Nous avons de l’ambition pour l’Education !

FSU - SGEN-CFDT - STEG-UTG - SUD éducation - FNEC FP-FO - SE-UNSA
lundi 8 avril 2019
par  Sud Éducation Guyane

Depuis son arrivée au ministère de l’Education, le ministre Blanquer détruit le système éducatif en multipliant les réformes. La Guyane n’est pas épargnée alors que notre académie est déjà sous investie : manque de locaux, de matériels, de formations, de structures spécialisées…

Les carences sont immenses et l’école accentue les inégalités sociales et territoriales, insupportables, que subissent nos jeunes.

La réforme du baccalauréat, de l’enseignement professionnel, le recours massif aux emplois précaires, le dédoublement inadapté des classes au primaire et maintenant la loi « école de la confiance » sont autant d’attaques à l’égard des personnels et des jeunes, accueillis au quotidien dans les établissements.

Nos organisations syndicales, réunies en intersyndicale, se sont mobilisées avec les personnels en novembre 2018 puis en février, mars et avril 2019.
En novembre : Rectorat « fermé » pendant une semaine. En février et mars : grève reconductible des personnels, droit de retrait collectif, blocage de plusieurs collèges et lycées, rassemblement devant la Préfecture et le Rectorat, grève à l’Université de Guyane et l’ESPE, etc. En avril : grève suivie dans le Primaire et le Secondaire avec des écoles fermées.
Pourtant le Recteur et le ministre restent sourds à nos revendications et refusent de prendre en compte les réalités de notre territoire. Bien que le ministre connaisse les spécificités de l’académie de Guyane, il fait le choix assumé de sacrifier l’avenir de nos jeunes.

Nos organisations syndicales refusent ce projet destructeur ! Non à l’école du tri social ! Non au sabordage de la formation ! Non à la précarité et à l’austérité budgétaire !
L’intersyndicale revendique un service public de l’enseignement émancipateur qui privilégie la solidarité à la compétition. Nous voulons une école publique qui respecte les personnels et permet la réussite de tous les élèves.

L’intersyndicale appelle l’ensemble des personnels à multiplier et amplifier les mobilisations à venir !

Cayenne, le 8 avril 2019


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Tou.te.s en grève le 4 avril 2019 !

vendredi 29 mars

Rassemblons-nous massivement
FSU - SGEN-CFDT - STEG-UTG - SUD éducation - FNEC FP-FO - SE-UNSA
- Cayenne 9h devant le rectorat de Guyane
- St Laurent 9h devant l’inspection « académique »

VENDREDI 15 mars - GREVE dans L’EDUCATION

jeudi 28 février

Appel à la grève
SNES-FSU - SNEP-FSU - SNUEP-FSU - SGEN-CFDT - STEG-UTG - SUD éducation - SNETAA-FO - SNETAP-FSU

Combattons le projet d’école Blanquer

samedi 23 février

Revendications de SUD éducation :

- L’abrogation de la réforme du lycée et du bac
- L’abrogation de la réforme de la voie professionnelle
- Le maintien du cadre national du baccalauréat, qui doit rester le premier grade universitaire et maintien d’un véritable anonymat lors des épreuves
- Une réduction des effectifs par classe en lycée (maximum 25 élèves) et la mise en place d’un dédoublement systématique par un cadrage national
- Le changement des EPLE en établissements polytechniques avec un enseignement qui garantisse à tou-te-s les élèves l’appropriation de tous les types de savoirs – qu’ils soient manuels, techniques,artistiques ou théoriques – reposant sur des pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices
- L’abandon du SNU et du service civique
- L’abandon du projet d’imposer une deuxième HSA dans le second degré
- L’abandon de la réforme des directions d’école
- Dans les écoles, un travail en équipe renforcé avec des moyens et du temps attribués aux écoles et non à des individu-e-s directeurs ou directrices. Une gestion collective des charges permettrait une prise en charge collégiale et/ou avec partage des tâches.
- Le respect de la liberté pédagogique des enseignant-e-s.
- La prise en main par les personnels eux-mêmes de leur formation pédagogique.

Jeudi 21 février - Journée d’action dans l’éducation

dimanche 17 février

SNES-FSU
SNEP-FSU
SNUEP-FSU
SUD éducation
SNETAA-FO
STEG-UTG
SGEN-CFDT
SNETAP-FSU