REFORME DES RETRAITES : ON EN VEUT "POINTS" !

Solidaires - UTG - CFE-CGC - FO - FSU - CGT
mardi 28 janvier 2020
par  Sud Éducation Guyane

La manifestation du 24 janvier 2020 a rassemblé près de 500 personnes dans les rues de Cayenne. Vous êtes venus de St Laurent, St Georges et Kourou pour montrer votre opposition à cette réforme des retraites. Cette mobilisation est historique car :

- près de 70% de la population soutient le mouvement (contre 30% d’opinion favorable pour le président, idem pour le 1er ministre)
- elle s’inscrit dans la durée (plus de 50 jours) ce qui en fait l’un des conflits sociaux les plus longs
- les revendications sont légitimes et le conseil d’Etat donne tort au gouvernement (projections financières lacunaires, étude d’impact insuffisante, pas de régime universel car création de 5 régimes dérogatoires)

Le 30 janvier 2020 s’ouvrira la conférence sur le financement des retraites. L’intersyndicale de Guyane estime que cette conférence est une arnaque car il n’y a aucun problème de financement. Il s’agit d’une énième tentative de ce gouvernement visant le pourrissement du mouvement. C’est aussi l’occasion de flatter certaines organisations syndicales qui accompagnent les régressions sociales. Par ces basses manœuvres, ce gouvernement perd le peu de crédibilité qui lui restait…

Dans l’Education, le ministre qui prône « l’école de la confiance » nous confirme notre défiance à son égard. Il avait promis que cette réforme des retraites serait l’occasion de revaloriser les salaires des enseignants afin d’endiguer les baisses de pensions. En public et en l’inscrivant dans la loi, le ministre s’engageait à investir 10 milliards d’euros entre 2021 et 2037. Là aussi, le conseil d’Etat a donné raison aux grévistes en qualifiant la proposition du ministre de « contraire à la constitution ».

Puisque ce gouvernement refuse d’entendre la population, nous devons continuer d’exiger le retrait pur et simple de cette réforme des retraites. La bataille n’est pas terminée, ce n’est que le début d’un rapport de force qui nous est favorable. L’intersyndicale de Guyane appelle à la grève et au rassemblement :

MERCREDI 29 JANVIER 2020 : 11H RECTORAT

Les organisations syndicales de Guyane vous invitent à venir avec des vieux livres, cahiers et outils de travail afin de montrer au ministre que nous restons mobilisés et que nous n’acceptons pas son mépris !

Lors de ce rassemblement devant l’entrée du Rectorat, vous assisterez à une conférence, animée par Jean Michel Blanquer en personne !

Cette présentation vous permettra de comprendre : que vous devez vous taire, que vous ne comprenez rien, que vous ne perdrez rien sur votre retraite, qu’il fait tout très bien avec peu de moyens, qu’il est fier de vous…

Venez nombreux poser vos questions et lui faire part de votre opinion !


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky