Communiqué de presse

Le rectorat de Guyane ou comment faire du Medef dans l’Éducation Nationale !

mercredi 8 octobre 2014
par  Sud Éducation Guyane

Plus de 300 personnes n’ont pas été payées par le rectorat de Guyane pour ce premier mois de la rentrée scolaire, suite, officiellement, à un « problème informatique ». A peine croyable !
Mais ce n’est pas la première fois que stagiaires et contractuels se retrouvent plongés dans une précarité extrême par les services du rectorat de Guyane.
Ces personnels, déjà en proie à de sérieuses difficultés financières, ne peuvent, en plus, prétendre à aucune aide puisque, pour certains d’entre eux, le rectorat ne leur a toujours pas délivré leur arrêté d’affectation, ni fait signer leur procès verbaux d’installation.
Face à cette situation ubuesque et dramatique, le rectorat octroie aux personnels stagiaires une aide représentant 80% de leur salaire de septembre payable le 7 octobre. Pour les autres et, notamment les contractuels, il leur faudra attendre jusqu’à fin octobre, si tout va bien, pour percevoir cette
avance, soit deux mois sans salaire.
Une situation qui donnent à beaucoup l’envie de jeter l’éponge tant les conditions d’exercice du travail se sont dégradées (manque de moyens récurrents, non reconnaissance, problèmes hiérarchiques à répétition, infantilisation, etc...)
SUD éducation dénonce encore une fois une situation intolérable qui fragilisent les personnels précaires (contractuels et stagiaires) et exige que le rectorat de Guyane cesse de piétiner ainsi le droit du travail. SUD éducation exprime enfin son soutien et sa solidarité à tous ces foyers touchés par ce qui n’est que la marque de la dégradation du service public d’éducation et une gestion entrepreneuriale de l’éducation nationale, méprisant les personnels et les usagers du services
(élèves, parents…)

SUD éducation exige que le rectorat verse l’intégralité des salaires et octroie des aides exceptionnelles d’urgence à tous ces personnels plongés dans la précarité.
SUD éducation exige la titularisation des personnels précaires de l’éducation nationale, premières victimes de la dégradation systématique de notre service public.


Documents joints

PDF - 46.1 ko

Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

A partir du 5 décembre, imposons un autre avenir pour nos retraites, changeons le système

lundi 4 novembre

Le 5 décembre apparaît désormais comme le début d’un mouvement qui pourrait être reconduit, faire tache d’huile et rejoindre les préoccupations générales de justice sociale, fiscale et climatique qui s’expriment massivement dans la société.

Projet de réformes des retraites Delevoye/Macron : SUD éducation met un simulateur en ligne pour les personnels

vendredi 1er novembre

Sans surprise, les personnels de l’Éducation nationale y perdraient ; et beaucoup. C’est ce qui ressort clairement du simulateur que SUD éducation a mis à disposition des personnels ce vendredi 18 octobre à l’adresse : retraites.sudeducation.orgretraites.sudeducation.org

AG des personnels - 21 juin 2019 - 11h00 - CAYENNE

jeudi 20 juin

Pour construire un vrai rapport de force, l’intersyndicale invite l’ensemble des collègues à venir vendredi 21 juin 2019, à partir de 11h au Carbet de la Maison de l’Education (Chemin Grant). Ce sera l’occasion de préparer les suites du mouvement et en particulier un nouveau temps fort de grève le 27 juin 2019, 1er jour du DNB et journée de mobilisation pour la défense de la Fonction publique.

Appel à la grève le 17 juin dans l’éducation en Guyane

mercredi 12 juin

Rassemblons-nous nombreux à 9h le lundi 17 juin :
- Devant le rectorat à Cayenne.
- Devant l’antenne de l’inspection académique à Saint-Laurent du Maroni.