BLOUBLOU FINI : NOU BON KE SA !

TOUS EN GREVE MARDI 24 MAI

STOP AU MEPRIS !! STOP AU MENSONGE !!
mercredi 18 mai 2016
par  Sud Éducation Guyane

Le système éducatif de Guyane est en panne et nos élèves cumulent les difficultés :

  • 58,7% des élèves entrant en 6ème sont issus de catégories socio-professionnelles défavorisées (36,2% national)
  • 35,9% des collégiens sont boursiers de taux 3 (8,7% national)
  • 27,5% des élèves sont en retard à l’entrée en 6ème (11,8% national)

Le ministère, en se basant sur ces réalités, avait acté le placement intégral de l’académie de Guyane en éducation prioritaire renforcée (REP+) à la rentrée 2016. Enfin, les inégalités sociales et territoriales étaient prises en considération et reconnues dans la politique éducative académique ! Le ministère s’engageait à allouer des moyens humains et financiers afin de relever le défi de la réussite scolaire de l’ensemble de notre jeunesse.

Aujourd’hui le nouveau Recteur annonce qu’il n’y a pas de continuité de l’action publique en faveur de l’éducation et que la Guyane ne bénéficiera pas de l’ensemble des mesures REP+ promises à la rentrée 2016.

Les organisations syndicales dénoncent fermement ce mensonge de l’État, qui orchestre la valse des recteurs pour se désengager. Cette logique d’économies sur le dos du service public d’éducation est un manque de respect à l’égard de notre jeunesse, des familles et des personnels de l’éducation. Les organisations syndicales ne peuvent accepter un tel mépris !

Les organisations syndicales exigent un investissement de l’État à la hauteur des besoins de notre académie. Le placement de l’intégralité de la Guyane en éducation prioritaire renforcée est un préalable à la résorption des inégalités sociales et territoriales. Nous exigeons un arrêté ministériel qui acte le classement de l’ensemble de l’académie en éducation prioritaire renforcée dès la rentrée 2016. Ces injustices, vécues par nos jeunes, ne font que s’amplifier, or, l’école a pour mission de combattre ces inégalités.

Les organisations syndicales, réunies le 18 mai 2016, appellent la population et la communauté éducative à se mettre en grève dès le mardi 24 mai 2016 afin de défendre l’ambition que nous portons pour notre jeunesse. L’intersyndicale invite la population à soutenir ce mouvement en participant aux actions à venir.

Sans respect de la parole donnée par le représentant de l’État, les organisations syndicales seront contraintes d’amplifier le mouvement par tous les moyens d’actions.

Rassemblement à 8h :
  • devant le Rectorat à Cayenne
  • devant l’Inspection académique à Saint-Laurent
TRACT GREVE 24 MAI
COMMUNIQUE DE PRESSE INTERSYNDICALE

Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Notre détermination est douce mais inébranlable

vendredi 8 juin

DEUX RDV CONTRE LA MONTAGNE D’OR :
CAYENNE - SAMEDI 16 JUIN – RDV PLACE DES PALMISTES – 16H00
SAINT-LAURENT - LUNDI 18 JUIN – RDV ROND-POINT DU STADE - 14H00

Halte à la gouvernance imbécile de la Guyane Contre la hiérarchie, pas de hiérarchie !

vendredi 18 mai

SUD éducation Guyane, à l’instar de son attachement et de la promotion des pédagogies alternatives, défend les principes de gouvernance alternative décidée collectivement par les usagers de l’éducation nationale.
SUD éducation Guyane attaché à ces principes anti-hiérarchiques ne souhaite [...] aucun recteur quel qu’il soit.
SUD éducation Guyane appelle tous les usagers de l’éducation nationale en Guyane à se réunir en assemblée générale et à convoquer des états généraux de la gouvernance de l’académie pour jeter les nouvelles bases de gestion et de gouvernance de notre académie, émancipée d’une hiérarchie inutile et incompétente.

GREVE - 22 MAI - FONCTION PUBLIQUE - GUYANE

samedi 12 mai

SAINT-LAURENT-DU-MARONI
CAYENNE
KOUROU

GREVE à l’appel de l’UTG, de la FSU, de la CDTG-CFDT, de l’UNSA, du SNETAA-FO et de Solidaires

1er mai - manifestation - Saint-Laurent - 9h30 - Château d’eau

vendredi 27 avril

Un 1er mai de lutte, social et internationaliste
Journée internationale de lutte des travailleurs/euses

SUD éducation Guyane appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à rejoindre l’initiative de l’UTG et à se retrouver à 9h30 devant le Château d’eau. (prises de parole à 11h00 sur la place Flore Lithaw)

Les 9, 10 et 14 avril, sans attendre, amplifions les luttes !

jeudi 5 avril

Sur le terrain, dans les entreprises, les services, les départements et communes nous appelons nos équipes à poursuivre et amplifier leurs actions pour tisser des liens, fédérer les luttes et organiser l’offensive. La responsabilité du mouvement social est immense et nous devons être à la hauteur sans attendre. Il nous faut multiplier localement les initiatives de convergences devant des services publics (gares, hôpitaux, centres des finances, bureaux de postes, pôles emplois, écoles, EHPAD…) et les formes d’actions : rassemblements, actions, assemblées générales, grèves, diffusion de tracts, manifestations.