Nouveau protocole sanitaire : face à un ministère irresponsable, SUD éducation revendique toujours un plan d’urgence pour septembre

Fédération SUD éducation
vendredi 14 août 2020
par  Sud Éducation Guyane

Le 9 juillet, le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports a produit un quatrième protocole sanitaire réduit à peau de chagrin. L’objectif avoué est d’assurer l’accueil de tou-te-s les élèves dans tous les établissements scolaires, sans aucune anticipation du risque sanitaire que tout indique à la hausse.

Ainsi, la distanciation physique n’est plus obligatoire alors qu’il est toujours recommandé de respecter les gestes barrière qui demeurent « les mesures de prévention individuelles les plus efficaces contre la propagation du virus ». De même, toutes les mesures permettant de limiter le brassage dans les salles de classes n’ont désormais vocation à s’appliquer que « dans la mesure du possible ».

Le port du masque n’est plus obligatoire dans le cas où la distance d’au moins un mètre est respectée, ce qui est pratiquement impossible à mettre en place avec l’accueil de tou-te-s les élèves. Tous les personnels auront à leur disposition deux masques pour chaque jour de présence dans les établissements mais les parents devront fournir des masques à leurs enfants, ce qui est parfaitement scandaleux.

Alors qu’ailleurs d’autres choix ont été effectués (en Italie par exemple, création de 84 000 postes et réduction des effectifs par classe), en France le ministère préfère maintenir les effectifs par classe très élevés en continuant à supprimer des postes. Six mois après le début de la crise sanitaire, l’Éducation nationale ne s’est toujours pas donné les moyens de préparer au mieux la rentrée : SUD éducation dénonce l’irresponsabilité du gouvernement qui ne prend toujours pas les mesures nécessaires afin d’assurer une rentrée sereine pour tous et toutes. Rappelons qu’au printemps, SUD éducation avait porté la revendication d’un plan d’urgence conséquent, ayant pour objectif de permettre une rentrée convenable sur le plan sanitaire et permettant de compenser les inégalités qui se sont accrues pendant le confinement.

Par ce nouveau protocole et cette impréparation de la rentrée, une fois de plus Blanquer affiche son mépris envers les personnels et les élèves.

SUD éducation se montrera très vigilante concernant l’évolution de la situation sanitaire, et appelle les personnels à tout mettre en oeuvre pour protéger leur santé sur leur lieu de travail.

SUD éducation revendique un plan d’urgence pour l’éducation pour permettre une reprise des cours dans des conditions sanitaires et pédagogiques convenables, et notamment :

- la réduction des effectifs pour permettre le maintien de la distanciation physique, et la création de tous les postes nécessaires
- l’investissement dans les thermomètres pour contrôler la température de tous les personnels et des élèves
- la gratuité des masques pour tou-te-s les élèves
- la mise en place d’une politique de tests dans les établissements scolaires
- le recrutement massif de personnels médico-sociaux (assistance sociale, infirmerie, psychologue)
- l’agrandissement des locaux avec des constructions d’extensions, de nouvelles écoles et de nouveaux établissements
- l’installation des points d’eau et du savon en quantité suffisante
- l’accompagnement des collectivités pour aménager les locaux et les aider à recruter du personnel d’entretien


Documents joints

PDF - 108.6 ko

Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Brèves

Numéro Vert d’appui syndical de Solidaires !

lundi 30 novembre

Le Numéro Vert d’appui syndical de Solidaires qui avait été lancé lors du premier confinement est remis en fonctionnement à partir du 30 novembre.

Il doit permettre d’aider les salarié-es, les chômeurs/ses, les étudiant-es à faire valoir leurs droits dans une période difficile et d’attaques contre les droits de tous-tes.

Le Numéro Vert 0 805 37 21 34 fonctionne désormais du lundi au vendredi entre 11h et 14h (Hexagone)

Face au Covid et au gouvernement

samedi 7 novembre

Le covid se répand à nouveau d’une façon exponentielle. La crise sanitaire est grave. La première des priorités doit être la lutte pour limiter la contagion. Il faut également lutter contre la crise économique, sociale et écologique ! Il y a des mesures immédiates à prendre.

Sur le Web : Voir la vidéo

Samuel Paty : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre

Les enseignant-e-s doivent pouvoir aborder les différents sujets du programme en classe en utilisant les supports pédagogiques qui leur paraissent pertinents sans avoir à craindre des représailles, sans même parler des menaces sur leurs vie...

Sur le Web : SUD Education

La crise sanitaire ne doit pas induire la...

lundi 24 août

La crise sanitaire ne doit pas induire la suspension de l’état de droit. Nous serons vigilant-e-s quant au respect des libertés publiques et des droits fondamentaux. Nous serons également vigilant-e-s quant aux restrictions concernant les droits et garanties des fonctionnaires.

Cliquez ci-dessous afin d’obtenir l’ensemble des liens

Sur le Web : ICI

Fonction publique : Préavis de grève pour les journées allant du 1er au 30 septembre 2020

lundi 24 août

Ce préavis est destiné à permettre à tous-tes les agents-es de la Fonction publique d’exprimer et faire prendre en compte leurs revendications dans tous les domaines précités et de faire valoir leurs droits dans toutes les situations notamment celles mettant en danger leur santé.

Sur le Web : Solidaires FP