Une évaluation pour saborder l’école

mardi 20 janvier 2009
par  Sud Éducation Guyane

Durant toute cette semaine les élèves de CM2 subiront les évaluations nationales décidées par le ministère Darkozy.

Ces évaluations sont inadaptées à des élèves de CM2 car elles reprennent des notions de fin de cycle. C’est-à-dire ce que l’enfant est supposé savoir à la fin de l’école primaire. A quoi bon évaluer un enfant sur ce qu’il n’a pas encore appris ?

Plus saugrenu encore, les élèves qui vont passer ces évaluations auront fait leur scolarité avec les programmes de 2002, pourtant les compétences évaluées sont celles des nouveaux programmes de 2008.

Nous savons déjà quelle sera l’utilisation ultérieure des résultats. Ils seront mis en ligne sur le site du ministère. L’école et les élèves de Guyane se verront encore plus stigmatisés qu’ils ne le sont actuellement.

Finalement ces évaluations n’ont d’autre fin que de gonfler artificiellement l’échec scolaire. Sud Éducation Guyane dénonce cette volonté politique de dé-crédibiliser l’école et ses enseignants. Nous condamnons cette idéologie ultra-libérale qui vise à terme à mettre en concurrence les écoles les unes avec les autres.

Sud Éducation Guyane appelle les enseignants à la résistance. Soit en cessant de faire passer ces évaluations. Soit en évaluant les élèves uniquement sur ce qu’ils ont déjà vu. Dans tous les cas il faut refuser de transmettre les résultats. Une évaluation ne concerne que l’enseignant, l’élève et les parents.

Nous appelons aussi les parents à protéger leurs enfants. Ces évaluations n’ont aucune utilité pédagogique. Elles ne donneront aux élèves qu’une image dégradée d’eux-mêmes.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky