Réouverture des écoles et des établissements : le gouvernement et Blanquer portent la responsabilité des contaminations

Fédération SUD éducation
dimanche 17 mai 2020
par  Sud Éducation Guyane

Le gouvernement et Blanquer ont décrété la réouverture des écoles à compter du 11 mai.

Pour SUD éducation, l’impréparation est manifeste et vient une nouvelle fois contredire la communication ministérielle. Les remontées de terrain sont claires : 75% des communes ont fait le choix de maintenir fermées ou de ne rouvrir que partiellement les écoles.

On ne compte plus les décisions prises à l’emporte-pièce par le ministre Blanquer, qui font l’objet parfois dans les heures qui suivent d’un désaveu ministériel ou d’une volte-face. L’inconséquence de la haute hiérarchie attachée à faire respecter des consignes absurdes et contradictoires sont manifestes. Tandis que le ministre se pavane sur les plateaux de télévision, il fait peser la responsabilité du retour en classe sur les équipes pédagogiques, dépourvues de règles claires, d’équipements de protection, et de toute visibilité sur la période.Les écoles rouvertes ne sont, en fait, que des garderies destinées à permettre aux parents de se rendre au travail.
La réouverture des écoles, prématurée et précipitée, est profondément anxiogène pour les personnels.

De nouveaux foyers de contamination apparaissent dans les écoles et les collèges, quelques jours seulement après la réouverture. Les conditions sanitaires dans lesquelles les écoles et établissements rouvrent risquent de provoquer une flambée des contaminations dans les jours et les semaines à venir, alors que le ministre Blanquer est incapable de garantir que des tests en nombre suffisant permettront d’opérer un dépistage efficace des cas contacts et des cas suspects.
Blanquer et son gouvernement portent la responsabilité directe de la contamination des personnels et des familles par le Covid-19.

Pour SUD éducation, il est encore temps de prendre une décision réaliste : suspendre la réouverture généralisée des écoles. L’accueil doit être limité aux personnels des services publics indispensables et aux enfants pour lesquels les équipes estiment vraiment nécessaire un contact avec l’école.

Pour SUD éducation, il s’agit bien plutôt de préparer la rentrée de septembre qui doit donner lieu non seulement à la mise en œuvre de toutes les garanties sanitaires que le gouvernement se montre incapable de fournir actuellement, mais aussi à un plan massif d’investissement dans l’éducation dont l’embauche de personnels supplémentaires, de manière à compenser les inégalités qui se sont accrues pendant la période de confinement.

Face au risque que fait courir l’administration aux personnels ainsi qu’aux élèves et à leur famille, SUD éducation soutiendra les personnels qui feront usage de leur droit de retrait.


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Non à la loi liberticide « sécurité globale »

mercredi 16 décembre 2020

Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, un collectif d’organisations syndicales (notamment SUD-Solidaires) et de journalistes demande le retrait des articles 21, 22 et 24 au nom du respect des libertés fondamentales.

Numéro Vert d’appui syndical de Solidaires !

lundi 30 novembre 2020

Le Numéro Vert d’appui syndical de Solidaires qui avait été lancé lors du premier confinement est remis en fonctionnement à partir du 30 novembre.

Il doit permettre d’aider les salarié-es, les chômeurs/ses, les étudiant-es à faire valoir leurs droits dans une période difficile et d’attaques contre les droits de tous-tes.

Le Numéro Vert 0 805 37 21 34 fonctionne désormais du lundi au vendredi entre 11h et 14h (Hexagone)

Face au Covid et au gouvernement

samedi 7 novembre 2020

Le covid se répand à nouveau d’une façon exponentielle. La crise sanitaire est grave. La première des priorités doit être la lutte pour limiter la contagion. Il faut également lutter contre la crise économique, sociale et écologique ! Il y a des mesures immédiates à prendre.

Sur le Web : Voir la vidéo

Samuel Paty : deuil, recueillement et solidarité

dimanche 18 octobre 2020

Les enseignant-e-s doivent pouvoir aborder les différents sujets du programme en classe en utilisant les supports pédagogiques qui leur paraissent pertinents sans avoir à craindre des représailles, sans même parler des menaces sur leurs vie...

Sur le Web : SUD Education