CONTRE LE PROJET MACRON DES RETRAITES, LA GRÈVE JUSQU’AU RETRAIT !

dimanche 12 janvier 2020
par  Sud Éducation Guyane

Une mobilisation toujours aussi importante

Les 9, 10 et 11 janvier 2020, à l’appel de l’intersyndicale interprofessionnelle de Guyane (FSU, FO, UTG, CFE-CGC, Solidaires et CGT), plusieurs centaines de grévistes se sont rassemblées à Cayenne, Kourou, Maripasoula, Saint-Georges et Saint-Laurent pour exiger le retrait du projet Macron des retraites. Plusieurs secteurs se sont mobilisés, montrant ainsi leur détermination à le combattre : Finances publiques, Éducation, PTT, DEAL, Douanes, Police, Pôle emploi, Collectivités territoriales, Justice, Transport, etc.

Hier, le Premier ministre a adressé un courrier aux organisations syndicales nationales. Non seulement le gouvernement veut imposer contre la volonté majoritaire un projet de retraite par points, mais il veut faire des mesures d’économies en maintenant un âge pivot. Tout le reste n’est que de l’enfumage pour SUD éducation Guyane !!! La mobilisation est donc, une nouvelle fois, à l’ordre du jour.

Que faire ?

- SUD éducation Guyane continue - au sein de Solidaires et de l’intersyndicale de Guyane - à revendiquer le retrait pur et simple de ce projet car il est mortifère.

- SUD éducation Guyane soutient l’ensemble des assemblées générales (secteur, établissement, commune, etc.) qui décide de poursuivre la mobilisation contre ce projet car il est anti-social.

- SUD éducation s’engage, comme stipulé dans la dernière expression publique de l’intersyndicale de Guyane, à organiser avec les syndicats de l’éducation des AG dès lundi 13 janvier.

- SUD éducation Guyane soutient la journée d’action du 14 janvier, menée localement par l’UTG, dans la perspective d’obtenir la réalisation des Accords de Guyane : obtenir des constructions d’écoles, de collèges, de lycées, obtenir le CHU, l’hôpital de Maripasoula, obtenir des services publics de qualité, au service de tous les habitants, c’est lutter pour le maintien d’un modèle social de solidarité. Une solidarité dont notre système de retraite par répartition est un des fondements. Défendons toutes et tous ensemble des valeurs sociales d’égalité, de gratuité et de démocratie !

- SUD éducation Guyane réaffirme que les journées nationales doivent être un point d’appui majeur pour la convergence des luttes sociales locales et l’amplification d’un mouvement de grève reconductible à même de faire plier le gouvernement et obtenir le retrait du projet gouvernemental.

- SUD éducation Guyane appelle à la grève reconductible pour le jeudi 16 janvier.

SUD éducation Guyane,
le 12 janvier 2020


A SAINT-LAURENT-DU-MARONI LE 14 JANVIER

L’Ouest de la Guyane n’a rien vu se développer depuis les mouvements de mars 2017. Les conditions de travail dans la santé et dans l’éducation sont de plus en plus déplorables. C’est pourquoi nous serons dans la rue le MARDI 14 JANVIER à 9H00 devant le CHOG pour exiger le retrait du projet Macron des retraites et l’application des Accords de Guyane.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky