Bulletin 973 - n°44 - 2 janvier 2020

jeudi 2 janvier 2020
par  Sud Éducation Guyane

Bulletin 973 - n°44 - 2 janvier 2020

1 - En 2020, imposons un autre avenir

SUD éducation Guyane vous souhaite une année 2020 combative, résolue et déterminée, une année de rapports de forces victorieux par la grève et son élargissement pour imposer un autre avenir.

2 - Du 2 janvier… jusqu’à la victoire, bulletin des luttes n° 26

(le bulletin en téléchargement)

3 - Fédération SUD éducation - Dès la rentrée, on reprend le chemin de la grève

SUD éducation appelle à :
- se réunir en Assemblée générales dès la rentrée et à voter la grève et sa reconduction
- se mettre massivement en grève et à participer aux manifestations le 9 janvier
- reconduire la grève pour amplifier le rapport de force pour obtenir le retrait du plan Macron-Delevoye
(le tract en téléchargement)

4 - Solidaires Guyane - REFORME DES RETRAITES, JUSQU’AU RETRAIT ! EN GREVE LE 9 JANVIER 2020

- Solidaires appelle les travailleur-euse-s, les privé-e-s d’emploi, les retraité-e-s et les étudiante-s de Guyane à dire « NON » à la réforme Macron-Delevoye sur les retraites.
- Solidaires appelle les salarié-e-s de Guyane à se réunir en Assemblée générale se donnant pour objectif la reconduction de la grève.
- Solidaires considère que la grève du 9 janvier ne doit pas rester isolée en Guyane. Elle doit être le point de départ d’un mouvement de grève reconductible interprofessionnel, seul à même de permettre de gagner.

5 - Solidaires - Réforme des retraites : l’heure est à l’explosion sociale

Macron l’a dit pour ses « voeux » le projet de son système de retraite par points sera mené à son terme… Il renvoie encore une fois à de pseudo négociations pour trouver des « compromis » à compter du 7 janvier. Pour Solidaires, trouver des améliorations à la marge sur les questions de pénibilité (alors qu’il en a lui-même minoré la réalité) ne suffira pas : tout le monde devra de toute manière partir plus tard avec l’âge d’équilibre à 64 ans, ceux et celles qui ont des métiers pénibles aussi !Avec la retraite à points c’est l’ensemble des salarié-es et retraité-es qui seront perdant-es, et certain-es encore plus que les autres.
(le tract en téléchargement)

6 - Au beau milieu de la grève pour nos retraites, la hiérarchie est augmentée par Blanquer. Stop à l’indécence, augmentations de salaires pour tous les personnels !

SUD éducation revendique :
- l’alignement de la rémunération des personnels non-titulaires sur celle des titulaires, ce qui inclut par exemple le bénéfice de la prime REP/REP+ à tou-te-s les AED, AP, AESH ;
- une augmentation générale des salaires, et l’intégration des primes au salaire, pour forcer l’employeur à cotiser pour nos retraites, notre sécurité sociale, le chômage ;
- un salaire minimum à 1700€ nets ;
- la titularisation sans condition de concours ni de nationalité de tous les personnels précaires ;
- la décorrélation de toute négociation salariale du projet Macron-Philippe de mise en place de la retraite par points, rejetée massivement par les personnels.
(le tract en téléchargement)


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

SAINT-LAURENT - 24 JANVIER

jeudi 23 janvier

RDV 9H00 devant la SOUS-PREFECTURE

RDV VENDREDI 24 JANVIER 2020 9H00 DEVANT LA CASERNE DES POMPIER

vendredi 17 janvier

La CGT, FO, la FSU, l’UTG, la CFE-CGC et Solidaires appellent l’ensemble de la population à manifester dans les rues de Cayenne.

SAINT LAURENT - GREVE ET ACTION LE 16 JANVIER CONTRE LA REFORME DES RETRAITES

mardi 14 janvier

9H00 SUPER U
MARCHE
VERS LA SOUS-PREFECTURE


12H00 BARBECUE MILITANT AUX ROCHES BLEUES

CAYENNE GREVE ET ACTION LE 16 JANVIER

dimanche 12 janvier

Travailleurs du public et privé, retraités, privés d’emplois, lycéens et étudiants
VENEZ NOMBREUX JEUDI 16 JANVIER 2020 A 9H DEVANT LA PRÉFECTURE DE CAYENNE
A l’appel de Solidaires - UTG - CFE-CGC - FO - FSU - CGT

A SAINT-LAURENT-DU-MARONI GREVE ET ACTION LE 14 JANVIER

dimanche 12 janvier

L’Ouest de la Guyane n’a rien vu se développer depuis les mouvements de mars 2017. Les conditions de travail dans la santé et dans l’éducation sont de plus en plus déplorables. C’est pourquoi nous serons dans la rue le MARDI 14 JANVIER à 9H00 devant le CHOG pour exiger le retrait du projet Macron des retraites et l’application des Accords de Guyane.