Bulletin 973 - n°43 - 26 décembre 2019

jeudi 26 décembre 2019
par  Sud Éducation Guyane

Bulletin 973 - n°43 - 26 décembre 2019

1 - Solidaires Fonction publique - Une seule mesure : LE RETRAIT DU PROJET DE LOI

(le tract)

2 - Solidaires - Du 26… jusqu’à la victoire, bulletin des luttes n°20, 26 décembre

(le bulletin)

3 - Caisses de grèves

Notre premier moyen de gagner, c’est la lutte, c’est rejoindre les secteurs en grève reconductible, se mettre en grève ! Pour autant, des camarades ne peuvent faire grève, parce qu’ayant le statut d’indépendant-es, retraité-es, sans emplois... Pour ceux et celles dans ce cas et qui veulent et peuvent soutenir la lutte par cet autre moyen, voici les infos de caisses de grèves et pot de soutien des syndicats de Solidaires.

4 - Pendant les congés scolaires, on continue de se mobiliser : que faire ?

Près de trois semaines après le début de la mobilisation contre la réforme des retraites, le gouvernement joue toujours plus l’épreuve de force. Il tente de diviser les grévistes en exigeant une “trêve de Noël”. Si certaines organisations syndicales (comme l’UNSA-ferroviaire) y ont répondu favorablement, force est de constater qu’elles sont très minoritaires et qu’elles ne sont pas écoutées sur les piquets de grève. L’heure est plus que jamais à l’unité autour de la revendication de retrait du projet Macron-Delevoye !

- Appel SUD éducation
- Appel SUD Rail - SUD éducation - Solidaires RATP - SUD Urbains/Interurbains

5 - Retraites : pas de trêve jusqu’au retrait !

Depuis le 5 décembre, un mouvement d’opposition massif contre le projet de réforme des retraites Macron-Delevoye s’est construit. Nos secteurs - la SNCF, la RATP et les transports urbains, l’éducation - sont apparus aux yeux des usager-e-s comme les secteurs en pointe dans la mobilisation, ou du moins ceux dans lesquels les effets de la grève se sont faits le plus sentir. Un nombre important de personnels dans nos secteurs sont en grève reconductible depuis le 5 décembre, et nos organisations appellent l’ensemble des personnels à renforcer celle-ci. C’est le gouvernement qui, en refusant d’abandonner ce projet rejeté par la majorité de la population, est responsable du blocage.

(le dossier)

6 - Adhérer - Réadhérer

SUD éducation Guyane est indépendant de toute organisation ou parti politique. Nous refusons de nous compromettre avec la société marchande, c’est pourquoi vous ne trouverez jamais de publicité dans nos journaux. Nous ne comptons que sur les adhésions pour financer nos actions et publier nos tracts et journaux.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Solidaires Fonction publique

mardi 28 juillet

- Compte rendu du Csfpe du 16 juillet 2020 : destruction des Chsct & remise en cause des cap
(tract)

- Rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 : pipeau, clarinette et flûte à bec
(tract)

MARDI 21 JUILLET 2020 : MOBILISATION DE LA GUYANE

mardi 21 juillet

RENDEZ-VOUS
8H00
PLACE VICTOR HUGO
EX STATUE VICTOR SCHOELCHER

La vie des Noir-es compte, comme celle des racisé-es en général, aux Etats-Unis, en France, partout

mercredi 3 juin

Le racisme, systémique, d’Etat, qu’on l’appelle comme on veut, est un fait dans les sociétés occidentales, il faut être désormais aveugle pour l’ignorer. Pendant ce temps, son poison continue à se répandre et à tuer !

Justice pour George Floyd, pour Adama, justice pour toutes les victimes des violences policières et du racisme !

Sur le Web : Black lives matter !

Solidarité Kanaky - Bulletin 6 et 7 + autocollants

mercredi 3 juin

Organisations membres du Collectif Solidarité Kanaky

MJKF (Mouvement des Jeunes Kanak en France), USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (en France), Union syndicale Solidaires, CNT (Confédération Nationale du Travail), Sindicatu di i Travagliadori Corsi, Ensemble !, NPA (Nouveau parti anticaptialiste), PIR (Parti des indigènes de la République), PCOF (Parti communiste des Ouvriers de France), Union communiste libertaire, Ni guerre ni État de Guerre, Association Survie, FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires.

Sur le Web : Solidarité Kanaky