CONTRE LE PROJET MACRON DES RETRAITES, LA GRÈVE JUSQU’AU RETRAIT !

dimanche 12 janvier 2020
par  Sud Éducation Guyane

Une mobilisation toujours aussi importante

Les 9, 10 et 11 janvier 2020, à l’appel de l’intersyndicale interprofessionnelle de Guyane (FSU, FO, UTG, CFE-CGC, Solidaires et CGT), plusieurs centaines de grévistes se sont rassemblées à Cayenne, Kourou, Maripasoula, Saint-Georges et Saint-Laurent pour exiger le retrait du projet Macron des retraites. Plusieurs secteurs se sont mobilisés, montrant ainsi leur détermination à le combattre : Finances publiques, Éducation, PTT, DEAL, Douanes, Police, Pôle emploi, Collectivités territoriales, Justice, Transport, etc.

Hier, le Premier ministre a adressé un courrier aux organisations syndicales nationales. Non seulement le gouvernement veut imposer contre la volonté majoritaire un projet de retraite par points, mais il veut faire des mesures d’économies en maintenant un âge pivot. Tout le reste n’est que de l’enfumage pour SUD éducation Guyane !!! La mobilisation est donc, une nouvelle fois, à l’ordre du jour.

Que faire ?

- SUD éducation Guyane continue - au sein de Solidaires et de l’intersyndicale de Guyane - à revendiquer le retrait pur et simple de ce projet car il est mortifère.

- SUD éducation Guyane soutient l’ensemble des assemblées générales (secteur, établissement, commune, etc.) qui décide de poursuivre la mobilisation contre ce projet car il est anti-social.

- SUD éducation s’engage, comme stipulé dans la dernière expression publique de l’intersyndicale de Guyane, à organiser avec les syndicats de l’éducation des AG dès lundi 13 janvier.

- SUD éducation Guyane soutient la journée d’action du 14 janvier, menée localement par l’UTG, dans la perspective d’obtenir la réalisation des Accords de Guyane : obtenir des constructions d’écoles, de collèges, de lycées, obtenir le CHU, l’hôpital de Maripasoula, obtenir des services publics de qualité, au service de tous les habitants, c’est lutter pour le maintien d’un modèle social de solidarité. Une solidarité dont notre système de retraite par répartition est un des fondements. Défendons toutes et tous ensemble des valeurs sociales d’égalité, de gratuité et de démocratie !

- SUD éducation Guyane réaffirme que les journées nationales doivent être un point d’appui majeur pour la convergence des luttes sociales locales et l’amplification d’un mouvement de grève reconductible à même de faire plier le gouvernement et obtenir le retrait du projet gouvernemental.

- SUD éducation Guyane appelle à la grève reconductible pour le jeudi 16 janvier.

SUD éducation Guyane,
le 12 janvier 2020


A SAINT-LAURENT-DU-MARONI LE 14 JANVIER

L’Ouest de la Guyane n’a rien vu se développer depuis les mouvements de mars 2017. Les conditions de travail dans la santé et dans l’éducation sont de plus en plus déplorables. C’est pourquoi nous serons dans la rue le MARDI 14 JANVIER à 9H00 devant le CHOG pour exiger le retrait du projet Macron des retraites et l’application des Accords de Guyane.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

SAINT-LAURENT - 24 JANVIER

jeudi 23 janvier

RDV 9H00 devant la SOUS-PREFECTURE

RDV VENDREDI 24 JANVIER 2020 9H00 DEVANT LA CASERNE DES POMPIER

vendredi 17 janvier

La CGT, FO, la FSU, l’UTG, la CFE-CGC et Solidaires appellent l’ensemble de la population à manifester dans les rues de Cayenne.

SAINT LAURENT - GREVE ET ACTION LE 16 JANVIER CONTRE LA REFORME DES RETRAITES

mardi 14 janvier

9H00 SUPER U
MARCHE
VERS LA SOUS-PREFECTURE


12H00 BARBECUE MILITANT AUX ROCHES BLEUES

CAYENNE GREVE ET ACTION LE 16 JANVIER

dimanche 12 janvier

Travailleurs du public et privé, retraités, privés d’emplois, lycéens et étudiants
VENEZ NOMBREUX JEUDI 16 JANVIER 2020 A 9H DEVANT LA PRÉFECTURE DE CAYENNE
A l’appel de Solidaires - UTG - CFE-CGC - FO - FSU - CGT

A SAINT-LAURENT-DU-MARONI GREVE ET ACTION LE 14 JANVIER

dimanche 12 janvier

L’Ouest de la Guyane n’a rien vu se développer depuis les mouvements de mars 2017. Les conditions de travail dans la santé et dans l’éducation sont de plus en plus déplorables. C’est pourquoi nous serons dans la rue le MARDI 14 JANVIER à 9H00 devant le CHOG pour exiger le retrait du projet Macron des retraites et l’application des Accords de Guyane.