Profession de foi CTA

dimanche 2 novembre 2014
par  Sud Éducation Guyane

Pour un syndicalisme de lutte et de transformation sociale

Pour défendre le service public
Résister au démantèlement des services publics.
Combattre la logique comptable toujours à court terme.
Restaurer les postes supprimés.

Pour une école indépendante et laïque
Arrêt du financement de l’enseignement privé.
Contre la mise en concurrence des établissements publics.
Refus de la logique sécuritaire (vidéo, fichage des enfants,...).

Contre la souffrance au travail
Oui à une gestion humaine des personnels !
Non aux pressions hiérarchiques !
Non à la logique du diviser pour mieux régner !
Oui à une véritable médecine du travail !

Pour la titularisation de tous les précaires
Après formation et sans condition.

Pour des Moyens à la hauteur des besoins
Transports scolaires, internats, réfectoires, établissements à taille humaine.
Plus de personnels sociaux, enseignants et encadrants...

Pour la formation
Pour une formation initiale de qualité !
Pour une véritable formation continue à la hauteur des besoins !

Pour un projet de vie
Droit au temps partiel, au congé formation, VAE simplifiée, passerelle, détachement, dispo,...

Pour renforcer le lien entre défense individuelle et lutte collective

Du 27 novembre au 4 décembre votez SUD Éducation.

Nous savons que les commissions paritaires ne sont que consultatives et qu’en définitive, c’est toujours l’administration qui a le pouvoir décisionnaire. Notre présence dans ces instances ne relève donc pas de la volonté de cogérer un système imposé par l’administration. Nous sommes là pour contrôler la transparence des décisions prises et faire entendre vos revendications pour l’école, les élèves et les personnels. C’est ce à quoi se sont appliqués les commissaires paritaires Sud Éducation lors de leurs précédents mandats.

Pour Sud Éducation, le syndicalisme ne consiste pas à consentir à des réformes édulcorées par des négociations. On désamorce les conflits en nous donnant l’illusion que nous avons gagné quelque chose... alors même que nos conditions de travail
empirent. Pour avancer vers une autre école et une autre société, Sud Éducation privilégie au contraire les luttes et leur coordination par les personnels eux-mêmes.

Pourquoi voter Sud Éducation ?

  • Parce que nous refusons :

- tout clientélisme dans les CTA.
- le manque de transparence de l’application des barèmes, lié à une représentativité syndicale réduite à quelques syndicats.

  • Parce que nous lutterons contre :

- les quotas pour les changements d’échelon
- les barèmes aléatoires pour les avancements de carrière, en constante mutation ou soumis au bon vouloir des chefs d’établissement. Le « mérite » n’est pas un critère objectif.
- l’instauration d’un enseignement inégalitaire sur le département de la Guyane, lié aux
différences dans les affectations des personnels ;
- l’aggravation de la pression hiérarchique ;
- le refus quasi systématique des temps partiels, des mi temps annualisés, des détachements, des congés formations, des VAE et des mises à disposition qui ne font qu’accentuer le sentiment d’enfermement et augmenter les risques d’anxiété et de dépression.
- les difficultés de mobilité de carrière. Les académies déficitaires ne doivent pas devenir des impasses pour les personnels.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • Profession de foi CTA

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

L’actualité Solidaires Fonction Publique

dimanche 15 septembre

Vous trouverez ci-dessous nos principaux matériels sur les attaques en cours contre la Fonction publique et sur le projet de loi fonction publique, projet de loi qui remet en cause le statut des fonctionnaires et leurs droits, les modalités de représentation des syndicats et de défense des agent-es.

Sur le Web : Site Solidaires FP

Contre les réformes Blanquer, pour nos droits, adhérez à SUD éducation !

dimanche 15 septembre

SUD éducation a été en première ligne des mobilisations contre les réformes Blanquer. Certaines ont été victorieuses. Certaines sont encore à construire. Mais les mauvais coups continuent de pleuvoir. Pour vous défendre, pour combattre la politique éducative du gouvernement, pour obtenir de nouveaux droits, choisissez un syndicat au service des luttes et des droits de tous les personnels.

N’hésitez plus, adhérez à SUD éducation !

Sur le Web : En téléchargement

Rentrée 2019 - Reprenons la mobilisation !

mardi 27 août

Vous trouverez ci-dessous tout le matériel SUD éducation à imprimer pour les AG de pré-rentrée, en couleur et noir et blanc : tracts, affichette, visuel réseaux sociaux.

Sur le Web : Dossier SUD éducation

Elections aux CAP des Psy-EN

samedi 11 novembre 2017

VOTEZ ET FAITES VOTEZ
SUD - US SOLIDAIRES

Attention ! Votre bulletin doit parvenir au bureau de vote avant la fermeture du scrutin le 28 novembre 2017 à 17h00.

Education prioritaire partout (ou presque)

jeudi 26 mars 2015

Septembre 2015, l’ensemble de l’académie sera placée en éducation prioritaire.
À une exception près : le collège Auguste-Dédé à Rémire-Montjoly.

10 collèges seront en Rep (réseau d’éducation prioritaire) et 18 en Rep + (Rep renforcé) ainsi que les écoles primaires situées dans le même secteur.

L’ensemble des collèges de l’Ouest, de Mana à Maripasoula, ainsi que ceux de Saint-Georges et Camopi, seront en Rep + .

À la rentrée 2016, l’ensemble des établissements d’éducation prioritaire seront aussi placés en Rep + , soit 29 collèges et 151 écoles.

Détail :
COLLEGES REP

  • Cayenne
    • Eugène Nonnon
    • Gérard Holder
  • Iracoubo
    • Ferdinand Madeleine
  • Kourou
    • Henri Agarande
    • Oméba Tobo
  • Macouria
    • Just Hyasine
  • Matoury
    • La Canopée
  • Rémire
    • Reeberg Néron
  • Sinnamary
    • Élie Castor

COLLEGES REP +

  • Camopi / St Georges
    • Paul Suitman / Constant Chlore
  • Apatou
    • Ma Aiye
  • Cayenne
    • Auxence Contout
    • Paul Kapel
    • Justin Catayée
  • Grand - Santi
    • Achmat Kartadinama
  • Macouria
    • Sylvère Félix
  • Mana
    • Léo Othily
    • Paul Berthelot
  • Maripasoula
    • Gran Man Difou
  • Matoury
    • Lise Ophion
    • Concorde Dumesnil
  • Papaïchton
    • Charles Tafanier
  • Saint Laurent du Maroni
    • Eugénie Tell Éboué
    • Albert Londres
    • Arsène Bouyer d’Angoma
    • Paul Jean-Louis
    • Léodate Volmar