Dénonciations des annonces faites du Président Macron

Communiqué unitaire
samedi 4 novembre 2017
par  Sud Éducation Guyane

La Guyane Insoumise, Alternative Libertaire, le Parti Progressiste Guyanais, le ¨Pôle éducation du Kolektif Pou Lagwiyann Dékolé, la CIMADE, Aides Guyane, la Ligue des droits de l’Homme, SUD Education Guyane, le RESF (Réseau éducation sans frontières), l’Association citoyenne de Macouria, l’Association Tangram, ASTIPA (Lutte pour le droit des étrangers et des peuples autochtones) et l’Association Iñonoli (Association Nature Humaine) dénoncent les annonces faites en Guyane par le Président Macron.

Ces mesures, principalement axées sur l’immigration et l’insécurité font porter aux personnes étrangères la responsabilité des dysfonctionnements de notre territoire. Ceci ne peut que cautionner un discours et des actions qui ont déjà provoqué des dérives extrémistes que nous condamnons fermement.

Ces annonces contredisent les engagements internationaux de la France en matière d’accueil des demandeurs d’asile et viennent par ailleurs s’ajouter à un arsenal répressif déjà appliqué sans succès depuis de nombreuses années et qui crée de la souffrance sans apporter de réponse à l’accueil et l’intégration des personnes étrangères.

S’en prendre aux demandeurs d’asile ou aux familles de Guyane obligées de vivre dans des squats et dans des habitats de fortune ne résoudra en rien le drame social que nous vivons dans notre région.

Au contraire, ces pratiques consistant à désigner les plus faibles comme responsables des conditions de vie précaires sur notre territoire, ne peuvent qu’engendrer encore plus d’inégalités et de tensions inter-communautaires. Elles visent à faire oublier l’inaction de nos politiques face à l’état catastrophique de nos services publics : droit au logement, à la santé, à l’éducation, à la sécurité, à un environnement sain...


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Avortement : Un combat de femmes toujours d’actualité !

jeudi 19 novembre

Union syndicale SOLIDAIRES

Congrès extraordinaire Solidaires d’octobre 2020 - Motions adoptées par le congrès

samedi 7 novembre

Au miroir de la crise sanitaire // En défense des emplois, contrôlons les aides publiques // Répression anti syndicale, un outil patronal pour casser toute contestation // Appel à la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes ! // Nous refusons la précarité étudiante ! // Le 15 octobre 2020, journée de grève contre la casse du système de Santé ! // Soutien à Aline, déléguée SUD Route menacée de licenciement pour avoir dénoncé des violences sexuelles et sexistes à H&M GBC Logistics // Soutien aux intermitent.es du spectacle, salarié.es et sociétaires des coopératives d’activités mutualisées Smart // Soutien aux grévistes d’IBIS // Soutien aux salarié-es en lutte de BIOCOOP

Sur le Web : Les 10 motions

Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle

lundi 2 novembre

Le terrible assassinat de notre collègue a bouleversé l’ensemble de la profession et bien au-delà. SUD éducation appelle à se joindre aux rassemblements organisés en hommage à Samuel Paty. Vous trouverez ci-dessous plusieurs expressions.

Sur le Web : Expressions

En Guyane : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre

LUNDI 19 OCTOBRE - 18H00

PREFECTURE DE CAYENNE
SOUS-PREFECTURE DE SAINT-LAURENT
MAIRIE DE KOUROU

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)