Stage de 5 jours en entreprise pour les personnels : tout pour l’entreprise, rien pour la formation et le droit syndical

samedi 13 octobre 2018
par  Sud Éducation Guyane

La fédération SUD éducation a découvert avec étonnement les propositions du Cerpep ( Centre d’Études et de Recherches sur les Partenariats avec les Entreprises et les Professions) qui offre aux personnels de l’Éducation nationale la possibilité de faire des stages en entreprise jusqu’à 5 jours ! Au menu, la possibilité “de découvrir des métiers, des pistes d’orientation pour les élèves”, “d’approfondir leurs compétences disciplinaires”, mais aussi “d’offrir un accompagnement en management pour les postes des personnels d’encadrement.”

Les personnels rencontrent des difficultés pour obtenir des remplaçant-e-s et pour obtenir nos absences syndicales de droit mais par contre l’administration autorise des absences de 5 jours pour découvrir et nous s’imprégner du monde de l’entreprise. De même, la formation continue des personnels est sans cesse réduite à peau de chagrin.

Manifestement, le ministère a le sens des priorités : rien pour le droit syndical, rien pour la formation continue, tout pour l’entreprise.

La fédération SUD éducation dénonce cette énième intrusion du patronat dans le monde éducatif, et réaffirme avec force son slogan toujours actuel : “l’éducation n’est pas une entreprise, l’école n’est pas une marchandise !”


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky