis d’obtenir l’abandon, du moins pour l’heure, du projet d’Écoles publiques des savoirs fondamentaux, qui auraient fait des principaux-ales de collèges les supérieur-e-s hiérarchiques des professeur-e-s des écoles, en plus de l’inspection de l’Éducation nationale. Elles ont également obtenu le retrait des dispositions nauséabondes introduites par le Sénat concernant l’interdiction faite aux mères voilées d’accompagner des sorties scolaires ou la suppression des allocations familiales pour les élèves en décrochage scolaire.

Au-delà de ces victoires, c’est un rapport de force massif entre les personnels et le ministère qui se construit. Ce rapport de force ne doit pas s’arrêter là : les revendications d’abrogation des contre-réformes sont toujours d’actualité, comme l’ensemble des revendications pour les droits des personnels et pour une école publique, gratuite, laïque et émancipatrice. Au-delà de l’école, de nouveaux mauvais coups vont pleuvoir, même si certains ont été retardés par l’ampleur du mouvement des gilets jaunes : réforme de la fonction publique, de l’assurance-chômage, et bien sûr des retraites.

L’heure est donc à la mobilisation. Des AG sont dores et déjà prévues lors des journées de pré-rentrée, ce qui doit être l’occasion de débattre de la grève et de sa reconduction, dans l’ensemble des secteurs de l’éducation. Et avant cela, l’université d’été des enseignant-e-s et de l’éducation organisée à Vincennes (94) les 26, 27 et 28 août, doit être une réussite, et lancer dans les meilleures conditions cette rentrée de mobilisation, de la maternelle à l’université.

SUD éducation appelle donc l’ensemble des personnels à :

- participer à l’université d’été des enseignant-e-s et de l’éducation organisée à Vincennes (94) les 26, 27 et 28 août, et en particulier le 28 au matin à la coordination nationale de pré-rentrée des AG et collectifs contre les réformes Blanquer ;
- organiser partout des assemblées générales à l’occasion des pré-rentrées le vendredi 30 août, et mettre en débat la reprise du mouvement de grève et sa reconduction, dans l’ensemble des secteurs de l’éducation.



Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

AG SUD éducation Guyane

jeudi 14 novembre

SAMEDI 23 NOVEMBRE
CAYENNE

A partir du 5 décembre, imposons un autre avenir pour nos retraites, changeons le système

lundi 4 novembre

Le 5 décembre apparaît désormais comme le début d’un mouvement qui pourrait être reconduit, faire tache d’huile et rejoindre les préoccupations générales de justice sociale, fiscale et climatique qui s’expriment massivement dans la société.

Projet de réformes des retraites Delevoye/Macron : SUD éducation met un simulateur en ligne pour les personnels

vendredi 1er novembre

Sans surprise, les personnels de l’Éducation nationale y perdraient ; et beaucoup. C’est ce qui ressort clairement du simulateur que SUD éducation a mis à disposition des personnels ce vendredi 18 octobre à l’adresse : retraites.sudeducation.orgretraites.sudeducation.org

AG des personnels - 21 juin 2019 - 11h00 - CAYENNE

jeudi 20 juin

Pour construire un vrai rapport de force, l’intersyndicale invite l’ensemble des collègues à venir vendredi 21 juin 2019, à partir de 11h au Carbet de la Maison de l’Education (Chemin Grant). Ce sera l’occasion de préparer les suites du mouvement et en particulier un nouveau temps fort de grève le 27 juin 2019, 1er jour du DNB et journée de mobilisation pour la défense de la Fonction publique.