Conditions de tarvail

Lancement de la campagne Et voilà le travail !

jeudi 21 mars 2013
par  Sud Éducation Guyane

La santé et les conditions de travail, oubliées de la “refondation”

- Alors que le ministre de l’éducation nationale s’empêtre dans une réforme des rythmes scolaires que refusent les personnels – du moins sous cette forme, la question de la santé au travail et des conditions dans lesquelles il s’exerce est, curieusement, la grande oubliée de la « refondation » tant vantée par Vincent Peillon. Pourtant, qui peut ignorer aujourd’hui les conditions dégradées dans lesquelles s’exercent les différents métiers du service public d’éducation.

- Malgré cela, la prise en compte des questions de « Santé et sécurité au travail », selon la terminologie consacrée, est balbutiante et l’application du code du travail trop souvent défaillante. Ses salarié-es seraient-ils/elles miraculeusement épargné-es par les troubles musculosquelettiques et les risques psycho-sociaux ? Le « nouveau management public » ne sévirait-il pas dans notre secteur professionnel ? Les classes surchargées auraient-elles disparu par magie ?

- Bien sûr que non ! Alors pourquoi l’état de la médecine de prévention (médecine du travail), littéralement sinistrée, n’est-elle pas une préoccupation majeure pour le ministère ? Pourquoi les Comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) dont on a « fêté » en 2012 les 30 années d’existence, ont-ils été mis en place aussi tardivement – en… 2012 ! – dans l’Éducation nationale ? Et pourquoi à ce point a minima, loin, très loin, de ce qui existe dans le
secteur privé et dans d’autres fonctions publiques ?

« Et voilà le travail ! » : Une campagne en direction des personnels de l’Éducation nationale.

Le lancement de notre campagne et la parution de la brochure "Et voilà le travail !" a été relayée dans le Café pédagogique

La version papier de la brochure arrivera bientôt. En attendant vous pourrez trouver la version numérique ici

Puisque SUD Éducation Guyane a participé à son élaboration, nous en avons commandé une quantité suffisante pour la mettre à disposition dans tous les établissements et écoles de Guyane.

Solidairement,

L’équipe syndicale.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky