Additionnons nos forces. Unissons nos luttes !

lundi 19 novembre 2007
par  Sud Éducation Guyane

Sud Éducation Guyane appelle tous les personnels de l’éducation à faire grève le mardi 20 novembre, à rejoindre le mouvement social pour lutter contre ces réformes qui font avancer le démantèlement du service public et augmentent le nombre de nos années de cotisation.

Toutes les Fonctions Publiques sont visées.
Le premier ministre l’annonce clairement : ce sera moins d’État et moins de services publics. L’accès aux soins pour tous est remis en cause, en particulier avec les franchises médicales. Le désengagement de l’État dans les domaines de l’éducation, de l’énergie, des transports, de la Poste va accroître les inégalités dont la Guyane est déjà la première victime.
Le gouvernement prône les solutions individuelles, les mises en concurrence, le mérite et tente de casser le principe de solidarité tout en votant, avec le bouclier fiscal, d’importants cadeaux fiscaux aux plus riches. Cette politique pénalisera encore d’avantage les populations les plus en difficulté. Pourtant, les services publics doivent répondre aux besoins de la population et nécessitent donc d’être développés et améliorés en Guyane.

Leur équité c’est le nivellement par le bas. Ils veulent mettre tout le monde dans la même galère. Construisons le rapport de force :

● Contre l’idéologie du « travailler plus pour gagner plus », contre le salaire au mérite. Pour une augmentation de 300 euros pour tous.
● Pour un service public et une école de qualité et de proximité répondant enfin aux besoins de toutes les populations guyanaises, avec les moyens en personnel, constructions et matériel nécessaires aux retards accumulés.
● La remise en cause des régimes spéciaux de retraite (dont fait partie la bonification pour services hors d’Europe) a pour finalité de créer les conditions d’une offensive contre l’ensemble des régimes de retraite en 2008. Nous voulons une retraite pleine pour tous, privé et public, après 37.5 annuités de cotisation.
● Pour l’Arrêt des suppressions de postes dans la fonction publique.
● Pour l’abandon de toutes les décotes et l’abrogation des lois Balladur (1993) et Fillon (2003).
● Pour un emploi public statutaire basé sur les besoins réels et pour la résorption de la précarité dans l’éducation (AVS, EVS, contractuels, médiateurs culturels et bilingues…).
● Pour préserver le droit de grève et l’indépendance des personnels et améliorer le statut de la fonction publique.

Tous en grève le 20 novembre

Pour Cayenne :
Départ pour la manifestation à 8H, au 46 rue Vermont Polycarpe
(Devant le local de l’UNSA).

Pour Kourou :
Assemblée Générale ouverte à tous, 9H à la médiathèque de Kourou.

Pour St Laurent du Maroni :
Assemblée Générale ouverte à tous, 9H à la salle de Balaté.


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Notre détermination est douce mais inébranlable

vendredi 8 juin

DEUX RDV CONTRE LA MONTAGNE D’OR :
CAYENNE - SAMEDI 16 JUIN – RDV PLACE DES PALMISTES – 16H00
SAINT-LAURENT - LUNDI 18 JUIN – RDV ROND-POINT DU STADE - 14H00

Halte à la gouvernance imbécile de la Guyane Contre la hiérarchie, pas de hiérarchie !

vendredi 18 mai

SUD éducation Guyane, à l’instar de son attachement et de la promotion des pédagogies alternatives, défend les principes de gouvernance alternative décidée collectivement par les usagers de l’éducation nationale.
SUD éducation Guyane attaché à ces principes anti-hiérarchiques ne souhaite [...] aucun recteur quel qu’il soit.
SUD éducation Guyane appelle tous les usagers de l’éducation nationale en Guyane à se réunir en assemblée générale et à convoquer des états généraux de la gouvernance de l’académie pour jeter les nouvelles bases de gestion et de gouvernance de notre académie, émancipée d’une hiérarchie inutile et incompétente.

GREVE - 22 MAI - FONCTION PUBLIQUE - GUYANE

samedi 12 mai

SAINT-LAURENT-DU-MARONI
CAYENNE
KOUROU

GREVE à l’appel de l’UTG, de la FSU, de la CDTG-CFDT, de l’UNSA, du SNETAA-FO et de Solidaires

1er mai - manifestation - Saint-Laurent - 9h30 - Château d’eau

vendredi 27 avril

Un 1er mai de lutte, social et internationaliste
Journée internationale de lutte des travailleurs/euses

SUD éducation Guyane appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à rejoindre l’initiative de l’UTG et à se retrouver à 9h30 devant le Château d’eau. (prises de parole à 11h00 sur la place Flore Lithaw)

Les 9, 10 et 14 avril, sans attendre, amplifions les luttes !

jeudi 5 avril

Sur le terrain, dans les entreprises, les services, les départements et communes nous appelons nos équipes à poursuivre et amplifier leurs actions pour tisser des liens, fédérer les luttes et organiser l’offensive. La responsabilité du mouvement social est immense et nous devons être à la hauteur sans attendre. Il nous faut multiplier localement les initiatives de convergences devant des services publics (gares, hôpitaux, centres des finances, bureaux de postes, pôles emplois, écoles, EHPAD…) et les formes d’actions : rassemblements, actions, assemblées générales, grèves, diffusion de tracts, manifestations.