Communiqué de presse

Sud éducation Guyane en lutte : Pour un Trésorier Général Payeur en Guyane !

mercredi 8 octobre 2014
par  Sud Éducation Guyane

Voilà plusieurs jours que des centaines de collègues stagiaires et contractuels réclament à corps et à cris leurs salaires. Pour toute réponse, le rectorat affirme qu’il s’agit d’un problème de logiciel informatique.

L’année dernière, c’était un problème de manque de personnel en Guyane ainsi qu’un problème de postes en Martinique. L’année encore précédente, les rectorats de Guyane et de Martinique se jetaient la balle, et de mémoire d’adhérent ce petit jeu dure depuis six ans.

Alors il est temps de dire stop à tous ces dysfonctionnements et à ce jeu de renvoi permanent entre les deux académies ! Agissons avant que les malversations financières du rectorat de Martinique ne soient la nouvelle excuse dans le non paiement des salaires !

Après la création d’un rectorat en 1996 et d’une université autonome en 2014, Sud Éducation Guyane réclame que soit créée une Trésorerie Générale en Guyane pour que celle-ci puisse gérer les salaires de ses employés.


Documents joints

PDF - 51.7 ko

Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

VENDREDI 15 mars - GREVE dans L’EDUCATION

jeudi 28 février

Appel à la grève
SNES-FSU - SNEP-FSU - SNUEP-FSU - SGEN-CFDT - STEG-UTG - SUD éducation - SNETAA-FO - SNETAP-FSU

Combattons le projet d’école Blanquer

samedi 23 février

Revendications de SUD éducation :

- L’abrogation de la réforme du lycée et du bac
- L’abrogation de la réforme de la voie professionnelle
- Le maintien du cadre national du baccalauréat, qui doit rester le premier grade universitaire et maintien d’un véritable anonymat lors des épreuves
- Une réduction des effectifs par classe en lycée (maximum 25 élèves) et la mise en place d’un dédoublement systématique par un cadrage national
- Le changement des EPLE en établissements polytechniques avec un enseignement qui garantisse à tou-te-s les élèves l’appropriation de tous les types de savoirs – qu’ils soient manuels, techniques,artistiques ou théoriques – reposant sur des pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices
- L’abandon du SNU et du service civique
- L’abandon du projet d’imposer une deuxième HSA dans le second degré
- L’abandon de la réforme des directions d’école
- Dans les écoles, un travail en équipe renforcé avec des moyens et du temps attribués aux écoles et non à des individu-e-s directeurs ou directrices. Une gestion collective des charges permettrait une prise en charge collégiale et/ou avec partage des tâches.
- Le respect de la liberté pédagogique des enseignant-e-s.
- La prise en main par les personnels eux-mêmes de leur formation pédagogique.

Jeudi 21 février - Journée d’action dans l’éducation

dimanche 17 février

SNES-FSU
SNEP-FSU
SNUEP-FSU
SUD éducation
SNETAA-FO
STEG-UTG
SGEN-CFDT
SNETAP-FSU

MARDI 12 FEVRIER - GREVE EDUCATION

jeudi 7 février

RENDEZ-VOUS
Cayenne - 9h00 - devant le Rectorat
Saint-Laurent - 9h00 - devant la Sous-préfecture

GREVE INTEPROFESSIONNELLE - PUBLIC-PRIVE - GUYANE - 5 FEVRIER

samedi 2 février

RENDEZ-VOUS
9h00 - Préfecture - Cayenne
9h00 - Sous-préfecture - Saint-Laurent