4 avril : le rapport de force pour l’abrogation de la loi Blanquer s’amplifie !

Communiqué de SUD éducation
jeudi 4 avril 2019
par  Sud Éducation Guyane

La grève pour l’abrogation de la loi Blanquer appelée ce mardi par l’intersyndicale SUD-SNUipp-SNES-SNUEP-SNEP-CGT-FO a été très suivie, en particulier dans le premier degré, avec plus d’un-e enseignant-e-s sur quatre en grève. Les manifestations ont été fournies et animées. Pour SUD éducation, il s’agit d’une réussite incontestable.

Plus largement, la mobilisation prend de l’ampleur et a le soutien de la population. La récente propagande orchestrée par le ministère, qui se sent tenu de se justifier et de tenter de rassurer les personnels, montrent qu’il est aux abois. Le mail envoyé par le ministre vendredi 29 mars est éloquent à cet égard. C’est le moment de donner le coup de grâce !

Des Assemblées générales ont rassemblé parfois des centaines de personnels et ont adopté des reconductions de la grève. Pour SUD éducation, c’est aux personnels de décider de leur calendrier de mobilisation. SUD éducation soutient les actions décidées par les AG de grévistes, et appelle à les amplifier.

SUD éducation proposera, dès la prochaine intersyndicale nationale, de nouvelles journées de grève à la plus brève échéance possible dans la perspective de la construction de la grève reconductible, pour permettre aux personnels d’amplifier la mobilisation dans l’objectif d’obtenir l’abrogation de la loi Blanquer.

Paris,
le 4 avril 2019


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky