FSU, STEG-UTG, UNSA éducation, SUD éducation - La jeunesse de Guyane n’a plus le temps d’attendre

Expression intersyndicale
jeudi 26 octobre 2017
par  Sud Éducation Guyane

Aujourd’hui, 80 000 jeunes sont scolarisés en Guyane et il manque 10 000 places pour les jeunes déscolarisés ou non scolarisés. Cette situation est indigne de la République et inacceptable pour notre jeunesse. Le défenseur des droits (rapport du 14 février 2017) et la commission nationale consultative des droits de l’homme (avis du 6 juillet 2017) alertent et interpellent les plus hauts représentants de l’État sur l’urgence à rendre effectif, pour tous et sur tout le territoire, le droit à l’éducation en Guyane.

Les sommes allouées aux constructions scolaires, 250 M€ pour les collèges et lycées et 150M€ pour les écoles, dans le cadre du plan d’urgence des accords de Guyane, doivent être investies sans délai.

Les organisations syndicales de l’Éducation dénoncent unanimement l’inefficience du comité de suivi, réuni uniquement à l’occasion d’aléatoires visites ministérielles.

Pour rendre effectif le droit à l’éducation, il ne faut plus de beaux discours mais des actes ! Nous demandons que le comité de suivi, composé de l’ensemble des acteurs de l’éducation, se réunisse rapidement et de manière constructive. Ainsi, la jeunesse de Guyane (50% de la population) pourra peut-être enfin aspirer à une formation de qualité et envisager d’être actrice de son propre avenir, au sein de la société de demain.

N’est-ce pas ce que l’on attend de la jeunesse ?

FSU, STEG-UTG, UNSA éducation, SUD éducation,
le 26 octobre 2017


Documents joints

PDF - 212.9 ko

Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

AG SUD éducation Guyane

jeudi 14 novembre

SAMEDI 23 NOVEMBRE
CAYENNE

A partir du 5 décembre, imposons un autre avenir pour nos retraites, changeons le système

lundi 4 novembre

Le 5 décembre apparaît désormais comme le début d’un mouvement qui pourrait être reconduit, faire tache d’huile et rejoindre les préoccupations générales de justice sociale, fiscale et climatique qui s’expriment massivement dans la société.

Projet de réformes des retraites Delevoye/Macron : SUD éducation met un simulateur en ligne pour les personnels

vendredi 1er novembre

Sans surprise, les personnels de l’Éducation nationale y perdraient ; et beaucoup. C’est ce qui ressort clairement du simulateur que SUD éducation a mis à disposition des personnels ce vendredi 18 octobre à l’adresse : retraites.sudeducation.orgretraites.sudeducation.org

AG des personnels - 21 juin 2019 - 11h00 - CAYENNE

jeudi 20 juin

Pour construire un vrai rapport de force, l’intersyndicale invite l’ensemble des collègues à venir vendredi 21 juin 2019, à partir de 11h au Carbet de la Maison de l’Education (Chemin Grant). Ce sera l’occasion de préparer les suites du mouvement et en particulier un nouveau temps fort de grève le 27 juin 2019, 1er jour du DNB et journée de mobilisation pour la défense de la Fonction publique.