SUD éducation a mis son simulateur à jour - et attend toujours celui du gouvernement

dimanche 15 décembre 2019
par  Sud Éducation Guyane

Suite aux annonces d’Édouard Philippe, SUD éducation a mis à jour son simulateur en ligne sur retraites.sudeducation.org. La mise à jour tient notamment compte de l’annonce d’Édouard Philippe concernant les personnels nés avant 1975, et du décalage de l’âge de départ à la retraite à 64 ans.

L’essentiel du projet annoncé par le Premier ministre reprend le cœur du rapport Delevoye : retraite à points, pension calculée sur la base de l’ensemble de la carrière, inégalités aggravées pour les femmes et les salarié-e-s handicapé-e-s, valeur de service du point.

Les conséquences sont évidentes : les pensions de tous les personnels baisseraient de plusieurs centaines d’euros si le projet du gouvernement venait à s’appliquer.

Voici ce que projette le gouvernement :

- si vous gagnez 1000€ pendant 43 ans (carrière complète)
- vous gagnerez 13 060 points (1000 × 12 mois × 43ans × 0,2531 (cotisations) / 10 )
- votre pension mensuelle brute sera alors de 599€ (13 060 × 0,55 /12)

Désenfumage

►Le gouvernement nous dit : 12 × 43 × 0,2531 / 10 × 0,55 /12
►Il faut traduire (au mieux) 60% du salaire moyen

Cela signifie que le projet de réforme propose un taux de remplacement à 60% sur le salaire moyen de l’ensemble de la carrière : c’est très inférieur aux 75% du dernier traitement dans la Fonction Publique ou des 25 meilleures années dans le privé. Et cela si vous travaillez jusque l’âge-pivot (65 ans pour la génération 1975), sinon il faudra aussi déduire un malus de 5% par année sous l’âge pivot.

Enfin, pour les précaires, il ne sera pas possible de “bénéficier” de la pension minimum garantie 1000€, puisque la condition est d’avoir une carrière complète. Or les précaires sont justement celles et ceux qui travaillent le plus à temps partiel et qui connaissent le chômage, donc leur carrière est incomplète. Cela signifiera donc le minimum vieillesse (903€ en 2020) pour les précaires.

Il est évident que si le gouvernement se refuse à produire un simulateur, c’est bien parce qu’un tel outil mettrait en évidence ce que qu’affirment SUD éducation et les organisations syndicales engagées dans la construction du mouvement social depuis le 5 décembre.

Pour SUD éducation, le projet Macron - Delevoye n’est ni amendable, ni négociable.

SUD éducation appelle les personnels à se mettre massivement en grève le 17 décembre avant, après.


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Elections TPE/TPA : votons Solidaires

lundi 22 mars

Du 22 mars au 6 avril auront lieu les élections TPE/TPA. Nous connaissons toutes et tous des salarié-e-s qui travaillent dans une association ou une entreprise de moins de 11 salarié-e-s ou qui sont salarié-e-s de particuliers. Du 22 mars au 6 avril, faisons voter pour les listes Solidaires.

Sur le Web : Article en ligne

Non à la loi liberticide « sécurité globale »

mercredi 16 décembre 2020

Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, un collectif d’organisations syndicales (notamment SUD-Solidaires) et de journalistes demande le retrait des articles 21, 22 et 24 au nom du respect des libertés fondamentales.

Numéro Vert d’appui syndical de Solidaires !

lundi 30 novembre 2020

Le Numéro Vert d’appui syndical de Solidaires qui avait été lancé lors du premier confinement est remis en fonctionnement à partir du 30 novembre.

Il doit permettre d’aider les salarié-es, les chômeurs/ses, les étudiant-es à faire valoir leurs droits dans une période difficile et d’attaques contre les droits de tous-tes.

Le Numéro Vert 0 805 37 21 34 fonctionne désormais du lundi au vendredi entre 11h et 14h (Hexagone)

Face au Covid et au gouvernement

samedi 7 novembre 2020

Le covid se répand à nouveau d’une façon exponentielle. La crise sanitaire est grave. La première des priorités doit être la lutte pour limiter la contagion. Il faut également lutter contre la crise économique, sociale et écologique ! Il y a des mesures immédiates à prendre.

Sur le Web : Voir la vidéo