Non au licenciement de Christian Marion !

mercredi 29 septembre 2010
par  Sud Éducation Guyane

Notre collègue Christian Marion, professeur de Lycée Professionnel dans l’académie de Toulouse et syndicaliste à Sud Éducation, subissait depuis plusieurs années l’acharnement de la même inspectrice. Comme on ne pouvait reprocher aucune faute à ce professeur, l’administration a monté contre lui un dossier pour insuffisance professionnelle, négligeant le fait que nombre de ses collègues et plusieurs chefs d’établissement aient produit des témoignages en sa faveur.

En juillet 2010, une CAPA disciplinaire s’est prononcée : neuf voix de l’administration pour l’exclusion de Christian Marion, et neuf voix contre, celles des enseignants. Le Recteur refusant de statuer, la décision, dès lors, incombait au ministre lui-même.

Christian Marion a fait la rentrée le 1er septembre, dans l’attente de la décision du ministère. Aujourd’hui, lundi 20 septembre, il vient de recevoir une lettre de licenciement datée du 17 et prenant effet dès réception. Cette sanction consacre le triomphe du harcèlement, de l’arbitraire et du déni de justice. Elle crée un précédent qui pourra être utilisée contre de nombreux collègues.

Aujourd’hui, Christian est licencié, il est privé du jour au lendemain de tout revenu. Les conditions de son licenciement le privent de toute indemnité. De plus, n’ayant pas 15 ans d’ancienneté, il ne peut prétendre à faire valoir ses droits à la retraite.

Pour protester contre une telle injustice et exiger la réintégration de Christian Marion dans l’Éducation nationale, la Fédération SUD Éducation :
- va déposer un référé au Tribunal Administratif ;
- et appelle tous les collègues à signer la pétition.

Nous refusons cette sanction injuste et exigeons la réintégration de Christian Marion

Signez et faites signer la pétition !


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky