INFO N°1 du lundi 3 décembre 2007

NON-TITULAIRES : LES NÉGOCIATIONS SONT EN ROUTE !

lundi 3 décembre 2007
par  Sud Éducation Guyane

Depuis un an et demi un collectif d’enseignants non titulaires (CENT) lutte pour des revendications légitimes de résorption de la précarité et d’amélioration des conditions d’exercice.
Depuis deux mois une intersyndicale représentative, composée de 5 syndicats (SE-UNSA, SNCL-FAEN, SNETAA-EIL, STEG-UTG, SUD Éducation Guyane) appuie officiellement les revendications du CENT et lutte au coté des contractuels.
Depuis le 26 novembre 2007 l’intersyndicale et le CENT ont signé un protocole de négociations avec le Recteur. Au bout d’un an et demi de lutte il s’agit d’une avancée significative !

Le protocole de négociations comporte les volets suivants :

• Volet n°1 « Préambule : rôle et reconnaissance » : Reconnaître le rôle et la valeur du travail des contractuels enseignants et le respect qui leur est dû comme à tout travailleur.
• Volet n°2 « TITULARISATION » : Titulariser des personnels non titulaires déjà en poste en Guyane, par l’ouverture de concours ou autres, permettra non seulement de répondre au besoin des enseignants mais aussi de répondre à un objectif de stabilisation de ce corps. Ce dernier point s’inscrit dans la droite ligne de l’actuel projet académique (École de l’équité).
• Volet n°3 « FORMATION » : Augmenter l’offre de formation de ces personnels de manière quantitative, qualitative mais aussi diminuer le coût des formations pour les contractuels, envisager de réduire les distances entre les centres de formation et l’usager compte tenu de la taille de l’Académie.
• Volet n°4 « REMUNERATION » : Établir l’égalité dans la rémunération des personnels enseignants exerçant dans le 1er degré et ceux exerçant dans le 2nd degré et mettre en place une grille d’évolution des salaires qui tienne compte de l’ancienneté, de la qualification, de la valeur professionnelle, et du fait qu’un personnel non titulaire ne bénéficie pas de la garantie d’emploi liée au statut de fonctionnaire.
• Volet n°5 « REPRESENTATION » : Les Commissions Consultatives Administratives Paritaires des Enseignants Non Titulaires devront être mises en place dans le cadre des dispositifs réglementaires en cours d’élaboration, et ce dans les meilleurs délais.

Le 30 novembre dernier a eu lieu la première réunion de négociations sur le volet N°2 « titularisation ». Nous avons convaincu le Recteur de la nécessité de mettre en place des procédures nationales de titularisation par : la liste d’aptitude, l’examen professionnel, le concours réservé, le concours spécifique.

Ces procédures permettront de titulariser 1000 non titulaires en 5 ans.
La prochaine rencontre de négociations avec le Recteur se tiendra le mardi 11 décembre.

Collègues rien n’est acquis, restons vigilants et attentifs !!!

Représentativité de l’intersyndicale :
Chiffres à l’appui, les organisations syndicales qui constituent l’intersyndicale ont obtenu plus de 50% des voix des personnels enseignants et d’éducation titulaires à l’issue des élections professionnelles de décembre 2005. Si on y ajoute le poids du CENT, fort de centaines de pétitions, notre force est donc incontestable.


Documents joints

INFO N°1 du lundi 3 décembre 2007

Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Notre détermination est douce mais inébranlable

vendredi 8 juin

DEUX RDV CONTRE LA MONTAGNE D’OR :
CAYENNE - SAMEDI 16 JUIN – RDV PLACE DES PALMISTES – 16H00
SAINT-LAURENT - LUNDI 18 JUIN – RDV ROND-POINT DU STADE - 14H00

Halte à la gouvernance imbécile de la Guyane Contre la hiérarchie, pas de hiérarchie !

vendredi 18 mai

SUD éducation Guyane, à l’instar de son attachement et de la promotion des pédagogies alternatives, défend les principes de gouvernance alternative décidée collectivement par les usagers de l’éducation nationale.
SUD éducation Guyane attaché à ces principes anti-hiérarchiques ne souhaite [...] aucun recteur quel qu’il soit.
SUD éducation Guyane appelle tous les usagers de l’éducation nationale en Guyane à se réunir en assemblée générale et à convoquer des états généraux de la gouvernance de l’académie pour jeter les nouvelles bases de gestion et de gouvernance de notre académie, émancipée d’une hiérarchie inutile et incompétente.

GREVE - 22 MAI - FONCTION PUBLIQUE - GUYANE

samedi 12 mai

SAINT-LAURENT-DU-MARONI
CAYENNE
KOUROU

GREVE à l’appel de l’UTG, de la FSU, de la CDTG-CFDT, de l’UNSA, du SNETAA-FO et de Solidaires

1er mai - manifestation - Saint-Laurent - 9h30 - Château d’eau

vendredi 27 avril

Un 1er mai de lutte, social et internationaliste
Journée internationale de lutte des travailleurs/euses

SUD éducation Guyane appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à rejoindre l’initiative de l’UTG et à se retrouver à 9h30 devant le Château d’eau. (prises de parole à 11h00 sur la place Flore Lithaw)

Les 9, 10 et 14 avril, sans attendre, amplifions les luttes !

jeudi 5 avril

Sur le terrain, dans les entreprises, les services, les départements et communes nous appelons nos équipes à poursuivre et amplifier leurs actions pour tisser des liens, fédérer les luttes et organiser l’offensive. La responsabilité du mouvement social est immense et nous devons être à la hauteur sans attendre. Il nous faut multiplier localement les initiatives de convergences devant des services publics (gares, hôpitaux, centres des finances, bureaux de postes, pôles emplois, écoles, EHPAD…) et les formes d’actions : rassemblements, actions, assemblées générales, grèves, diffusion de tracts, manifestations.