Suppression de 12250 postes d’ici 2011

Darcos veut en finir avec les RASED !

vendredi 3 octobre 2008
par  Sud Éducation Guyane

Le projet de budget 2009 vient confirmer nos soupçons. C’est bien la suppression de près de la moitié des postes d’enseignants spécialisés dans les Réseau d’Aides Spécialisées pour les Elèves en Difficulté (RASED) [1] qui est prévue.

Les 2 heures de soutien sont à peine mises en place que le gouvernement « bling-bling » se lance dans un saccage incommensurable.

Voici l’orientation budgétaire pour l’enseignement scolaire 2009-2011.
Voici comment le gouvernement va s’y prendre pour supprimer 12250 postes d’ici 2011.

EXTRAIT :

3. Efficacité des politiques

L’efficacité des moyens investis dans l’éducation passe par la mobilisation et l’optimisation de l’action des 1,1 million de fonctionnaires qui assurent le service public de l’éducation. L’amélioration de l’efficience du système éducatif se fera en 2009 notamment par :

- la prise en compte de l’évolution des effectifs d’élèves : elle se traduira globalement par le non-renouvellement, en 2009, de 1 800 postes d’enseignants dans l’enseignement public et privé. Des créations de classes interviendront dans le premier degré pour faire face à l’augmentation du nombre d’élèves, alors que la décroissance des effectifs dans le second degré se traduira par le non-remplacement de départs en retraite ;

- l’optimisation de la gestion des remplaçants dans le second degré : une agence du remplacement sera créée afin de professionnaliser le remplacement et de permettre l’optimisation de celui-ci sur l’ensemble du territoire. Cela permettra le nonrenouvellement de 3 000 emplois sans dégradation du service ;

- la réaffectation de 3 000 maîtres spécialisés dans le traitement de la difficulté scolaire (dans le primaire). Ces maîtres pourront au sein des écoles et dans le cadre de la nouvelle organisation de la semaine scolaire traiter au mieux et en continu la difficulté scolaire ;

- les perspectives de recrutement conduisent à la suppression de 4 450 emplois de stagiaires.

Au-delà, la formation des enseignants sera profondément réformée à la rentrée 2010, ce qui permettra notamment de revaloriser les débuts de carrière.

L’ensemble de ces réformes permettra de maintenir le taux d’encadrement des élèves tout en redéployant les moyens vers les publics prioritaires (élèves en difficulté scolaire ; élèves handicapés notamment).

A nous de faire de la journée de grève du 7 octobre une journée de riposte contre leur unique vision budgétaire de l’école.


[1psychologue scolaire, maîtres E et maîtres G


Documents joints

Message d'André OUZOULIAS (professeur à l'IUFM (...)
ORIENTATION BUDGETAIRE : ENSEIGNEMENT (...)

Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Notre détermination est douce mais inébranlable

vendredi 8 juin

DEUX RDV CONTRE LA MONTAGNE D’OR :
CAYENNE - SAMEDI 16 JUIN – RDV PLACE DES PALMISTES – 16H00
SAINT-LAURENT - LUNDI 18 JUIN – RDV ROND-POINT DU STADE - 14H00

Halte à la gouvernance imbécile de la Guyane Contre la hiérarchie, pas de hiérarchie !

vendredi 18 mai

SUD éducation Guyane, à l’instar de son attachement et de la promotion des pédagogies alternatives, défend les principes de gouvernance alternative décidée collectivement par les usagers de l’éducation nationale.
SUD éducation Guyane attaché à ces principes anti-hiérarchiques ne souhaite [...] aucun recteur quel qu’il soit.
SUD éducation Guyane appelle tous les usagers de l’éducation nationale en Guyane à se réunir en assemblée générale et à convoquer des états généraux de la gouvernance de l’académie pour jeter les nouvelles bases de gestion et de gouvernance de notre académie, émancipée d’une hiérarchie inutile et incompétente.

GREVE - 22 MAI - FONCTION PUBLIQUE - GUYANE

samedi 12 mai

SAINT-LAURENT-DU-MARONI
CAYENNE
KOUROU

GREVE à l’appel de l’UTG, de la FSU, de la CDTG-CFDT, de l’UNSA, du SNETAA-FO et de Solidaires

1er mai - manifestation - Saint-Laurent - 9h30 - Château d’eau

vendredi 27 avril

Un 1er mai de lutte, social et internationaliste
Journée internationale de lutte des travailleurs/euses

SUD éducation Guyane appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à rejoindre l’initiative de l’UTG et à se retrouver à 9h30 devant le Château d’eau. (prises de parole à 11h00 sur la place Flore Lithaw)

Les 9, 10 et 14 avril, sans attendre, amplifions les luttes !

jeudi 5 avril

Sur le terrain, dans les entreprises, les services, les départements et communes nous appelons nos équipes à poursuivre et amplifier leurs actions pour tisser des liens, fédérer les luttes et organiser l’offensive. La responsabilité du mouvement social est immense et nous devons être à la hauteur sans attendre. Il nous faut multiplier localement les initiatives de convergences devant des services publics (gares, hôpitaux, centres des finances, bureaux de postes, pôles emplois, écoles, EHPAD…) et les formes d’actions : rassemblements, actions, assemblées générales, grèves, diffusion de tracts, manifestations.