Grève du 24 novembre

AVIS D’ALERTE ROUGE

jeudi 19 novembre 2009
par  Sud Éducation Guyane

Les prévisions de budget 2010 laissent paraître un état d’asphyxie pour l’Éducation Nationale : plus de 10000 postes supprimés, qui s’ajoutent aux 30 000 déjà disparus ces deux dernières années ! Le gouvernement poursuit sa politique de casse généralisée des services publics en démolissant l’éducation, la poste et la justice.

Tout laisse présager une catastrophe pour l’Éducation Nationale : la suppression de 16 000 emplois est programmée pour la rentrée 2010 (s’ajoutant aux 45 000 déjà supprimés depuis 2003) alors que le nombre d’élèves augmente dans le 1er degré comme dans le 2nd degré !

Non ! Nous ne sommes pas en grève pour nos salaires... ni pour aller à la plage !!! En revanche, il est urgent de réagir à la politique actuelle :

-  Non aux suppressions de postes et au recours aux heures supplémentaires,
-  Non aux classes surchargées,
-  Non à la dégradation systématique des conditions de travail pour les élèves et les enseignants,
-  Non au recours galopant à des personnels précaires qui ne sont ni formés ni stables dans les équipes,
-  Non à la suppression des RASED et au manque de personnels remplaçants dans les écoles.

Oui à l’école de qualité pour tou-te-s

-  Pour des recrutements massifs aux concours et un plan de titularisation pour les précaires,
-  Pour le respect de nos statuts et une véritable réforme de la formation des enseignants,
-  Pour l’amélioration des conditions de travail et d’étude des élèves.

En conséquence, Sud Éducation appelle les personnels :

- à faire grève massivement le mardi 24 novembre,

- à se réunir pour une Assemblée Générale à 10H00 place de la préfecture à Cayenne ou à 10H00 place du marché à St Laurent du Maroni.

Nous savons tous qu’une journée de grève ne suffit pas. Ces journées de grève « rituelles » tous les deux mois sont insuffisantes pour contraindre le gouvernement à une autre politique...
Ne nous contentons pas de faire grève, décidons ensemble d’organiser la suite du mouvement après la manifestation.


Pour les collègues du premier degré : la déclaration d’intention de grève, obligatoire depuis la mise en place du service minimum d’accueil, fait que les PE et Instits doivent informer l’IEN au moins 48 heures avant la grève. Ce délai doit obligatoirement compter un jour ouvré.
Pour faire grève le mardi 24 il faut donc que les collègues déposent au plus tard leur déclaration dimanche 22. Le plus sûr étant de la déposer vendredi 20.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Avortement : Un combat de femmes toujours d’actualité !

jeudi 19 novembre

Union syndicale SOLIDAIRES

Congrès extraordinaire Solidaires d’octobre 2020 - Motions adoptées par le congrès

samedi 7 novembre

Au miroir de la crise sanitaire // En défense des emplois, contrôlons les aides publiques // Répression anti syndicale, un outil patronal pour casser toute contestation // Appel à la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes ! // Nous refusons la précarité étudiante ! // Le 15 octobre 2020, journée de grève contre la casse du système de Santé ! // Soutien à Aline, déléguée SUD Route menacée de licenciement pour avoir dénoncé des violences sexuelles et sexistes à H&M GBC Logistics // Soutien aux intermitent.es du spectacle, salarié.es et sociétaires des coopératives d’activités mutualisées Smart // Soutien aux grévistes d’IBIS // Soutien aux salarié-es en lutte de BIOCOOP

Sur le Web : Les 10 motions

Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle

lundi 2 novembre

Le terrible assassinat de notre collègue a bouleversé l’ensemble de la profession et bien au-delà. SUD éducation appelle à se joindre aux rassemblements organisés en hommage à Samuel Paty. Vous trouverez ci-dessous plusieurs expressions.

Sur le Web : Expressions

En Guyane : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre

LUNDI 19 OCTOBRE - 18H00

PREFECTURE DE CAYENNE
SOUS-PREFECTURE DE SAINT-LAURENT
MAIRIE DE KOUROU

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)