Toujours déterminé-e-s, en grève pour nos retraites

lundi 3 février 2020
par  Sud Éducation Guyane

La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit. Le 24 janvier, les taux de grévistes dans l’éducation étaient même largement en hausse par rapport aux journées précédentes. Et pour cause, les personnels savent qu’ils et elles ont tout à y perdre. La mobilisation continue jusqu’au retrait !

La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit. Le 24 janvier, les taux de grévistes dans l’éducation étaient même largement en hausse par rapport aux journées précédentes. Et pour cause, les personnels savent qu’ils et elles ont tout à y perdre. La mobilisation continue jusqu’au retrait !

Dans l’éducation, on se mobilise !

Depuis les premières présentations du projet de loi, le gouvernement a bien conscience qu’il faut essayer de rassurer les enseignant-e-s. Et pour cause, comme nous l’avons montré dès novembre avec la publication du simulateur retraites.sudeducation.org, les pensions des personnels de l’éducation vont considérablement baisser. Dans le même temps, les raisons de se mobiliser dans l’éducation ne manquent pas : la mise en place des E3C, la loi pluriannuelle de programmation de la recherche, mais aussi les suppressions de postes, les évaluations nationales, la précarisation et l’intolérable répression dont sont victimes les personnels mobilisés. Le 6 février, montrons au gouvernement et à Blanquer que l’Éducation refuse toutes les contre-réformes en cours.

Le Conseil d’État retoque le projet

Au-delà de l’écran de fumée, le seul élément tangible dans les engagements du gouvernement concernant les pensions des enseignant-e-s était d’inscrire dans la loi la garantie que le niveau des pensions des enseignant-e-s et chercheurs-euses ne puisse pas être inférieure à celle des autres fonctionnaires de catégorie A. Or, le Conseil d’État vient de rendre son avis sur le projet de loi et a retoqué l’article 1, qui contient ces éléments, en indiquant qu’il est inconstitutionnel : soit parce qu’il s’agit d’une injonction faite au Parlement, soit parce que l’article est tellement flou dans sa rédaction qu’il ne contraint en rien le gouvernement pour le respecter. Bref, comme nous le disons depuis le début, les promesses du gouvernement sur les revalorisations sont une vaste entourloupe.

En grève, en manif et en AG le 6 février !

Fédération SUD éducation,
le 2 février 2020

- SUD éducation dénonce la criminalisation des lycén-ne-s mobilisé-e-s contre les E3C
- Du 2 février… jusqu’à la victoire, bulletin des luttes n° 57
- Dans l’enseignement et la recherche aussi, les femmes grandes perdantes de la réforme des retraites



Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Retraites : le gouvernement nous ment !

mercredi 12 février

[SAISON 1, ÉPISODE 8] VRAI/FAUX sur la valeur du point

CAYENNE - JEUDI 6 FEVRIER - GREVE et ACTION

vendredi 31 janvier

Rendez-vous devant la Préfecture à partir de 9h00

Du 19 janvier… jusqu’à la victoire, bulletin des luttes n° 43

dimanche 19 janvier

Bulletin des luttes de Solidaires

Sur le Web : En téléchargement

Déterminés pour nos retraites. Elargissons et amplifions l’action par la grève générale

samedi 4 janvier

SOLIDAIRES FONCTION PUBLIQUE

Au sein de la fonction publique comme avec tou-tes les salariées, élargissons le mouvement de grève reconductible, toutes et tous en AG à partir du 6 janvier.

Toutes et tous en grève le 9 janvier, et reconduisons le mouvement les vendredi 10, samedi 11 janvier, et les jours suivants !